Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

Lʼesprit Qui Est A Lʼorigine Du Mal Et Ses Manifestations Aujourdʼhui

La Seule Paix De L'esprit

L'ESPRIT QUI EST À L'ORIGINE DU MAL ET SES MANIFESTATIONS AUJOURD’HUI.

 

ÉTUDE PRÉSENTÉE PAR V.T. HOUTEFF MINISTRE DES ADVENTISTES DAVIDIENS DU 7e JOUR SABBAT 21 FEVRIER 1948

CHAPELLE MONT CARMEL WACO, TEXAS

 

  Notre texte se trouve au chapitre 2 et au verset 22 du livre d’Ésaïe.

  Es. 2:22 - « Cessez de vous confier en l'homme, dans les narines duquel il n'y a qu'un souffle: Car de quelle valeur est-il? »

  Dans ce verset Dieu nous conseille de cesser de nous confier en l'homme. Et la raison donnée est que le souffle de l'homme se trouve dans ses narines, et que sans ce souffle, il n’est qu’une masse (tas) de poussière et par conséquent sans valeur (insignifiant). Il n’est pas Dieu.

  Si pour leur salut, les hommes se confiaient en Dieu plutôt qu’aux hommes, l’appel n’aurait pas été lancé; en d'autres termes, au lieu d’imiter les nobles Béréens, c’est-à-dire étudier afin de savoir « s’il en était ainsi », le peuple de Dieu tient compte de ce que pensent ou font les autres. Aujourd’hui ils font ce que des milliers ont fait à l ‘époque de Jésus: ils se confient dans les opinions de leurs prêtres, scribes et rabbins érudits. Le Seigneur a été crucifié parce que les Juifs ont tenu compte des ouï-dire au lieu de s’engager dans des investigations et une expérience personnelles avec la source de la vérité.

  Et d’où pensez-vous qu’une telle confiance en l’homme tient son origine? Il nous arrive souvent de penser que le mal pris naissance au moment où Eve étendit la main afin de saisir le fruit défendu. Mais le fait est que le mal existait déjà, avant qu’Eve n’entrât en contact avec ce dernier. Lisons ce que dit le prophète Esaïe à ce sujet:

  « Te voilà tomber du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore! Tu es abattu à terre, toi le vainqueur des nations! Tu disais en ton cœur: je monterai au ciel, j’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, à l’extrémité du septentrion; je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut. Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse. » -- Es.14:2-15

  Nous comprenons qu’avant son péché, Satan portait le nom de Lucifer et qu’il pécha avant Eve; il s’était travesti dans la personne du serpent qui trompa Eve. Par conséquent, nous réfléchirons sur l'introduction du péché dans le Ciel avant de pousser plus loin notre réflexion sur l'introduction du péché sur la Terre.

  Il nous est rapporté que Satan n’était pas le seul pécheur dans le Ciel, car avec lui fût rejeté un tiers de l’armée angélique (Ap. 12:4). Ces derniers furent chassés du ciel pour avoir écouté des paroles de Lucifer, pour avoir écouté un homme dans le ciel, au lieu de prendre garde à la parole de Dieu; c’est à ce moment que les Anges connurent leur chute. Lucifer, quant à lui, tomba lorsqu’il aspira à être semblable à Dieu.

  Ces deux péchés -- la confiance en l’homme et le désir de s’exalter -- constituent encore les péchés principaux qui gouvernent la terre aujourd’hui. Pour Eve, ce fut une pierre d’achoppement et aujourd’hui encore, ils le sont pour beaucoup. Non, l’appétit n’était pas la seule cause de la chute d’Eve. Le serpent ne fit pas cette déclaration: « Tu devrais manger de ce fruit, car il est merveilleux, plus délicieux que tous les autres fruits qui se trouvent dans le jardin de Dieu ». Mais il déclara: « Dieu sait que le jour que vous en mangerez, alors vos yeux s’ouvriront et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. » Ge. 3:5.

  Bien sur, le fruit lui sembla attrayant, cependant Eve fut tentée par l’idée d’avoir l’opportunité d’être élevée jusqu’au trône de Dieu, d’être exaltée à cette même position à laquelle aspirait Lucifer. Il se pourrait qu’honnêtement Lucifer ait cru qu’il serait comme Dieu si les anges du ciel et les hommes sur terre recevraient des ordres venant de lui.

  Ainsi donc, nous voyons que le Diable trompa Eve sur le même terrain qu’il s’est lui-même trompé ainsi que ses anges; la seule différence est qu’il encouragea Eve à manger le fruit que lui-même et ses anges n’ont pas mangé. Il s’ensuit qu’Eve pécha contre son être physique, aussi, en y introduisant quelque chose qui n’était pas créée pour servir de nourriture, et par conséquent, elle mourut. Cependant Satan et ses anges vivent encore.

  Cette même pierre d’achoppement, le désir de s’exalter, a prédominé à travers les âges, et prédomine encore aujourd’hui. Je ne fais pas de déclarations irréfléchies ou vides de sens. Je possède des faits afin de soutenir mes propos. Par exemple, à l’époque de l’Exode, il y avait Koré, Dathan, et Abiram qui aspiraient aux postes occupés par Moïse et Aaron, les postes les plus élevés après lesquels ils avaient soupiré, à l’instar de Lucifer qui aspirait au trône de Dieu.

  Lucifer n’est-il pas tombé parce qu’il a voulu être au-dessus des autres ne serait-ce que pour s’exalter? La vérité n’est-elle pas la même en ce qui concerne Koré, Dathan et Abiram?

  Aujourd’hui nous assistons à la même demande pour occuper une place et ceci même au sein de nos églises. Les officiers d’Eglise, les Anciens, les Directeurs de l’Ecole du Sabbat, les Secrétaires, les Pianistes, et d’autres officiers, rappelons-nous, ne reçoivent aucune compensation financière. Cependant en dépit de cela, chaque année dans la plupart des églises, autant que j’ai pu l’observer, il y a des disputes et des querelles provoquées par des hommes et des femmes en vue d’occuper un ou plusieurs de ces postes. Puisque ces services ne sont pas rémunérés, alors pourquoi fait-on tant d’histoires si ce n’est simplement que pour sa propre exaltation, ou encore dans le but d’être considéré comme quelqu’un?

  Vous réalisez donc que la même clameur pour la promotion personnelle qui exista avec Lucifer, avec Eve, et avec les autres au cours des âges, existe aujourd’hui. Vous remarquez donc que mes déclarations sont soutenues par des faits réels. En outre, si tel est le cas concernant ceux qui ne reçoivent pas des finances pour leurs services, alors qu’en est-il de ceux qui sont bien payés? Vous pouvez répondre à cette question pour vous-mêmes à votre propre satisfaction.

  Manifestement, celui qui aspire à un poste simplement pour sa propre exaltation ne devrait recevoir aucune considération, surtout lorsqu’une telle position offre précisément des responsabilités spirituelles tel que cela se révèle dans les postes d’église. Et si cette personne détient déjà un poste à responsabilité, elle devra en être démise, car de tels dirigeants forts d’esprit sont spirituellement aveugles, et ils s’attirent ainsi qu’à la multitude la condamnation, à l’instar de Lucifer qui attira à lui les anges.

  D’ailleurs, cette classe de dirigeants morts à Christ et vivants pour eux-mêmes, aiment en règle générale à parader, voire même exagérer leurs actions religieuses. Par conséquent, on devrait les dénoncer comme étant inspirés de Satan et à la recherche de disciples. Cette catégorie d’hommes est généralement intelligente. Ils s’arrangent pour gagner la confiance du peuple par la même méthode que les prêtes et les Rabbins qui à l’époque de Jésus trompèrent la nation: Ils priaient là où ils pouvaient être vus, ils troublaient leurs visages dans le but de faire croire qu’ils jeûnaient, ils faisaient de cela leur activité: répandre partout quelque soit le bien qu’ils faisaient; ils étaient habiles à se faire passer pour très religieux, pieux, philanthropes et justes.

  Des multitudes sont encore sous le charme de ces prétendus bons hommes, et des multitudes acceptent sans contester leurs décisions - comme si elles étaient celles de Dieu. Rappelez-vous ce que déclare l’Inspiration contre  de  telles  personnes:  « Cessez  de  vous  confier  en l’homme, dans les narines duquel il n’y a qu’un souffle: car de quelle valeur est-il? » Es. 2:22

  Pour que ces adorateurs d’hommes soient vus de façon plus réaliste, permettez-moi de vous dire quelque chose: Des milliers nous ont conseillé de nous rétracter si le président de la conférence générale ne voit aucune lumière dans notre enseignement, s’il ne voit aucune lumière dans notre réveil et réforme au sein du peuple de Dieu. Ils semblaient être aussi sincères que l’étaient les Juifs qui, avec assurance, se sont érigés contre Jésus en faisant des décisions du souverain sacrificateur leurs propres décisions!

  Leur souhait que nous nous rétractions «si le président ne voit pas de lumière», démontre qu’ils reproduisent l’attitude des Juifs d’alors, au lieu de considérer le sujet eux-mêmes, confiant que l’Esprit de Dieu leur montrera personnellement ce qu’est la vérité; ils ont une confiance absolue en ce que leur dit l’homme, en ce que « le président » leur dit!

  Ce même esprit n’était-il pas dans le cœur des hommes qui ont rejeté et crucifié le Seigneur? Il est évident que cette catégorie de personnes n’est pas dirigée par la Vérité, mais par des hommes de position. De telles personnes ne demandent jamais « Est ce la vérité? » « Qui la défend? » Et si la Vérité ne leur parvient pas par les canaux qu’ils auraient souhaités, il est alors certain que la Vérité est rejetée.

  Ils ne s’arrêtent jamais pour réfléchir au fait que Dieu ne reçoit pas d’ ordres venant d’eux; qu’ils ne choisissent pas les serviteurs de Dieu pour lui, et que ce sont des hommes qui ont élu le président de la Conférence Générale, non à cause de son autorité sur les Ecritures, mais à cause de son aptitude à diriger; que la Vérité ne vient pas de lui, que quelque soit la Vérité Biblique qu’il ait jamais apprise, cette Vérité lui a été enseignée par les hommes inspirés de Dieu. Ainsi donc, le besoin des laïques qui est d’arrêter de se confier en l’homme, n’a jamais été aussi grand qu’aujourd-’hui. Et s’ils ne se réforment pas, que Dieu ait pitié d’eux.

  Cependant, il faut se rappeler, qu’ils font cette bêtise parce que le ministère les a ainsi formés, parce que quelques ministres sont de conni- vence avec l’esprit qui était en Koré, Dathan et Abiram lorsqu’ils aspiraient au poste de prophètes, bien que Dieu ne les avait pas désignés en tant que tels.

  Aussi, lorsqu’un prédicateur se met à répandre ses bonnes actions et ses projets, de même que ses expériences religieuses; lorsque notamment un prédicateur se frotte les yeux et se mouche sans nécessité alors qu’il prêche et qu’il s’efforce de provoquer les pleurs chez ses auditeurs, lorsque vous découvrez ces choses chez un prédicateur, sachez avec certitude qu’il jette la poudre dans les yeux de ses auditeurs et qu’il cache quelque chose. Je dis que, lorsque vous voyez un prédicateur agir de la sorte, il cherche votre adhésion, à quelque chose qui lui est propres. Faites attention!

  Vous pouvez lire attentivement toute la Bible, et je vous assure que vous verrez que les prophètes ne pratiquaient aucun de ces choses. Leur but n’a jamais été d’attrister le peuple de Dieu, sinon toujours à les réjouir dans le Seigneur.

  Citons Jésus en exemple. Son œuvre, sa mission était plus grande, plus importante que toutes celles qui l’ont précédé ou succédé. Il a eu une expérience religieuse qui vaut la peine qu’on en parle et si une telle procédure eut été bénéfique à l’œuvre du Salut, il en aurait certainement profité. Cependant, au lieu de se prêcher Lui-même, il prêcha la vérité. Il n’essaya jamais de persuader qui que se soit en parlant de lui-même. Il parla simplement de la Vérité de la Bible, et donna à Dieu et non à lui-même le mérite. Et si quelqu’un était à même de prêcher la repentance et l’amour, il en était capable, mais jamais il n’essaya de jouer sur les émotions de son auditoire, il n’essaya jamais de les faire pleurer sur quoi que ce soit.

  Qui plus est, personne, y compris nous mêmes, n’a jamais accepté les écrits des prophètes à cause de leur bonté, de leur éducation ou de leur expérience religieuse. Ils n’ont rien écrit les concernant personnellement, et rien qui puisse soutenir leur fonction. Tous ceux qui les ont acceptés l’on fait sur  le  mérite  de  leurs  écrits.  C’est  tout.  Ils  n’ont  jamais  cherché à gagner des convertis à cause de ce qu’ils étaient ou n’étaient pas. Jusqu’à ce jour, ne rencontrent-t-ils pas du succès? Et n’est-ce pas la vérité de Dieu que nous devrions chercher? Les Juifs demandèrent un signe, et les Grecs la sagesse, cependant le peuple de Dieu d’aujourd’hui, demandent et les signes et la sagesse, au lieu de demander la Vérité.

  Par conséquent, n’oublions jamais que l’esprit de la propre exaltation est à l’origine de tout le mal que nous voyons aujourd’hui, et c’est ce même esprit qui travaille avec ardeur aujourd’hui plus que jamais auparavant. Nous ne donnerons pas au Dragon l’opportunité de nous piéger et de nous conduire à la condamnation avec un tiers des anges », qui se saisirent de sa queue et ne la relâchèrent pas. Souvenons-nous toujours que – 

  L’homme au regard hautain sera abaissé, et l’orgueilleux sera humilié: l’Eternel seul sera élevé en ce jour-là. » - Es.2:11

Précédent
2ST27
Chroniquement Malade Par Trop De Connaissance Et Par Peu De Comprehension
Prochain
2ST29
Ce Que La Verite Liera Sur La Terre, Le Sera Aussi Dans Le Ciel