Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

Les Nations Voient Edom Perir, Le Desert Fleurir Et Une Grande Route Vers Sion

La Seule Paix De L'esprit

MEDITATION POUR LA PRIERE

« Faites De Même Pour Eux »

 

  Notre lecture cet après-midi se trouve dans Une Vie Meilleure, aux pages 156 et 157.

  V.M. pp.156, 157 : « La certitude que Dieu nous aime nous oblige à nous aimer les uns les autres. Cet amour naturel, nous dit Jésus, est le grand principe qui doit présider aux relations humaines.

  « Les juifs comptaient recevoir divers avantages sous le règne du Messie. Leur souci suprême était de s’assurer la puissance, les égards et les hommages auxquels ils pensaient avoir droit. Mais le Christ nous montre, par ces paroles que le but de nos préoccupations ne devrait pas être, de savoir ce que nous devons recevoir, mais ce que nous pouvons donner. Nos obligations envers autrui sont précisément ce que nous estimons être les leurs à notre égard.

  « Quiconque est devenu dispensateur de la grâce de Dieu doit partager avec les âmes qui sont dans l'ignorance et les ténèbres, tout comme il aimerait que les autres fassent, s’il se trouvait dans leur cas. …

  Il en est de même en ce qui concerne les dons et les avantages matériels. Tout ce que nous possédons de plus que nos semblables nous crée un devoir à l’égard du moins favorisé. »

  Pourquoi prierons-nous cet après-midi ? Prions afin que nous soyons imbibés du grand principe de la Règle d'Or et pour réaliser que le but de notre préoccupation ne doit pas être : combien nous devons recevoir, mais combien nous pouvons donner. Prions pour comprendre que nos obligations envers autrui sont précisément celles que nous estimons être les leurs à notre égard et également que quoique nous possédons en plus de nos semblables nous place en position de dette à l'égard des moins favorisés.

 

LES NATIONS VOIENT EDOM PERIR, LE DESERT FLEURIR
ET UNE ROUTE VERS SION

 

DISCOURS DE V.T. HOUTEFF,
MINISTRE DES ADVENTISTES DU 7ème JOUR DAVIDIENS
SABBAT 05 AVRIL 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

  Notre sujet pour cet après-midi se trouve dans Esaïe 34 et 35. La semaine dernière, vous rappelez-vous, nous avions étudié le chapitre 33, la charge du Seigneur concernant l'église alors qu'elle approche du temps de la « moisson » - le temps où le « blé » est mis dans le grenier et « l'ivraie » brûlée (Matt. 13 : 30) ; l'époque où les « bons poissons » sont mis dans des vases et les « mauvais poissons » jetés (Matt. 13 : 47-49), ainsi que ceux qui n'ont pas revêtus l'habit de noces (Matt. 22 : 1¬-13). Maintenant, en continuant au trente quatrième chapitre, nous voyons que Dieu invite les nations du monde à s'approcher pour entendre sa grande œuvre de purification.

  Esa. 34 : 1-3 - « Approchez, nations, pour entendre ! Peuples, soyez attentifs ! Que la terre écoute, elle et ce qui la remplit, le monde et tout ce qu'il produit ! Car la colère de l'Éternel va fondre sur toutes les nations, et sa fureur sur toute leur armée : Il les voue à l'extermination, Il les livre au carnage. Leurs morts sont jetés, leurs cadavres exhalent la puanteur, et les montagnes se fondent dans leur sang. »

  Pourquoi Dieu invite les nations de toute la terre à s'approcher pour entendre ? Afin qu'elles considèrent Sa grande colère contre les méchants dans Son église et sachent à quoi s'attendre quand Son jugement se répandra parmi toutes les nations quand Son œuvre de purification commencera au milieu d'eux ; afin qu'elles évaluent en conséquence le prix à l'avance. Son jugement, Il déclare, est déjà prononcé sur les armées du monde - « Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c'est par nous qu'il commence, qu'elle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'évangile de Dieu ? » 1 Pie. 4 : 17.

  Verset 4 - « Toute l'armée des cieux se dissout ; les cieux sont roulés comme un livre et toute leur armée tombe, comme tombe la feuille de la vigne, comme celle du figuier. »

  Alors que le verset 2 montre que les évènements solennels de ce chapitre ont lieu dans une période de gigantesque programme d'armement mondial, le verset 4, étant parallèle à Apocalypse 6 : 14 révèle qu'ils ont lieu dans la période du sixième sceau, à l'époque du scellement des 144 000 et du rassemblement de la multitude que personne ne peut compter de toutes les nations, le sceau dans lequel nous vivons maintenant. Le sixième sceau peut chevaucher le septième.

  Versets 5-11 - « Mon épée s'est enivrée dans les cieux ; voici elle va descendre sur Edom, sur le peuple que j'ai voué à l'extermination, pour le châtier. L'épée de l'Eternel est pleine de sang, couverte de graisse, du sang des agneaux et des boucs de la graisse des reins des béliers ; car il y a des victimes de l'Eternel à Botsra, et un grand carnage dans le pays d'Edom Les buffles tombent avec eux et les bœufs avec les taureaux, la terre s'abreuve de sang, et le sol est imprégné de graisse. Car c'est un jour de vengeance pour l'Eternel, une année de représailles pour la cause de Sion. Les torrents d'Edom seront changés en poix, et sa poussière en soufre ; et sa terre sera comme de la poix qui brûle. Elle ne s'éteindra ni jour ni nuit, la fumée s'en élèvera éternellement ; d'âge en âge elle sera désolée, à tout jamais personne n'y passera. Le pélican et le hérisson la posséderont, la chouette et le corbeau l'habiteront. On y étendra le cordeau de la désolation, et le niveau de la destruction. »

  La malédiction immédiate, nous voyons, repose sur Edom. Dans l’antitype, c'est le pays des Esauïtes antitypes - ceux qui par droit auraient dû garder la fonction que les Jacobites antitypes leur enlevèrent. Ils sous-estiment tellement sa valeur que comme Esaü d’antan ils vendent leurs droits pour un plat de potage rouge, pour ainsi dire. (Pour une étude plus approfondie du sujet voir La Verge du Berger, vol.1, pp.52-111.)

  Verset 12 - « Il n'y aura plus de grands pour proclamer un roi, tous ses princes seront anéantis. »

  Evidemment après la destruction d'Edom, aucun de ses soi-disant nobles ne seront trouvés là pour participer à l'exode (Esa. 11 : 11) vers le royaume antitype (l'église purifiée) et ses princes seront anéantis. Alors ceux qui échapperont et entreront dans le Royaume sont principalement du commun du peuple ceux des rues et des rues de la ville (Luc 14 : 16-21). « … Dans la dernière œuvre solennelle peu de grands hommes seront enrôlés. Ils sont autosuffisants, indépendants de Dieu et Il ne peut pas les utiliser. » Testimonies, vol.5, p.80. « … Seuls ceux qui auront résisté à la tentation avec la force du Tout-Puissant seront autorisés à prendre part à sa proclamation [Le Message du Troisième Ange] quand il deviendra un Grand Cri. » - Review and Herald, 18 Nov. 1908.

  Versets 13-15 - « Les épines croîtront dans ses palais, les ronces et les chardons dans ses forteresses. Ce sera la demeure des chacals le repaire des autruches ; les animaux du désert y rencontreront les chiens sauvages, et les boucs s'y appelleront les uns les autres ; là le spectre de la nuit aura sa demeure, et trouvera son lieu de repos ; là le serpent fera son nid, déposera ses œufs, les couvera et recueillera ses petits à son ombre ; là se rassembleront tous les vautours. »

  Dieu n'abandonne pas la terre. Il ne renonce ni à Son pouvoir ni à Son intérêt dans la Vérité et la justice. Il ne laisse pas le monde dans l'oubli. Cependant, ce qu'Il fait, c’est faire de certain des exemples afin d'en sauver beaucoup, car quand les jugements de Dieu s'exerceront sur la terre les habitants apprendront la justice. (Esa. 26 : 9).

  Les nations d'aujourd'hui ont-elles besoin d'armement pour la paix et la sécurité ? Doivent-elles craindre une guerre atomique ? Ce dont elles doivent craindre c'est « l'épée de 1'Eternel » car Son « épée s'est enivrée dans les cieux », « elle va descendre sur Edom, sur le peuple qu’ [Il] a voué à l'extermination pour le châtier ». Si elles craignent l'Eternel, elles ne doivent rien craindre. Que l'Eternel soit leur crainte, leur épouvante et leur protection (Esa. 8 : 13). Ainsi, Il commande :

  Verset 16 - « Consultez le livre de l'Eternel, et lisez ! Aucun d'eux ne fera défaut, ni l'un ni l'autre ne manqueront ; car Sa bouche l'a ordonné. C'est Son esprit qui les rassemblera. »

  Dieu nous conseille ici de sonder la Bible et de croire implicitement qu'aucune de Ses prophéties ne fera défaut, - non aucune ne manquera à son tour de suivre l'autre. Et pourquoi devrions nous avoir cette confiance ? Parce que Dieu lui-même l'a commandé et parce que Son Esprit, non la sagesse ou les efforts des hommes, a rassemblé en un seul volume, les écrits des prophètes d’antan, « le livre de l'Eternel » - la Bible non sectaire telle que nous La connaissons aujourd'hui.

  Verset 17 - « Il a jeté pour eux le sort, et sa main leur a partagé cette terre au cordeau ; ils la posséderont toujours, ils l'habiteront d'âge en âge. »

  Peu importe si nous prenons ce verset pour dire que les animaux du désert « la posséderont pour toujours » ou si nous la prenons pour dire que ceux qui consultent « le livre de l'Eternel la posséderont pour toujours, » notre plus grand souci doit être de connaître personnellement l'Eternel et Sa Vérité si nous voulons gagner sa faveur et trouver un abri dans ce temps de trouble.

  « Alors le roi régnera selon la justice et les princes gouverneront avec droiture. Chacun sera un abri contre le vent et un refuge contre la tempête, comme des courants d'eau dans un lieu desséché, comme l'ombre d'un grand rocher dans une terre altérée. » Esa. 32 : 1, 2.

  Maintenant, nous irons au trente cinquième chapitre d'Esaïe, lequel est une suite du trente quatrième.

  Esa. 35 : 1 - « Le désert et le pays aride se réjouiront ; la solitude s'égaiera, et fleurira comme un narcisse. »

  Quelle différence quand Dieu manifestera Sa puissance et purifiera Son église ! Alors la terre des Gentils (le désert) et la terre des païens (le pays aride) seront tous deux contents de voir le peuple saint de Dieu. Finalement, comme la Vérité de Dieu pénètre partout dans les pays où il n'y a pas du tout de chrétiens, les lieux déserts fleuriront comme un narcisse, pour ainsi dire, et ainsi produiront une abondante moisson d'âmes.

  Versets 2-4 - « Elle se couvrira de fleurs, et tressaillira de joie, avec chants d'allégresse et cris de triomphe ; la gloire du Liban lui sera donnée, la magnificence du Carmel et de Saron. Ils verront la gloire de l'Eternel, la magnificence de notre Dieu. Fortifiez les mains languissantes, et affermissez les genoux qui chancellent. Dites à ceux qui ont le cœur troublé : Prenez courage, ne craignez point ; voici votre Dieu, la vengeance viendra, la rétribution de Dieu ; Il viendra Lui-même, et vous sauvera. »

  Cette grande mission et cette grande opportunité de proclamer la venue prochaine de la vengeance de Dieu sont les nôtres. Nous ne devons pas manquer de prendre avantage de ces privilèges. Avec le puissant message pour ce temps nous devons fortifier le faible ; nous devons rendre fermes les genoux qui chancellent. Ceux qui sont incapables de se tenir debout et garder leur équilibre doivent être fortifiés. Nous devons rassurer le craintif que Dieu doit venir avec vengeance contre l'incrédule et avec la récompense pour le fidèle.

  Versets 5-6 - « Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, s'ouvriront les oreilles des sourds ; alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie. Car des eaux jailliront dans le désert et des ruisseaux [de vérité] dans la solitude. »

  Quand ces choses auront lieu, alors il sera tout aussi naturel pour l'aveugle de voir, le sourd d'entendre, le boiteux de sauter et pour le muet de chanter, oui, aussi naturel que la fleur donne le fruit. La Vérité de Dieu pour ce temps doit se répandre partout et récolter une grande moisson d'âmes.

  « J'ai vu des jets de lumière brillant des villes et des villages et des bas et hauts lieux de la terre. La parole de Dieu était obéit et comme résultats, des monuments s'élevaient pour Lui dans chaque ville et chaque village. Sa vérité était proclamée par delà le monde. » Testimonies vol.9, p.28. Si de chaque ville et village une âme est sauvée, il y aurait plusieurs fois 144 000 âmes vivantes.

  Verset 7 - « Le mirage (Les lieux qui actuellement entièrement dénués de Vérité) se changera en étang, et la terre desséchée (le pays qui a soif de la Vérité de Dieu) en sources d'eaux, dans le repaire qui servait de gîte aux chacals croîtront des roseaux et des joncs. »

  Vous voyez, il y aura une vendange même dans le repaire des chacals.

  Verset 8 - « Il y aura là un chemin frayé, une route qu’on appellera la voie sainte ; Nul impur n’y passera ; elle sera pour eux seuls ; ceux qui la suivront, même les insensés ne pourront s'égarer. »

  Personne ne sera laissé dans le « désert, » car il y aura un chemin pour tous les disciples de la Vérité de Dieu. Celui qui est fidèle qu'il soit illettré ou autre, qu'importe il n'y errera pas. En effet, tout le « blé » sera rassemblé et mis dans le « grenier » le Royaume. (Voir La Brochure n°3, Le Jugement et la Moisson.)

  Verset 9 - « Sur cette route, point de lion ; nulle bête féroce ne la prendra, nulle ne s'y rencontrera. Les délivrés y marcheront. »

  Une fois que les hypocrites sont enlevés, il ne leur sera plus permis de retourner et de mettre en danger la paix du peuple de Dieu. Seuls les rachetés marcheront sur la Route de Sainteté. Et où conduira la Route ? Le verset suivant donne la réponse :

  Verset 10 - « Les rachetés de l'Eternel retourneront, ils iront à Sion avec chants de triomphe, et une joie éternelle couronnera leur tête ; l'allégresse et la joie s'approcheront, la douleur et les gémissements s'enfuiront. »

  Oui, la Route conduit à Sion. Les rachetés y entreront avec des chants et une joie éternelle, ils ne seront plus jamais tristes ou ne soupireront plus jamais. « Car, Il vient pour juger la terre : Il jugera le monde avec justice et les peuples avec Sa Vérité. » Psa. 96 : 13.

  Mon frère, ma sœur, les sacrifices que nous serions appelés à faire ne sont rien en comparaison au privilège de se diriger vers Sion via la Route de Sainteté. Considérez ceci, puis, agissez. Ne laissez rien vous dissuader de vous conformer aux exigences de la Vérité de Dieu pour ce temps - l'époque où les nations voient Edom périr et le désert fleurir. Agissez maintenant, tandis que la Route pour Sion se prépare.

  « Nous allâmes tous sous cet arbre et nous nous assîmes pour contempler la magnificence du lieu. Les frères Fitch et Stockman, qui avaient prêché l’Evangile du royaume et que Dieu avait recueillis dans la tombe pour les sauver, vinrent à nous et nous demandèrent ce qui nous était arrivé pendant leur sommeil. Nous essayâmes de nous souvenir de nos plus grandes épreuves, mais elles nous parurent si insignifiantes comparées au poids éternel de gloire dont nous étions entourés, que nous ne pûmes rien en dire. Nous nous écriâmes : « Alléluia ! Le ciel est bon marché ! » Touchant nos harpes d’or, nous en fîmes résonner les voûtes célestes. » - Premiers Ecrits p.17.

.

. . .

Précédent
1ST34
Le Butin De Celui Qui Depouille Pris Par Le Boiteux Et Le Faible
Prochain
1ST36
Consolez-Vous, Consolez-Vous, Mon Peuple