Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

Ce Que Produit Lʼecole De Dieu Et Ce Que Produit Lʼecole Des Hommes

La Seule Paix De L'esprit

MEDITATION

 

Celui qui entend la parole et la comprend

 

  Je lirai dans « Les Paraboles de Jésus » en commençant par la page 44, au premier paragraphe.

  P.J. p. 44: « L’auditeur qui reçoit la semence dans la bonne terre accepte la parole « non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu. » Seul celui qui reçoit les Ecritures comme la voix de Dieu lui parlant personnellement est un vrai disciple. Il tremble en l’entendant, car pour lui elle est une réalité vivante; il lui ouvre son intelligence et son cœur. Corneille et ses amis étaient des auditeurs attentifs quand ils disaient à Pierre: « Nous sommes tous devant Dieu, pour entendre tout ce que le Seigneur t’a ordonné de nous dire. » La connaissance de la vérité dépend beaucoup moins du quotient intellectuel que de la pureté des intentions et de la simplicité d’une foi vivante. Les anges de Dieu se tiennent auprès de ceux qui recherchent le conseil du Seigneur avec humilité. Le Saint-Esprit leur est accordé pour leur dévoiler les trésors précieux de la vérité. Les auditeurs représentés par la bonne terre gardent la parole après l’avoir entendue. Satan et tous ses agents ne peuvent la leur ravir. Il ne suffit pas d’écouter ou de lire la parole de Dieu.

  Celui qui désire faire un bon usage des Ecritures doit méditer sur la vérité qui lui a été présentée. Par une attention soutenue et des prières ferventes, il doit chercher à comprendre la signification des paroles de vérité, et boire à longs traits à la source des oracles sacrés.

  Nous prierons pour que nous puissions être de bons auditeurs et être des personnes qui comprennent que la Parole de Dieu doit être, en nous, une vivante réalité, que nous devons écouter les enseignements du Saint-Esprit maintenant pour que nous ne soyons pas uniquement des auditeurs mais aussi des pratiquants de la Parole.

 

CE QUE PRODUIT L'ECOLE DE DIEU ET CE QUE PRODUIT L'ECOLE DES HOMMES

 

ÉTUDE PRÉSENTÉE PAR V.T. HOUTEFF MINISTRE DES ADVENTISTES DAVIDIENS DU 7e JOUR SABBAT 31 JANVIER 1948 CHAPELLE MONT CARMEL  WACO, TEXAS

 

  Ps. 71:17 - « O Dieu! Tu m’as instruit dès ma jeunesse et jusqu’à présent j’annonce des merveilles. »

  C’est le témoignage personnel de David du fait qu’il n’a rien à regretter d’avoir été à l’école de Dieu durant toute sa vie, et qu’il est impatient de publier sa vérité. Alors nous savons aussi que l’école de Dieu et les écoles de l’homme ont été pendant des siècles en compétition et nous devrions maintenant être capable de faire une distinction de ce que produit l’un et de ce que produit l’autre.

  Nous savons que les écoles des hommes ont produit des génies dans beaucoup de domaines. Par exemple, les hommes ont inventés des avions gigantesques qui soulèvent des tonnes dan l’air, des avions qui voyagent aussi vite que le son et à haute altitude. Les hommes ont aussi bâtis des bateaux à vapeur chargés de milliers de tonnes de cargaison et de passa- gers, et ils traversent l’océan en quelques jours. Les écoles des hommes ont aussi produit de grands orateurs et des enseignants compétents. Les hommes ont fait beaucoup de choses, et nous leur donnons l’honneur qu’ils méritent. Nous savons bien ce qu’ont fait les écoles humaines, mais que savons-nous concernant celles de Dieu? En savons-nous suffisamment les concernant? Sinon, pourquoi?

  Faisons maintenant une investigation relative au produit des écoles de Dieu. Je commencerai par l’école que fréquenta Enoch, qui est le septième à partir d’Adam. A l’école de Dieu, il apprit quelques sujets d’importances vitales. Premièrement il apprit à marcher avec Dieu, (Ge. 5:25). Mis à part ce fameux jour, il obtînt le titre de champion de l’avion: vous savez qu’Enoch fit un vol, non de 40, 50, ou de 100 kilomètres d’altitude non un vol de cent ou mille kilomètres par heure, mais un vol d’une altitude et d’une vitesse indescriptible, oui il atteint rapidement le trône de Dieu. Les écoles des hommes ont elles produites d’aussi grands génies qu’Enoch?

  De même qu’Enoch, Noé lui aussi, apprit à marcher avec le Seigneur, (Ge. 6:22). Sa faculté, son ingéniosité à bâtir un bateau est vraiment un honneur pour l’école de Dieu. Vous savez que le bateau de Noé était suffisamment large et résistant afin d’abriter et transporter une paire ou plus de chaque créature vivante qui se trouvait sur la terre, ainsi que toutes les provisions nécessaires pour l’homme et le bétail et ce pour une année! Ce bateau résista à la plus puissante tempête que le monde n’ai jamais connu. Le bateau de Noé survécut non seulement à la plus longue durée de pluie et de vent jamais connu. Mais il survécut aux convulsions de la terre quand les fontaines. Non seulement le bateau, mais toutes les créatures vivantes qui se trouvaient à l’intérieur survécurent. Noé est encore le champion des constructeurs de bateau et il est aussi le champion des capitaines des marins. Voyez-vous le produit des écoles de Dieu est de loin supérieur à tout ce que les écoles de l’homme ont jamais pu produire.

  Abraham vous le savez fut inscrit à l’école de Dieu lorsque Dieu l’appela à quitter la maison de son père et à aller dans un pays qu’il n’avait jamais vu. Il prit tout ce qu’il possédait et pris aussi son neveu comme associé. Dès le début ils prospérèrent grandement et leur affaires prospéra si rapidement qu’ils durent se disperser et se séparer afin d’en prendre soin.

  Abraham prit le pays montagneux après que Lot eu choisit la vallée fertile à coté des marchés de Sodome et Gomorrhe. A cet endroit la famille de Lot quitta l’école de Dieu et entra à l’école de l’homme. Cependant Abraham et sa maison restèrent à l’école de Dieu apprenant comment avoir de bons rendements dans les montagnes.

  Abraham devint « très riche » mais Lot, lui devint très pauvre. Vous voyez qu’Abraham à l’école de Dieu devint le plus grand homme d’affaire de son époque. A partir de rien il apprit à faire quelque chose. De plus il fut le plus grand général du monde; car souvenez vous qu’avec seulement quelques hommes il vainquit cinq rois, pris leur butin et redonna leur biens aux propriétaires légitimes. Il fit tout cela sans perdre un seul soldat! En plus de cela il éduqua son fils unique qui volontairement accepta de s’offrir en sacrifice pour la religion de son père.

  Nous allons ensuite considérer Esaü et Jacob, les fils jumeau d’Isaac. Jacob fût diplômé à l’école de Dieu et Esaü à l’école de l’homme. Je sais cela car si Esaü marchait avec Dieu il ne perdrait pas son temps à apprendre à chasser, car Dieu n’est pas un chasseur, cela ne l’intéresse pas de tuer et de détruire la vie qu’il a créé. Ainsi au lieu de se former à l’école de Dieu, Esaü se scolarisa à l’école de l’homme. Il ne voyait aucune valeur particulière dans la religion et ne donna pas plus de valeur à son droit d’aînesse qu’au prix d’un repas. De son côté Jacob était soucieux de marcher avec Dieu et d’acheter le droit d’aînesse d’Esaü a n’importe quel prix, mais il l’obtint à bon marché.

  Et comment puis-je être certain que Jacob marchait avec Dieu? Je le sais parce qu’à la fin de la journée de fuite loin d’Esaü, Jacob demeura avec Dieu et là il vit les anges de Dieu montant et descendant l’échelle qui reliait les cieux à la terre.

  Après avoir passé une autre période de vingt années à l’école de Dieu, Jacob quitta Padan Aram et se dirigea vers sa maison avec des richesses qui ne pouvaient être comptées. Bien qu’il eu fournit quatorze années de labeur en dehors des vingt années pour n’avoir en retour que les deux filles de Laban en mariage. Vous voyez que Jacob apprit à l’école de Dieu comment changer la pauvreté en une affaire bien rémunérée. De plus il ne s’est pas seulement enrichi lui mais a aussi enrichi son beau père. Il apprit à travailler et à épargner. Mais il ne s’arrêta pas là. Il continua à l’école de Dieu et son fils Joseph qui était le premier ministre du roi n’avait pas honte d’introduire son père à pharaon sur son trône .Joseph était un homme cultivé.

  Joseph lui même dans sa jeunesse était un étudiant fervent à l’école de Dieu; finalement il eut un poste hautement gradué en Egypte. Quand il obtint suffisamment de connaissance il devint un roi et toute l’Egypte, -- au fait tout l’ancien monde -- se prosternait devant lui.

  Joseph devint aussi le plus grand économe et aussi le plus grand banquier. Jamais depuis son époque personne n’a fait autant que lui. Il se débrouilla afin d’acheter tout le surplus de grain de son pays pour sept années et sept années plus tard il récolta tout l’argent du peuple et leur terre -- à la fois les espèces et les hypothèques qu’il déposa à la banque de Pharaon. A part cela il sauva le monde de la famine. Vous me démontrez que les écoles des hommes produisent de telles choses et moi je vous montrerai que la pluie ne tombe pas du ciel.

  Ensuite, il y eut Moïse. Dès sa jeunesse jusqu’à quarante ans il alla à l’école de Pharaon. Avec cette double éducation, il se sentit suffisamment fort et capable de libérer la nation Hébreux de la briqueterie de Pharaon. Il commença par tuer un Egyptien et il s’enfuit du pays. Néanmoins Dieu n’avait pas agit à travers lui. Il le prit et le plaça à la montagne d’Horeb et là il fit de lui un gardien de brebis. Tandis qu’il gardait les brebis afin de gagner sa vie et de payer ses cours qu’il n’avait pas apprit dans l’éducation que lui prodiguait Pharaon; là, à l’école de Dieu il apprit à devenir le plus grand libérateur, général, auteur, dirigeant, éducateur, législateur et le plus grand prophète du monde.

  Il est vrai que les écoles des hommes ont formés de grands esprits et ont produit de grands généraux tels que Eisenhower et Mc Arthur grâce auxquels les Etats unis et la Grande Bretagne ont construit des bateaux gigantesques, des armes géantes et d’autres gros armements recrutés de grandes armées et des marines de guerre. Après beaucoup de mois de préparations telles que celles là dans laquelle des millions de personnes participaient, Eisenhower traversa la Manche contre les super machines de guerre des Allemands et Mc Arthur retourna aux Philippines et occupa le Japon au prix de millions de dollars et de millier de morts et de blessés. C’est une belle réussite, en effet! Mais Moïse sans fusil, sans avion, sans bateau et sans personne à la maison pour bâtir et envoyer des vives, libéra Israël, leur fit traverser la Mer Rouge et coula toute l’armée égyptienne, et il fit tout cela sans aucun fusil, ni aucune flèche, sans aucun navire, ou sans aucun avion au prix d’un homme ni au prix d’une bête. Il n’a eut aucun mort, ni aucun blessé. Où parmi les produits des écoles de l’homme trouverez-vous pareille chose?

  Les écoles des hommes ont produit de grands orateurs aussi, mais Jean le Baptiste, grâce à son éloquence même dans sa jeunesse attirait toutes les villes et tous les pays voisins de Juda. Bien que beaucoup devaient marcher pour s’y rendre et tous, le pauvre ainsi que le riche devaient s’asseoir à même le sol pendant des heures. Des foules venaient du désert pour l’entendre dans le champ. Et les apôtres bien qu’étant de simples pêcheurs, en fréquentant l’école de Christ pendant un petit peu plus que trois ans devinrent les plus grands prédicateurs que le monde ait jamais connus. Ils furent les seuls prédicateurs qui furent consignés pour avoir convertis trois milles âmes du Judaïsme au Christianisme avec seulement un sermon!

  Le temps me manquera pour parler des autres -- de Josué et de Caleb, de Daniel et des trois Hébreux, de Samson, de David, des prophètes et beaucoup d’autres même loin jusqu’à nos jours. C’est un fait que ce que l’école des hommes produit ne peut égaler ce que produit l’école de Dieu.

  A l’école de Dieu l’étudiant a la garantie qu’il deviendra le meilleur quelque soit la voie qu’il choisira. Et mon conseil pour vous est que soit que vous soyez herbe ou arbre est que vous choisissiez d’être le meilleur. Vous pouvez être tel si vous le voulez il n’y a pas d’échec à l’école de Dieu. Vous pouvez devenir le meilleur gardien de troupeau ou le meilleur Roi, le meilleur enseignant ou le meilleur prédicateur, le meilleur banquier ou le meilleur en tout.

  Il serait aussi intéressant de remarquer que l’école de Dieu aussi bien que l’école de l’homme ont chacun leur manuel scolaire. Un contient les livres des hommes qui ont besoin d’être révisés chaque année, l’autre contient le livre de Dieu dont personne n’a encore été capable d’améliorer. Ce dernier n’a encore pu être amélioré. Le dernier est le premier et le meilleur; Il n’y en a jamais eu de pareil et qu’il n’y en aura jamais.

  Cette école de Dieu n’enseigne pas seulement à partir de son manuel scolaire, non simplement dans la salle de classe, elle enseigne la pratique ainsi que la théorie la plus part des hommes déteste la pratique bien sûr, et quelques uns ne prendraient pas cette formation même pas en échange d’un cadeau. Prenons l’exemple de Joseph. Quand il a terminé son travail de classe, il fût initié à la pratique. Sa formation fût peut-être plus éprouvante parce que sa vocation devait être non seulement la plus grande mais elle devait être aussi unique. Mais à part cela son curriculum comportait l’apprentissage d’une langue étrangère ainsi que l’amour pour ses ennemis .Il devait apprendre par expérience que si quelqu'un sert Dieu fidèlement, tout ce qui surgit dans la vie est un don de Dieu et qu’il doit en tirer profit.

  Premièrement, il fût vendu par ses propres frères et revendu par des gens marchants d’esclaves. Il aurait pu se rendre malade à cause de cela en se lamentant et en ayant peur. S’il avait succombé à ses émotions, les marchands l’auraient jeté en quelque part sur leur chemin en allant en Egypte, car ils savaient qu’un homme malade leur serait une charge, qu’ils ne pourraient le vendre à aucun prix. Joseph se comportait très bien sachant que Dieu connaissait tout au sujet de sa situation. Les Ismaélites se rendaient compte aussi qu’ils n’étaient pas en possession d’un esclave ordinaire. Ils réalisèrent qu’il pouvait être vendu très cher à un homme riche. Et c’est ainsi qu’il fut emmené chez Potiphar, un homme riche du pays d’Egypte. Joseph apprit ainsi à recevoir des ordres, à s’occuper des biens des autres et aussi à résister aux femmes.

  Après avoir réussi ses examens à la maison de Potiphar, il fit un séjour derrière les barrières de la prison. Et là parmi ceux qui faisaient des rêves, il apprit à interpréter les rêves. A ce stade de sa formation il était équipé afin de diriger l’Egypte et pour nourrir le monde.

  Les écoles du monde ne proposent pas des cours de ce genre. Elles ne forment pas non plus de bienfaiteurs, de roi, de banquiers et des hommes d’affaires tels que Joseph.

  Il y a certaines choses que nous devons savoir si nous mêmes nous devrions être diplômés à l’école de Dieu. De plus nous devons savoir où nous avons reçu notre formation, car il possible que nous soyons à notre propre école tandis qu’avec présomption nous pensons être à l’école de Dieu.

  Comment pouvons-nous savoir avec certitude à quelle école nous avons reçu notre formation? -- Nous devons marcher avec Dieu afin d’être à son école. Et comment savons-nous que nous marchons avec Dieu? -- Je suis sûr que si vous allez à des endroits où Dieu n’irait pas Lui-même et si vous travaillez où Dieu ne travaille pas, alors au lieu de marcher avec Dieu et d’apprendre de Lui, vous seriez entrain de marcher avec le diable et de recevoir votre formation par son intermédiaire.

  Comment pouvons-nous savoir que nous faisons l’œuvre que Dieu voudrait qu’on fasse? Il est certain que Dieu ne construirait pas des instruments pour tuer sans tenir compte du traitement. Qu’il ne ferait pas ce que Satan fait, qu’il ne travaillerait pas non plus en partenariat avec quelqu’un qui ne marche pas avec Dieu.

  Naturellement la question suivante se pose, devrions-nous travailler pour les hommes ou pour Dieu afin de subvenir à nos besoin? Si Dieu a un travail pour vous, vous ne pouvez aller travailler pour les hommes et vous attendre à recevoir Son approbation. Mais si Dieu n’a rien pour vous dans Son entreprise, pour ainsi dire, il est évident qu’Il aurait quelque chose pour vous dans l’entreprise acceptable d’une autre personne.

  Les étudiants qui sont à l’école de Dieu étudient à partir de principes dans le seul but de l’avancement du royaume de Dieu, tandis que les étudiants de l’école d’homme pour un but financier, ce n’est pas pour aider quelqu’un en particulier mais pour eux-mêmes. Ce que nous en tant que chrétiens ne pouvons nous permettre de faire si nous aspirons à devenir vraiment comme Dieu voudrait qu’on soit. Aucune personne réfléchie qui regarderait les choses comme Dieu les conçoit, ne pourrait être rien d’autre qu’un produit de l’école de Dieu.

Précédent
2ST24
Le Peuple Qui Nʼa Pratiquement Pas De Chance
Prochain
2ST26
Le Shintoisme Et Le Christianisme Qui Ne Progresse Pas