Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

Les Serviteurs De Dieu À Lʼépoque Du Rassemblement

La Seule Paix De L'esprit

MEDITATION POUR LA PRIERE

Fondé Sur Un Rocher

 

  Je lirai dans Une Vie Meilleure, en commençant à la page 168.

  V.M. p.168 : « Les paroles de Jésus avaient profondément remué la foule de Ses auditeurs...Ses paroles avaient atteints la source même de leurs pensées et de leurs sentiments, mais pour obéir à Ses enseignements, ils devaient réformer leur manière de voir et d'agir. Il leur fallait rentrer en conflit avec leurs chefs religieux. ... »

  Puisque les enseignements du Christ exigent un changement dans les pensées et les actions, nous ne devrions pas être surpris si c'est ce que Son message pour aujourd'hui exige de nous. Concluons notre lecture aujourd'hui en lisant à la page 171 :

  « ... Celui qui, semblable aux Juifs de l'époque de Jésus, veut établir sa foi sur des idées ou des sentiments purement humains, sur des rites, des cérémonies inventés par les hommes, ou sur des œuvres accomplies sans la grâce du Christ, celui-là édifie son caractère sur des sables mouvants. Les ouragans de la tentation balayeront les fondements sablonneux et jetteront la maison comme une épave sur les rives du temps. »

  Prions afin que Dieu nous aide à nous assurer que le fondement de notre foi repose sur la Parole de Dieu, le solide Rocher ; afin que nous sachions que tout ce qui n'est pas fondé sur la Parole s'écroulera tôt ou tard. Prions afin de laisser Dieu faire Son œuvre en nous, afin qu'Il change nos habitudes, nos pratiques de ce qu'elles sont à ce qu'elles doivent être.

 

Copyright Réimprimé en 1953

Tous droits réservés

à V.T. HOUTEFF

 

 

LES SERVITEURS DE DIEU A L'EPOQUE DU RASSEMBLEMENT

 

DISCOURS DE V.T. HOUTEFF,
MINISTRE DES ADVENTISTES DU 7ème JOUR DAVIDIENS
SABBAT 21 JUIN 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

 

  Nous étudierons le quarante-neuvième chapitre d'Esaïe. Ce chapitre montre les serviteurs de Dieu à l'époque du rassemblement, leur lignée raciale et leur besoin d'une expansion territoriale. Nous débuterons l'étude par les trois premiers versets :

  Esa. 49 : 1-3 – « Iles, écoutez-moi ! Peuples lointains, soyez attentifs ! L'Éternel m'a appelé dès ma naissance, Il m'a nommé dès ma sortie des entrailles maternelles. Il a rendu ma bouche semblable à un glaive tranchant, Il m'a couvert de l'ombre de sa main ; Il a fait de moi une flèche aiguë, Il m'a caché dans son carquois. Et il m'a dit : Tu es mon serviteur, Israël en qui je me glorifierai. »

  L'Esprit de Dieu dans la personne d'Israël, au travers du prophète Esaïe déclare qu'Israël naquit pour aucune autre raison que d'être serviteur de Dieu, et affirme que ce fait doit maintenant être connu à travers le monde, jusqu'aux îles de la mer.

  Puisque Jacob lui-même mourut longtemps avant qu’Esaïe le prophète n'écrive, la vérité apparaît clairement : l'Esprit de Dieu dans ce texte ne s'adresse pas personnellement à Jacob lui-même, mais à ses descendants, à ceux qui ont eu connaissance de cette Vérité, et qui maintenant portent la responsabilité de La diffuser partout. Alors, de façon claire le peuple par qui l'Eternel devra être glorifié et qui Lui ramènera Jacob (verset 3, 5) seront eux-mêmes connus sur le plan international. Ce sont ceux qui termineront l'œuvre de l'évangile - les tous derniers. Le Seigneur leur donne une bouche aussi tranchante qu'une épée.

  Ils seront Ses serviteurs durant le rassemblement du peuple, le jour où l'Eternel est glorifié. Etant cachés, comme ce fut le cas dans Son carquois indique que leur apparition au premier plan sera une surprise totale pour tous : pour la première fois le monde saura que ces serviteurs de Dieu sont les tous derniers descendants de Jacob ; Ses serviteurs cachés, ceux qui doivent rassembler Son peuple, même jusqu'aux îles de la mer.

  Il est aussi écrit : « Dans la dernière œuvre solennelle peu de grands hommes seront engagés. Ils sont autosuffisants, indépendants de Dieu et Il ne peut les utiliser. Le Seigneur a des serviteurs fidèles qui lors du criblage au moment de l'épreuve seront révélés à la vue. Ce sont des âmes précieuses maintenant cachées qui n'ont pas fléchi le genou devant Baal. Ils n'ont pas eu la lumière qui a brillé de façon concentrée sur vous. Mais, il se peut que sous une apparence rude et peu attirante que l'éclat pur d'un caractère chrétien authentique soit révélé » Testimonies, vol.5, pp.80, 81.

  Verset 4 - « Et moi j'ai dit : c'est en vain que j'ai travaillé, c'est pour le vide et le néant que j'ai consumé ma force ; mais mon droit est auprès de l'Éternel, et ma récompense auprès de mon Dieu. »

  Au début de leur labeur les résultats doivent être tels qu'ils entraînent un découragement presque total. Néanmoins, ils savent qu'ils ont été appelés par Dieu, aussi Lui abandonnent-ils leur jugement, leur travail, leur succès.

  Verset 5 - « Maintenant, l'Éternel parle, Lui qui m'a formé dès ma naissance pour être son serviteur, pour ramener à lui Jacob, et Israël encore dispersé ; car je suis honoré aux yeux de l'Éternel, et mon Dieu est ma force. »

  Afin de les encourager, il leur est dit que bien qu'Israël n'est pas rassemblé (cependant il sera rassemblé), cependant, ils seront glorieux aux yeux de l'Eternel et le Seigneur Dieu sera leur force. Puisqu'ils sont maintenant (pas à un autre moment, mais à l'époque où s'accomplit cette prophétie) appelés à ramener Jacob à nouveau au Seigneur, ceci montre que Jacob (le peuple de Dieu dans leur état Jacobite) s'est certainement éloigné du Seigneur. Maintenant, ils doivent retourner à Dieu par un puissant mouvement de réveil et de réforme.

  Verset 6 - « Il dit : C'est peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d'Israël : Je t'établis pour être la lumière des nations, pour porter mon salut jusqu'aux extrémités de la terre. »

  Ce texte trouve son type à l'époque où les Apôtres furent chargés de prêcher l'évangile aux Gentils, aussi bien qu'aux Juifs. Maintenant relever les tribus d'Israël c'est premièrement relever les premiers fruits, 144 000 – 12 000 de chaque tribu d'Israël (Apo. 7 : 3). En outre, être une lumière et un salut jusqu'aux extrémités de la terre signifie que ces serviteurs de Dieu des derniers jours devront terminer l'œuvre de l'évangile, ils devront prêcher l'évangile du Royaume dans le monde entier pour servir de témoignages à toutes les nations, et ainsi amener la fin (Matt. 24 : 14).

  Par conséquent, c'est notre privilège non seulement de porter la lumière de Dieu à la Dénomination où sont les « premiers fruits » (144 000 - Apo. 14 : 4) de la grande moisson spirituelle, mais même de porter la même lumière aux seconds fruits, à la grande foule qui est rassemblée de toutes les nations, une foule qu'aucun homme ne peut compter (Apo. 7 : 9).

  Ceux qui sont ainsi privilégiés sont comme en témoigne Dieu Lui-même les descendants de Jacob « les tribus perdues d'Israël » qui maintenant paraissent à la lumière.

  Verset 7 - « Ainsi dit l'Eternel, Le rédempteur d'Israël, son Saint, à celui que l'homme méprise, à celui que la nation abhorre, au serviteur de ceux qui dominent : des rois verront, et se lèveront, des princes se prosterneront, à cause de l'Eternel qui est fidèle, du Saint d'Israël qui te choisira. » (Version King James).

  On remarque ici que l'Eternel parle à un peuple que les hommes méprisent et qui fait horreur à la nation, aux serviteurs des gouverneurs - aux laïcs et Il ne s'adressa pas aux pasteurs reconnus dans la Dénomination. Les Ecritures montrent clairement que ce serviteur de l'Eternel est autant méprisé et abhorré que ne l'était le Seigneur Lui-même. Donc, la haine qui s'amoncelle contre nous de la part de nos frères Laodicéens ne doit pas nous décourager, mais plutôt être un grand encouragement. Et pourquoi ? Parce que l'Esprit de l'Eternel Lui-même rend témoignage que nous sommes les serviteurs de Dieu pour ce temps et que Dieu bénira notre œuvre tellement au point que même les rois verront et se lèveront et des princes viendront et se prosterneront.

  Verset 8 - « Ainsi parle l'Éternel : au temps de la grâce je t'exaucerai, et au jour du salut je te secourrai ; Je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour relever le pays, et pour distribuer les héritages désolés. »

  Dieu nous a entendus durant le temps de grâce, période durant laquelle nous pouvons être scellés et protégés pour traiter une alliance avec le peuple, pour relever le pays, pour hériter des héritages désolés - pour restaurer toutes choses.

  Verset 9 – « Pour dire aux captifs : Sortez ! Et à ceux qui sont dans les ténèbres : Paraissez ! Ils paîtront sur les chemins, et ils trouveront des pâturages sur tous les coteaux. »

  Peu importe où se trouve le peuple de Dieu ou dans quelles circonstance il est placé, néanmoins, ils entendront tous les serviteurs de Dieu proclamer l'année du Jubilée final, et tous seront libérés et tous prendront part à cette grande fête spirituelle sans cesse croissante.

  Versets 10, 11 - « Ils n'auront pas faim et ils n'auront pas soif ; le mirage et le soleil ne les feront point souffrir ; car celui qui a pitié d'eux sera leur guide, et il les conduira vers des sources d'eaux. Je changerai toutes mes montagnes en chemins, et mes routes seront frayées. »

  Ici, le Seigneur donne la garantie que maintenant, à l'époque du rassemblement il n'y aura aucun obstacle d'aucune sorte, qu'Il est maître de la situation.

  Verset 12 - « Voici, ceux-ci viendront de loin ; et voici, ceux-là, du nord et de l'ouest, et ceux-ci, du pays de Sinim. » (Version King James).

  Le chemin de Dieu sera élevé et rempli et une multitude, rassemblée des quatre coins de la terre y marchera en sécurité.

  Verset 13 - « Cieux, réjouissez-vous ! Terre, sois dans l'allégresse ! Montagnes, éclatez en cris de joie! Car l'Éternel console son peuple, Il a pitié de ses malheureux. »

  Ce n’est pas que le Seigneur consolera Son peuple, mais qu’Il les a déjà consolés, Il les a remplis de Vérité.

  Verset 14 - « Mais Sion a dit : L'Eternel m'a abandonnée, et le Seigneur m'a oublié ! » (Version King James).

  Avant d'être scellés, ceux qui habiteront à Sion (les 144 000) pensent que Dieu les a abandonnés. Toutefois, voici la réponse que Dieu leur adresse :

  Verset 15 - « Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite ? N'a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand elle l'oublierait, Moi je ne t'oublierai point. »

  Même si certains, au lieu de prier pour le rétablissement de Sion, prient en réalité à son encontre, néanmoins eux aussi réaliseront bientôt que Dieu est entièrement pour le rétablissement de Sion.

  Verset 16 – « Voici, je t'ai gravée sur mes mains ; tes murs sont toujours devant mes yeux »

  Il semble d'après toutes les apparences normales que Dieu a abandonné Sion, le lieu de Son trône terrestre ; qu'Il a laissé Ses ennemis maltraiter Son peuple et noircir la colline haut placée de Sion, mais le Seigneur Lui-même nous assure qu'Il fut cloué sur la croix pour l'amour de Sion et pour la liberté de son peuple.

  Verset 17 – « Tes fils se hâteront ; ceux qui te détruisaient et ceux qui te dévastaient sortiront d'avec toi. » (Version King James).

  Les enfants de Sion seront pressés d’y parvenir, mais ses ennemis, les pécheurs seront chassés loin d'elle.

  Versets 18, 19 – « Porte tes yeux alentour, et regarde : tous ils s'assemblent, ils viennent vers toi. Je suis vivant ! dit l'Éternel, tu les revêtiras tous comme une parure, tu t'en ceindras comme une fiancée. Dans tes places ravagées et désertes, dans ton pays ruiné, tes habitants seront désormais à l'étroit ; et ceux qui te dévoraient s'éloigneront. »

  Le mot « regarde » attire l'attention sur un bon nombre de précieuses âmes qui se préparent déjà à venir. En eux, les serviteurs de Dieu seront glorifiés. En outre, malgré le grand nombre de pécheurs non repentants qui seront emportés, le pays sera même trop étroit à cause de la grande foule à venir.

  Verset 20 – « Ils répéteront à tes oreilles, ces fils dont tu fus privée : L'espace est trop étroit pour moi ; fais-moi de la place, pour que je puisse m'établir. »

  A partir de ce verset, nous comprenons que les enfants que Sion perdra sont ceux qui refusent d'être convertis. Sa perte toutefois, sera remplacée par un grand nombre provenant de toutes ces nations et ainsi le pays deviendra trop étroit. Les versets suivants réaffirment cette pensée :

  Versets 21-23 – « Et tu diras en ton cœur : Qui me les a engendrés ? Car j'étais sans enfants, j'étais stérile. J'étais exilée, répudiée : qui les a élevés ? J'étais restée seule : ceux-ci, où étaient-ils ? Ainsi a parlé le Seigneur, l'Éternel : Voici : Je lèverai ma main vers les nations, Je dresserai ma bannière vers les peuples ; et ils ramèneront tes fils entre leurs bras, ils porteront tes filles sur les épaules. Des rois seront tes nourriciers, et leurs princesses tes nourrices ; ils se prosterneront devant toi la face contre terre, et ils lécheront la poussière de tes pieds, et tu sauras que je suis l'Éternel, et que ceux qui espèrent en moi ne seront point confus. »

  Bien que maintenant nous puissions être haïs ou méconnus, le jour vient où nous serons consolés. Alors, les grands hommes de la terre « lècheront la poussière » de nos pieds, pour ainsi dire.

  Versets 24, 25 – « Le butin du puissant lui sera-t-il enlevé ? Et la capture faite sur le juste échappera-t-elle ? Oui, dit l'Éternel, la capture du puissant lui sera enlevée, et le butin du tyran lui échappera ; Je combattrai tes ennemis, et je sauverai tes fils. »

  Aucune puissance dans le monde ne sera plus en mesure de maintenir le peuple de Dieu dans la poussière.

  Verset 26 - « Je ferai manger à tes oppresseurs leur propre chair ; ils s'enivreront de leur sang comme du moût ; et toute chair saura que je suis l'Éternel, Ton sauveur, Ton rédempteur, le Puissant de Jacob. »

  Nos ennemis se tueront les uns les autres avec un grand zèle comme s'ils s'étaient remplis de vin doux. Alors ceux qui resteront reconnaîtront que l'Eternel, le puissant de Jacob est notre Sauveur et notre Rédempteur. Par conséquent, continuerons-nous à dormir ? Où nous lèverons-nous dans la justice du Christ et nous préparer à rencontrer le Seigneur et à être avec Lui dans Son Royaume ? Votre opportunité et le temps pour votre décision sont maintenant venus et ils ne peuvent être reportés. Vous devez prendre une position ferme et active avec ce mouvement laïque, en cela l'œuvre de ce mouvement se fera d'abord en faveur de l'église, ensuite en faveur du monde.


* * * * * * * *

  Lorsque vous commanderez des exemplaires supplémentaires de ces « feuilles d'automne, » s'il vous plait, citez le volume et le numéro de l'étude à la place de la date et du titre. Cela nous facilitera dans l'envoi rapide de votre commande.

Précédent
1ST45
Les Puissants Esaü Et Les Jacob Non Pretentieux
Prochain
1ST47
Le Temps De Détresse De Jacob, Juda Et Iraël De Retour À La Maison