Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

Le Butin De Celui Qui Depouille Pris Par Le Boiteux Et Le Faible

La Seule Paix De L'esprit

MEDITATION POUR LA PRIERE
Venez à Dieu Comme des Petits Enfants

 

  Cet après-midi, nous continuerons notre lecture d’Une Vie Meilleure. Nous débuterons où nous nous sommes arrêtés la semaine dernière, à la page 155.

  V.M. p.155 : « Mais n'oublions pas qu'en venant à Dieu comme à un père, c’est que nous reconnaissons être Son enfant et que non seulement nous faisons confiance à Sa bonté, mais que nous acceptons d’accomplir Sa volonté en toutes choses, nous consacrant nous-mêmes à Son service. Vous vous donnez à Son œuvre. C'est à ceux auxquels Il a recommandé de chercher d’abord le royaume de Dieu Sa justice que Jésus a fait la promesse, « Demandez et vous recevrez. »

  « Les dons de Celui qui possède toute puissance dans les cieux et sur la terre sont à la disposition de Ses enfants. Ils ont une valeur inestimable puisqu’ils nous ont été acquis par le sang précieux du Rédempteur, et ils sont éternels. Répondant aux besoins les plus profonds et les plus ardents du cœur, ils seront le joyeux partage de tous ceux qui viennent au Père comme de petits enfants. Approprions-nous les promesses de Dieu ; présentons-les-Lui comme étant Ses propres paroles, et nous connaîtront une joie parfaite. »

  Prions afin de réaliser que notre relation avec Dieu est comme la relation d'un enfant avec ses parents ; afin de nous confier en Dieu en toutes choses comme un enfant se confie en ses parents, afin de savoir que si nous donnions notre être entier pour faire Sa volonté et Son œuvre, alors nous pouvons demander et recevoir ; qu'Il a en réserve pour nous des dons pour satisfaire les besoins les plus profonds et les plus ardents du cœur, des dons qui durent comme l'éternité ; et que si seulement nous allions à Lui comme des petits enfants et Le prenions à Ses mots, toutes ces promesses dans Sa Parole seront notre.

LE BUTIN DE CELUI QUI DEPOUILLE
PRIS PAR LE BOITEUX ET LE FAIBLE !

 

DISCOURS DE V.T. HOUTEFF,
MINISTRE DES ADVENTISTES DU 7ème JOUR DAVIDIENS
SABBAT 29 MARS 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

  Ce sujet se trouve dans Esaïe 33. Nous débuterons notre étude avec :

  Esa. 33 : 1 - « Malheur à toi qui ravages, et qui n'as pas été ravagé ! Qui pilles, et qu'on n'a pas encore pillé ! Quand tu auras fini de ravager, tu seras ravagé ; quand tu auras achevé de piller, on te pillera. »

  En prenant en compte ce qui suit dans ce chapitre et dans les deux autres chapitres qui suivent (car les chapitres 34 et 35 font partie du sujet qui est traité dans le chapitre 33), il devient clair que celui sur qui la « malédiction » est prononcée c'est l'église avant « le jour grand et redoutable du Seigneur » ; le jour où les pécheurs en Sion périssent, le jour où les repentants sont récompensés, - « le jour de la vengeance du Seigneur, et l'année des récompenses pour la cause de Sion » Esa. 34 : 8.

  L'église est particulièrement mise en lumière par le fait que, contrairement à l'Eglise de l'Ancien Testament, elle dépouille, mais n'a pas été dépouillée ; qu'elle agit avec traîtrise, alors qu'elle-même n'a pas été traitée ainsi. Toutefois, l'Inspiration continue à prévoir un renversement de situation : l'église sera dépouillé et sera traitée avec traîtrise. Toutefois, les fidèles de Dieu au sein de l'église, trouveront la grâce, car ils plaident :

  Verset 2 - « Éternel, aie pitié de nous ! Nous espérons en toi. Sois notre aide chaque matin, et notre délivrance au temps de la détresse ! »

  Ce verset montre que pendant que l'annonce du malheur (verset premier) se fait, au même moment une profonde réforme a lieu parmi le peuple de Dieu qui recherche la Vérité. Ils ne prient pas pour eux seulement, mais aussi pour leurs frères. Ils réalisent pleinement qu'ils approchent le temps de détresse et leur espoir se fonde sur le fait qu'ils ont attendu le Seigneur. La puissance de Dieu sera ressentie sur toute la terre :

  Verset 3 - « A la voix du tumulte, les peuples s’enfuirent : quand tu t’es élevé, les nations ont été dispersées. » (Version d’arby).

  Ce verset révèle que lorsque Dieu manifestera Sa puissance par Son peuple, le monde ressentira son effet.

  Verset 4 - « On moissonnera votre butin, comme moissonne la sauterelle ; On se précipitera dessus, comme se précipitent les sauterelles. » (Version King James).

  Le butin que l'église a acquis, Il le rassemble comme la sauterelle rassemble. Puis, il sera dit :

  Verset 5 - « L'Éternel est élevé, car il habite en haut ; Il remplit Sion de droiture et de justice. »

  Lorsque ces choses auront lieu, alors Sion l'église purifiée sera remplie de jugement et de justice. De plus, ceux qui sont fidèles à Dieu ont cette assurance :

  Verset 6 - « Tes jours seront en sûreté ; la sagesse et l'intelligence sont une source de salut ; la crainte de l'Éternel, c'est là le trésor de Sion. »

  Mais concernant les puissants parmi ceux qui ne se sont pas repentis, l'Inspiration déclare :

  Verset 7 - « Voici, les héros pousseront des cris au dehors ; les messagers de paix pleureront amèrement. » (Version King James).

  Ici, nous voyons que ceux qui proclament la paix au lieu du jour de Dieu, « pleureront amèrement. »

  Verset 8 - « Les routes sont désertes ; on ne passe plus dans les chemins. Il a rompu l'alliance, il méprise les villes, il n'a de respect pour personne. »

  Dans le langage d'aujourd'hui, ce verset se lirait : les routes des missionnaires sont désertes, le missionnaire lui-même ne passe plus sur ces routes, il a rompu son contact a méprisé les villes ; il n'a d'égard pour personne.

  Verset 9 - « Le pays est dans le deuil, dans la tristesse ; le Liban est confus, languissant ; le Saron est comme un désert ; le Basan et le Carmel secouent leur feuillage. »

  Les noms dans ce verset étant entièrement symboliques et le temps de l'accomplissement étant encore futur, nous ne sommes pas préparés à faire des commentaires d'aucune sorte.

  Verset 10 - « Maintenant je me lèverai, dit l'Éternel, maintenant je serai exalté, maintenant je serai élevé. »

  Au moment où les conditions décrites ici se matérialiseront, c'est à ce moment que le Seigneur se lèvera et sera exalté et élevé. Mais, pour ceux qui sont en faute Il avertit d'avance :

  Verset 11 – « Vous concevrez du foin, vous enfanterez de la paille ; votre souffle, c'est comme un feu qui vous consumera. » (Version King James).

  Se tournant vers les pécheurs et les hypocrites qui sont parmi Son peuple, ceux sur lesquels la malédiction du verset premier est prononcée en réalité, Dieu révèle que le fruit de leurs actions sera du foin et de la paille, que leur propre souffle les dévorera comme si c'était du feu. De plus, concernant ceux qui les suivent, Il ajoute :

  Verset 12 - « Les peuples seront des fournaises de chaux, des épines coupées qui brûleront dans le feu. » (Version King James).

  Ayant commencé Son œuvre de purification dans Sion, Il déclare :

  Versets 13, 14 - « Vous qui êtes loin, écoutez ce que j'ai fait ! Et vous qui êtes près, sachez quelle est ma puissance ! Les pécheurs sont effrayés dans Sion, un tremblement saisit les impies : qui de nous pourra rester auprès d'un feu dévorant ? Qui de nous pourra rester auprès de flammes éternelles ? »

  Lorsque le juste juge se lèvera pour cribler le peuple, alors les hypocrites ne se vanteront pas qu'ils « sont aussi bons que n'importe quel bon Chrétien. » Ni, ils ne diront plus, « Nous n'avons pas besoin de plus de Vérité. » Au lieu de cela, la crainte et la surprise vont les gagner. La question la plus grande et la plus honorable sera donc, « Qui parmi-nous pourra rester auprès d'un feu dévorant ? Qui parmi nous pourra rester auprès de flammes éternelles ? »

  Et voici la réponse qui comprend tout :

  Versets 15 - 17 - « Celui qui marche dans la justice, et qui parle selon la droiture, qui méprise un gain acquis par extorsion, qui secoue les mains pour ne pas accepter un présent, qui ferme l'oreille pour ne pas entendre des propos sanguinaires, et qui se bande les yeux pour ne pas voir le mal, celui-là habitera dans des lieux élevés ; des rochers fortifiés seront sa retraite ; du pain lui sera donné, de l'eau lui sera assurée. Tes yeux verront le Roi dans sa magnificence, Ils contempleront le pays dans toute son étendue. »

  En quittant cette expression de soin Divin et cette scène de beauté, il leur est dit ensuite :

  Verset 18 - « Ton cœur se souviendra de la terreur : où est le secrétaire, où est le trésorier ? Où est celui qui inspectait les tours ? »

  C'est en effet terrifiant de se rendre compte que ceux qui sont trouvés sans l'habit de noces (parmi lesquels sont ceux qui ont les postes les plus élevés dans l'église, secrétaire et trésorier) sont jetés au dehors pour pleurer et grincer des dents. Mais, le reste, ceux qui sont laissés seront exaltés. A ceux-là le Seigneur dit :

  Verset 19 - « Tu ne verras plus le peuple audacieux, le peuple au langage obscur qu'on n'entend pas, à la langue barbare qu'on ne comprend pas. »

  Les convives qui vont réussir avec succès l'inspection du Maître seront rendus puissants. Qu'il s'agisse de la compréhension d'un discours audacieux où de la compréhension d'une langue bégayante, aucun ne sera plus grand qu'eux. Les yeux des fidèles sont maintenant dirigés vers la cité de Dieu :

  Verset 20 - « Regarde Sion, la cité de nos fêtes ! Tes yeux verront Jérusalem, séjour tranquille, tente qui ne sera plus transportée, dont les pieux ne seront jamais enlevés, et dont les cordages ne seront point détachés. »

  Après que les trouble-fêtes aient été enlevés, c'est alors que le peuple de Dieu sera vu debout ferme et sûr, ne prenant même pas le plus petit risque de n'être à jamais perturbé. Et les saints seront remplis de joie. Maintenant même, ils s'exclament :

  Versets 21, 22 – « Mais là, le Seigneur glorieux sera pour nous un lieu de fleuves, de vastes rivières, où ne pénètreront point de navires à rames, et que ne traversera aucun grand vaisseau. Car l'Éternel est notre juge, L'Éternel est notre législateur, L'Éternel est notre roi : c'est lui qui nous sauve. » (Version King James).

  Toutes ces choses seront à nous si donc nous restons fidèles jusqu'à la fin. S'adressant encore à l'église qui approche le jour grand et redoutable du Seigneur, Il déclare :

  Verset 23 – « Tes cordages sont relâchés ; Ils ne serrent plus le pied du mât et ne tendent plus les voiles. Alors on partage la dépouille d'un immense butin ; les boiteux même prennent part au pillage. »

  Ceux qui n'obéissent pas à la voix du Seigneur, sont avertis ici à l'avance que le jour arrive où ils ne seront plus capables de rassembler du butin. C'est alors que leur butin sera partagé et le boiteux - celui qui semblait faible et impuissant - s'emparera de la proie.

  Verset 24 – « Aucun habitant ne dira : Je suis malade ! Le peuple qui y habite recevra le pardon de ses iniquités. » (Version King James).

  Réfléchissez un instant ! En peu de temps, si nous sommes fidèles, aucun de nous n'aura plus besoin de dire : je suis malade.

  Maintenant, revoyons quelques uns des grands points de notre étude :

  Dieu prononce une malédiction sur les infidèles qui approchent « le jour grand et redoutable du Seigneur » : L'église sera dépouillée du butin qu'elle avait acquis et sera traitée avec ruse de la même manière qu'elle avait traitée les autres.

  Très clairement donc, au moment où cette annonce est faite, une profonde réforme se fait parmi le peuple de Dieu qui recherche la Vérité. Ils sont conscients du fait qu'ils approchent le temps de trouble, et ils sont réassurés du fait que leur stabilité et leur force de salut doivent se trouver dans la sagesse et dans la connaissance de l'Esprit et de la Vérité de l'époque. La crainte du Seigneur doit être leur plus grand trésor.

  Lorsque Dieu manifestera Sa puissance parmi Son peuple, la terre même ressentira les effets de Sa puissance. Les chemins du missionnaire seront laissés déserts. Le missionnaire lui-même n'y passera plus ; il n'aura d'égard pour personne. Dieu révèle que le fruit des pécheurs sera l'herbe sèche et la chaume ; leur propre souffle les dévorera comme si c'était du feu. La crainte et la surprise vont les gagner.

  C'est alors que Sion, l'église purifiée sera remplie de jugement et de justice. A ce moment là, Dieu sera exalté et élevé. Son peuple qui a marché avec droiture, sera béni avec Son Divin soin. Leurs yeux verront le Roi et sa beauté ; l'église sera ferme et sure et ne sera jamais perturbée ; le butin que la confession religieuse aura acquis, sera pris par les boiteux - par le vrai peuple de Dieu. Leurs iniquités leur seront pardonnées et leur santé sera restaurée. Oui, la promesse qui vous est faite est sure : « ...ta santé germera promptement ; et ta justice marchera devant toi ; la gloire du Seigneur sera à nouveau ta récompense. » (Esa. 58 : 8), si donc tu écoutes et que tu demeure fidèle à son avertissement solennel.

* * * * * * *

  Lorsque vous commanderez des exemplaires supplémentaires de ces « feuilles d'automne, » s'il vous plait, citez le volume et numéro de l'étude à la place de la date et du titre. Cela nous facilitera dans l'envoie rapide de votre commande.


Ne Ratez Pas Ceci

  Si vous n’avez pas encore fait la demande de votre exemplaire du petit livre sur la santé de 96 pages (Le Coin d’Entrée), le plus médiatisé et le plus discuté qui a remué le monde Adventiste et a mis au premier plan la Société du Coin d’Entrée, ne le ratez pas si votre santé, votre maison et votre bonheur signifient quelque chose pour vous. A notre avis, ce livre est le meilleur que nous ayons jamais vu sur le sujet. En réalité, nous pensons qu’il est envoyé par Dieu et qu’un exemplaire devrait se trouver dans chaque maison. Nous sommes informés que vous pouvez maintenant l’obtenir sans le coupon.

  Envoyez votre nom et adresse et le nom de l’église à laquelle vous appartenez (Il vous est demandé d'écrire en caractère d'imprimerie) à l'adresse qui se trouve sur la page de couverture.

. . .

.

 

Précédent
1ST33
La Dispersion, Le Temps Et La Delivrance
Prochain
1ST35
Les Nations Voient Edom Perir, Le Desert Fleurir Et Une Grande Route Vers Sion