Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

La Confirmation De Dieu Pour Ressusciter, Purifier Et Reunir Judas Et Israel

La Seule Paix De L'esprit

LA CONFIRMATION DE DIEU POUR RESSUSCITER, PURIFIER
ET CONSOLIDER JUDA ET ISRAEL

 

DISCOURS DE V.T. HOUTEFF,
MINISTRE DES ADVENTISTES DU 7ème JOUR DAVIDIENS
SABBAT 5 JUILLET 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

  Cet après-midi, nous étudierons Jérémie 31. Il contient la garantie de l’Inspiration pour que le peuple de Dieu retourne dans le pays. Ce chapitre, vous le reconnaîtrez, contient une prophétie pour les derniers jours :

  Jér. 31 : 1 – « En ce temps-là, dit l'Éternel, Je serai le Dieu de toutes les familles d'Israël, et ils seront mon peuple. »

  La phrase, « En ce temps-là, » ramène nos pensées au chapitre 30, verset 24 où il explique que le temps ce sont les derniers jours, notre époque. Par conséquent, dans pas longtemps donc, notre Dieu sera le Dieu de toutes les familles d’Israël, le Dieu de l’église entière. Les saints et les pécheurs ne seront plus mélangés pendant le Jugement des Vivants.

  Verset 2 : « Ainsi parle l'Éternel : Il a trouvé grâce dans le désert, le peuple de ceux qui ont échappé au glaive ; même Israël quand Je suis allé lui donner du repos. » (Version King James).

  Le peuple qui a survécu à sa captivité doit trouver la grâce dans le pays des Gentils – dans le « désert, » loin de la vigne. (Puisque la Terre Promise c’est la vigne – Esaïe 5 – donc, qu’est ce que la vigne, si ce n’est le pays des Gentils ?). Le peuple de Dieu trouvera cette grâce à l’époque où Dieu leur fera reposer de leur « voyage » - après que le « Jugement dans la maison de Dieu (1 Pie. 4 : 17) aura lieu.

  Verset 3 : « De loin l'Éternel s’est montré à moi, disant : Je t'ai aimé d'un amour éternel ; c'est pourquoi je t’ai conservé ma bonté. » (Version King James).

  A l’accomplissement de cette prophétie, le peuple réalisera que le Seigneur l’avait vraiment aimé et qu’Il leur conserve Sa bonté.

  Verset 4 : « Je te rétablirai encore, et tu seras rétablie, vierge d'Israël ! Tu auras encore tes tambourins pour parure, et tu sortiras au milieu des danses joyeuses. »

  Le Seigneur assure à Son peuple que bien que les nations Gentils aient détruit leur royaume, Il le leur restaurera et ils deviendront de nouveau une nation glorieuse et joyeuse. Ces promesses impliquent que le peuple n’est pas maintenant paré et heureux. Il se pourrait que nous ne réalisions pas pleinement cela, mais Dieu a une meilleure connaissance que nous.

  Verset 5 : « Tu planteras encore des vignes sur les montagnes de Samarie ; les planteurs planteront, et cueilleront les fruits comme quelque chose d’ordinaire. » (Version King James).

  La plupart des gens du monde pense que puisque les dix tribus, le Royaume d’Israël sont perdues parmi les nations païennes que leur royaume est à jamais détruit. Cependant, Dieu qui fait selon Son bon plaisir déclare manifestement que les fidèles après qu’ils aient été séparés des infidèles, seront rassemblés et ramenés dans les montagnes de Samarie et qu’ils planteront et mangeront les fruits de leur semence comme quelque chose d’ordinaire.

  Verset 6 : « Car le jour vient où les gardes crieront sur la montagne d'Ephraïm : Levez-vous, montons à Sion, vers l'Éternel, notre Dieu ! »

  Les futurs gardes de la montagne d’Ephraïm, plutôt que de se séparer de ceux de la montagne de Sion comme ils firent dans le passé, vont joyeusement reconduire les laïcs à Sion. La question ne sera plus jamais posée, pourquoi est-ce que « Nos pères ont adoré sur cette montagne ; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem ? » Jean 4 : 20.

  Verset 7 : « Car ainsi parle l'Éternel : Poussez des cris de joie sur Jacob, éclatez d'allégresse à la tête des nations ! Élevez vos voix, chantez des louanges, et dites : Éternel, délivre ton peuple, le reste d'Israël ! »

  Le « reste » sont ceux qui ont survécu au « Jugement dans la maison de Dieu. » Il est conseillé vivement au peuple de Dieu, tandis qu’ils habitent parmi le chef des nations, de proclamer ces bonnes nouvelles au milieu d’eux et de chanter des louanges en disant « Oh Seigneur, sauve Ton peuple. » Cette Vérité est la Vérité présente même et elle doit être proclamée et écoutée. Le message de l’heure consiste à œuvrer et à prier dans ce but.

  Verset 8 : « Voici, je les ramène du pays du septentrion, Je les rassemble des extrémités de la terre ; parmi eux sont l'aveugle et le boiteux, la femme enceinte et celle en travail ; c'est une grande multitude, qui revient ici. »

  Nous n’avons rien à craindre ; nos efforts ne seront pas stériles. Le peuple de Dieu qui est sincère entendra et écoutera le message de l’heure et le Seigneur les rassemblera donc des quatre coins de la terre. Mais, l'aveugle et le boiteux, qu’ils soient femmes ou enfants retourneront tous à la vigne du Seigneur.

  Verset 9 : « Ils viendront en pleurant, et je les conduirai au milieu de leurs supplications ; Je les mènerai vers des torrents d'eau, par un chemin uni où ils ne chancelleront pas ; car je suis un père pour Israël, et Éphraïm est mon premier-né. » (Version King James).

  L’Inspiration dit que Ephraïm lui-même devait devenir une « multitude de nations. » Gen. 48 : 19-20.

  Verset 10 : « Nations, écoutez la parole de l'Éternel, et publiez-la dans les îles lointaines ! Dites : Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, et il le gardera comme le berger garde son troupeau. »

  Dieu parle et qui n’ose pas prendre Sa Parole à cœur ? Qui ose être indifférent et garder le silence ? Pour que les nations soient capables de dire, « Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, et il le gardera, » ce sont forcément des nations qui croient, des nations qui comprennent ces prophéties et ces promesses. Ils doivent faire ce que nous faisons. Mais, puisqu’il n’y a aucune nation qui fait cela en ce moment, et puisque nous sommes les seuls à être engagés dans cette œuvre, la vérité devient manifeste que notre message doit réveiller les nations au fait que nous, les derniers descendants des douze tribus d’Israël, sont appelés à déclarer cette Vérité pas seulement à nos frères, mais même aux nations. Puis, les nations doivent La proclamer à nouveau à d’autres nations, ainsi déclarent les Ecritures. Elles doivent proclamer que le peuple de Dieu sera rassemblé et gardé aussi.

  Par conséquent, nous ne devons pas faillir à notre mission. Nous devons prouver que nous sommes dignes de notre appel.

  Verset 11 : « Car l'Éternel a racheté Jacob, Il l’a délivré de la main d'un plus fort que lui. » (Version King James).

  Nous sommes incapables de nous racheter nous-mêmes ni de retourner par nous-mêmes dans notre pays. Nous devons, par conséquent, être reconnaissants du fait que notre rédemption et notre liberté ne dépendent pas de nous. La responsabilité est celle du Seigneur. Il doit nous racheter des mains de celui qui est plus fort que nous.

  Versets 12-14 : « Ils viendront, et pousseront des cris de joie sur les hauteurs de Sion ; ils accourront vers les biens de l'Éternel, le blé, le moût, l'huile, les brebis et les bœufs ; leur âme sera comme un jardin arrosé, et ils ne seront plus dans la souffrance. Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse, les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi ; Je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai ; Je leur donnerai de la joie après leurs chagrins. Je rassasierai de graisse l'âme des sacrificateurs, et mon peuple se rassasiera de mes biens, dit l'Éternel. »

  Je suis sûr que ces versets n’ont besoin d’être ni interprétés ni élucidés.

  Versets 15, 16 : « Ainsi parle l'Éternel : On entend des cris à Rama, des lamentations, des larmes amères ; Rachel pleure ses enfants ; Elle refuse d'être consolée sur ses enfants, car ils ne sont plus. Ainsi parle l'Éternel : Retiens tes pleurs, retiens les larmes de tes yeux ; car il y aura un salaire pour tes œuvres, dit l'Éternel ; ils reviendront du pays de l'ennemi. »

  Pour comprendre ces versets, nous devons premièrement considérer leur contexte historique. Rachel, la femme de Jacob possédait deux fils, Joseph et Benjamin. Ce furent les seuls fils qui naquirent à Jacob dans la Terre Promise. Rachel mourut, tandis qu’elle donnait naissance à Benjamin et par conséquent, elle même n’aurait pas pu pleurer la perte de ses enfants. Ils étaient tous deux avec elle lorsqu’elle mourut. Donc, la seule conclusion possible c’est que dans ce texte, Rachel est symbolique.

  Après la mort de Salomon ; le royaume fut divisé, les dix tribus prirent possession du Nord et les deux tribus prirent possession du Sud. La tribu de Joseph faisait partie d’un royaume et celle de Benjamin faisait partie de l’autre. Par conséquent, Rachel doit être la mère symbolique des enfants des deux royaumes : Juda et Israël.

  Matthieu applique l’incident du verset 15 au massacre des enfants par Hérode lorsqu’il essaya de tuer le Seigneur (Matt. 2 : 18). Toutefois, une étude de ce verset en rapport avec le contexte entier du chapitre mettra en lumière qu’il s’applique même plus directement à la dispersion des deux royaumes, Juda et Israël et à leur retour des pays de leurs ennemis à celui de leurs pères.

  Versets 17-18 : « Il y a de l'espérance pour ton avenir, dit l'Éternel ; tes enfants reviendront dans leur territoire. J'entends Éphraïm qui se lamente : Tu m'as châtié, et j'ai été châtié comme un veau qui n'est pas dompté ; fais-moi revenir, et je reviendrai, car tu es l'Éternel, mon Dieu. »

  Deux faits distincts sont mis en lumière dans ce verset : premièrement, les enfants du Royaume reviendront dans leur territoire ; et deuxièmement, ils feront au préalable l’expérience d’un grand réveil et d’une grande réforme. Ils auront réalisé que le châtiment de Dieu c’était pour leur bien et que le Seigneur est leur Dieu. Cette réforme, ainsi que la grâce de Dieu se voient plus loin dans les versets suivants :

  Versets 19-20 : « Après m'être détourné, j'ai éprouvé du repentir ; et après avoir reconnu mes fautes, j’ai frappé sur ma cuisse ; je fus honteux et confus, car je portais l'opprobre de ma jeunesse. Éphraïm est-il donc pour moi un fils chéri, un enfant qui fait mes délices ? Car depuis que j’ai parlé contre lui, plus encore son souvenir est en moi ; aussi mes entrailles sont émues en sa faveur : J'aurai pitié de lui, dit l'Éternel. » (Version King James).

  Le verset suivant contient l’ordre et le conseil de Dieu pour Son peuple :

  Verset 21 : « Dresse des signes, place-toi des poteaux, prends garde à la route, au chemin que tu as suivi. Reviens, vierge d'Israël, reviens dans ces villes qui sont à toi ! »

  Ici, l’Inspiration, de façon très nette, conseille vivement au peuple fidèle de Dieu de se préparer pour leur retour dans la Terre Promise et elle continue :

  Verset 22 : « Jusques à quand seras-tu errante, fille égarée ? Car l'Éternel a crée une chose nouvelle sur la terre : la femme comprendra. » (Version King James). 

  Comme il est impossible pour une femme de comprendre un homme aujourd’hui, la femme dont il est question ici doit être par conséquent un symbole de l’église. Et l’homme qu’elle doit comprendre est selon l’Inspiration le Seigneur Lui-même. Par conséquent, l’église doit être rendue capable de comprendre le Seigneur et connaître ainsi sa nouvelle et heureuse expérience.

  « Pousse des cris d'allégresse et réjouis-toi, fille de Sion ! Car voici, je viens, et j'habiterai au milieu de toi, dit l'Éternel. Beaucoup de nations s'attacheront à l'Éternel en ce jour-là, et deviendront mon peuple ; J'habiterai au milieu de toi, et tu sauras que l'Éternel des armées m'a envoyé vers toi. L'Éternel possédera Juda comme sa part dans la terre sainte, et il choisira encore Jérusalem. Que toute chair fasse silence devant l'Éternel ! Car il s'est réveillé de sa demeure sainte. » Zach. 2 : 10-13.

  Versets 23-24 : « Ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici encore ce que l'on dira dans le pays de Juda et dans ses villes, quand j'aurai ramené leurs captifs : que l'Éternel te bénisse, demeure de la justice, montagne sainte ! Là s'établiront Juda et toutes ses villes, les laboureurs et ceux qui conduisent les troupeaux. »

  Encore et encore, il nous est dit que le Royaume du Seigneur, l’église purifiée, libérée de l’ivraie, n’est pas une chose mystérieuse, mais qu’elle est absolument réelle.

  Versets 25, 26 : « Car j’ai rassasié l'âme lassée, et j’ai rempli toute âme languissante. Là-dessus je me suis réveillé, et j'ai regardé ; mon sommeil m'avait été doux. » (Version d’Arby).

  Manifestement, le réveil du prophète doit se référer au réveil spirituel du peuple. Et la douceur de son sommeil doit se référer à l’amour du peuple à continuer dans leur assoupissement et leur sommeil, leur hésitation à se réveiller à ces réalités.

  Verset 27 : « Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où j'ensemencerai la maison d'Israël et la maison de Juda d'une semence d'hommes et d'une semence de bêtes. »

  Après l’établissement de ce Royaume dans le pays de la promesse, Il croîtra à la fois avec des hommes et des bêtes, tout comme l’explique le symbolisme de Daniel chapitre 2 : « Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre. » Dan. 2 : 35. « Dans le temps de ces rois, » non pas après leur temps, « le Dieu des cieux suscitera un royaume et…Il [le Royaume] brisera et anéantira tous ces royaumes-là. … » Dan. 2 : 44.

  Comment vont-ils se multiplier et remplir toute la terre ? – Permettez à Esaïe le prophète de donner la réponse :

  « Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l'Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s'y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu'il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l'Éternel. » Esa. 2 : 2, 3.

  Verset 28 : « Et comme j'ai veillé sur eux pour arracher, abattre, détruire, ruiner et faire du mal, ainsi je veillerai sur eux pour bâtir et pour planter, dit l'Éternel. »

  De ces passages des Ecritures, nous voyons comment le Seigneur bâtira et fera croître le Royaume et le permettra de remplir la terre.

  Versets 29, 30 : « En ces jours-là, on ne dira plus : les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées. Mais chacun mourra pour sa propre iniquité ; tout homme qui mangera des raisins verts, ses dents en seront agacées. »

  L’ancien royaume fut détruit à cause des péchés de ceux qui conduisirent et gouvernèrent la nation ; et ainsi tous, bons comme mauvais souffrirent. Une des bonnes personnes qui souffrirent pour les péchés des mauvais, fut Daniel. Et cela a toujours été ainsi. Mais, nous approchons du jour où chacun mourra pour sa propre iniquité. Michaël se lèvera et « ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés. » (Dan. 12 : 1).

  Versets 31-33 : « Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle, non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, le jour où je les saisis par la main pour les faire sortir du pays d'Égypte, alliance qu'ils ont violée, quoique je fusse leur maître, dit l'Éternel. Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, après ces jours-là, dit l'Éternel : Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. »

  Cette nouvelle alliance, voyez-vous, doit prendre effet à l’époque du rassemblement. C’est alors que tout le peuple de Dieu connaîtra la différence entre le bien et le mal. C’est ainsi qu’ils sauront quelles sont la volonté et la voie de Dieu. Et c’est ainsi qu’ils seront capables de pratiquer le bien et de bannir le mal. Ils seront naturellement et joyeusement enclins à faire le bien tout comme ils sont enclins à faire le mal aujourd’hui.

  Nébucadnetsar, roi de Babylone était un très grand roi. Il gouverna un grand royaume et vécu dans un merveilleux palais. Mais, aussitôt que son cœur d’homme lui fut enlevé et qu’un cœur de bête lui fut donné, aussitôt, ses propres désirs et voies l’ont abandonné et les désirs et voies d’une bête sont entrés en lui. (Voir Dan. 4 : 16). Cela va de soi pour le peuple de Dieu : aussitôt qu’Il mettra Sa loi au-dedans d’eux, et l’écrira dans leurs cœurs, aussitôt, les désirs du cœur charnel et l’inimitié envers la loi de Dieu disparaîtront. Le peuple de Dieu n’aura plus besoin de dire, quand nous « voulons faire le bien, le mal est présent. » « Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ? » Rom. 7 : 24.

  Verset 34 : « Celui-ci n'enseignera plus son prochain, ni celui-là son frère, en disant : Connaissez l'Éternel ! Car tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit l'Éternel ; Car je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché. »

  Remarquez que les pécheurs et ceux qui ne connaissent pas Dieu ne feront plus partie du peuple de Dieu. Certes, un changement est sur le point de se faire. L’état actuel des choses ne continuera plus jamais, les pécheurs seront exterminés pour toujours. Et combien joyeux nous devons être, si nous nous repentions maintenant, nos péchés seront pardonnés et oubliés et que personne ne nous les rappellera jamais !

  Versets 35, 36 : « Ainsi parle l'Éternel, qui a fait le soleil pour éclairer le jour, qui a destiné la lune et les étoiles à éclairer la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots, lui dont le nom est l'Éternel des armées : Si ces lois viennent à cesser devant moi, dit l'Éternel, la race d'Israël aussi cessera pour toujours d'être une nation devant moi. »

  Voici, la garantie de la bonne foi de Dieu contre le doute et l’incrédulité. Aussi certainement que les incrédules ne peuvent changer les ordonnances des cieux, il est tout aussi certain que le peuple de Dieu deviendra, une fois de plus, une nation Théocratique.

  Versets 37-40 : « Ainsi parle l'Éternel : si les cieux en haut peuvent être mesurés, si les fondements de la terre en bas peuvent être sondés, alors je rejetterai toute la race d'Israël, à cause de tout ce qu'ils ont fait, dit l'Éternel. Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où la ville sera rebâtie à l'honneur de l'Éternel, depuis la tour de Hananeel jusqu'à la porte de l'angle. Le cordeau s'étendra encore vis-à-vis, jusqu'à la colline de Gareb, et fera un circuit du côté de Goath. Toute la vallée des cadavres et de la cendre, et tous les champs jusqu'au torrent de Cédron, jusqu'à l'angle de la porte des chevaux à l'orient, seront consacrés à l'Éternel, et ne seront plus à jamais ni renversés ni détruits. »

-o-o-o-o-o-

  En vue d’apporter à tous cette joie inexprimable des promesses de Dieu, l’espérance des âges, ces études sont publiées et envoyées gratuitement et sans obligation à tous ceux qui désirent les obtenir. Envoyez vos noms et adresses à l’association Universelle de Publication, à l’adresse qui figure au dos de la page de couverture.

 

Précédent
1ST47
Le Temps De Détresse De Jacob, Juda Et Iraël De Retour À La Maison
Prochain
1ST49
Quʼest-Ce Que La Religion ? En Tire-T-On Profit Maintenant Et Apres ?