Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

SALUTATIONS DE CHRIST

SALUTATIONS DE CHRIST

Tract No. 13
 
Salutations du Christ à toi

 
 

Copyright 1941, 1944
par V. T. Houteff
Tous les droits sont réservés


TRACT NO. 13
Deuxième édition


 

UN CADEAU

Salutations à vous, ami fidèle du livre de Dieu! — Vous qui vous purifiez des pratiques corrompues de ce monde. Se déversent ici pour vous les messages purifiants autour de la vérité du don!

Puissent-ils faire la place dans votre cœur pour les bénédictions qui attendent maintenant à votre porte pour remplir votre cœur, votre vie, votre maison, comme les nouvelles années patientent pour remplacer les anciennes.

En effet, que chaque jour trouve votre vie débordant de santé, de bonheur, de prospérité et de toutes bonnes choses pour vous et les vôtres, tandis que chacun de vous se réjouit dans la glorieuse perspective du Royaume à venir bientôt, et se prépare pour une maison ici. 

Quelques livres sont beaucoup plus éloquents et disent davantage, il est vrai; mais aucun ne pourrait SOUHAITER PLUS que ceci VOUS SOUHAITE – – Pluies abondantes de bénédictions maintenant et pour longtemps, afin de vous rétablir et de vous maintenir sages, heureux et forts, aujourd’hui, demain et pour l’éternité! 

SALUTATIONS DE CHRIST

Un don aux donateurs et receveurs de cadeaux

« Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation.» Jacques 1:17
Pendant plus de dix-neuf siècles, l’institution de Noël, le jour populaire où l’on échange des cadeaux, a été acclamée partout dans la Chrétienté comme un des  bons et parfaits dons de Dieu. Et ce sentiment a été célébré et perpétué face aux faits largement connus que Noël n’est pas l’anniversaire de la naissance du Christ, qu’Il n’est pas, en réalité né en Décembre du tout, et que la célébration de ce jour est tout simplement une coutume païenne christianisée maintenue sous une charmante apparence et que ce n’est  pas un don de Dieu. 

«L’esprit de Noël a été tracé en arrière dans l’histoire aujourd’hui », dit une dépêche de l’Associated Press en ligne à Chicago en date du 23 décembre 1935 et identifié en un temps « ennemi public ».

« Stigmatisé comme un hors-la-loi païen, il fut banni de la Nouvelle-Angleterre par les puritains en 1659. 

« La joie de Noël et les festivités ont ainsi contrarié ces imposants piliers de l’église, a déclaré le Professeur William Warren Sweet historien d’église à l’Université de Chicago, qu’ils durent adopter une loi à la Cour générale de la colonie du Massachusetts, en disant:

« Quiconque sera trouvé observant un tel jour comme Noël ou similaire, soit en s’abstenant de travail, en festoyant ou tout autre moyen comme le festival, sera condamné à une amende de cinq shillings. 

« Ce n’est qu’au cours des cinquante dernières années que l’esprit de Noël a été généralement accepté en Amérique, même dans l’Eglise, affirma le Professeur Sweet. » 

Compte tenu de ces faits historiques largement connus, cette phase du sujet n’a nul besoin de traitement supplémentaire au-delà du simple avertissement du Seigneur impliquant CELEBRATION ET CADEAUX DE NOËL

Tandis qu’à une multitude d’observateurs de Noël, Christ ne signifie à peine plus qu’un homme ordinaire de renom, pour une plus grande  majorité de « non chrétiens» observant Noël, Il n’est qu’une figure légendaire par laquelle ils évoquent des vacances festives: même s’ils prononcent des lèvres Son nom de manière insensée pour de vulgaires remerciements pour l’origine supposée de l’occasion religieuse du moment! Ainsi donc, pour beaucoup comme une lumière dans l’obscurité, 6se distingue le fait que Noël ne soit pas en réalité observé en l’honneur du Sauveur, mais à la glorification d’une coutume païenne et à la satisfaction du cœur charnel. 

En conséquence, les vrais chrétiens ne peuvent donc pas participer à la célébration du mythe de Noël. En effet en agissant ainsi, nous réduisons à néant la Parole de Dieu, car « ainsi, dit le Seigneur, n’imitez pas la voie des païens et ne soyez pas consternés par les signes du ciel, car les païens les craignent. Car les coutumes du peuple sont vaines: on coupe l’arbre hors de la forêt, l’ouvrier le travaille de ses mains avec la hache.

Ainsi parle l’Éternel: N’imitez pas la voie des nations, et ne craignez pas les signes du ciel, parce que les nations les craignent.

Car les coutumes des peuples ne sont que vanité. On coupe le bois dans la forêt; la main de l’ouvrier le travaille avec la hache; On l’embellit avec de l’argent et de l’or, on le fixe avec des clous et des marteaux, pour qu’il ne branle pas. Ces dieux sont comme une colonne massive, et ils ne parlent point; on les porte, parce qu’ils ne peuvent marcher. Ne les craignez pas, car ils ne sauraient faire aucun mal, et ils sont incapables de faire du bien.  Jér. 10:2-5

Et le traditionnel échange de cadeaux qui fait partie intégrante de l’esprit de célébration de la Noël, est une coutume produisant la jalousie; bien trop souvent rongeant le cœur du receveur et vidant la poche de l’acheteur. Ainsi, tandis qu’elle encourage une multitude à afficher leur  orgueil, en les attirant même dans les réjouissances, la débauche et l’immoralité, elle pousse une autre catégorie, la multitude des pauvres, soit à l’envie ou au découragement, ou à la fois aux deux, assez fréquemment au désespoir et quelque fois à la folie – – et même au meurtre et au suicide.

Toute l’institution de Noël étant par conséquent une espèce de culte païen qui démoralise les nations, les serviteurs de Dieu rejetteront  immanquablement l’échange de cadeaux de Noël,  ils éviteront le mal qui sert l’esprit prétentieux  de l’occasion et l’humanitarisme trompeur.  Les chrétiens ne peuvent pas, en effet participer à son trafic profane d’échange de cadeaux et s’en délecter, tout en prétendant être d’authentiques chrétiens. 

Qui ne te craindrait, roi des nations? C’est à toi que la crainte est due; car, parmi tous les sages des nations et dans tous leurs royaumes, nul n’est semblable à toi. Elles sont une chose de néant, une œuvre de tromperie; elles périront, quand viendra le châtiment.Les bergers ont été stupides, Ils n’ont pas cherché l’Éternel; c’est pour cela qu’ils n’ont point prospéré, et que tous leurs troupeaux se dispersent. Jér. 10:7,15,21

Echanger des cadeaux de Noël, cependant, n’est pas la seule mauvaise coutume reproduite: une autre non moins néfaste, est celle d’échanger

DES CADEAUX D’ANNIVERSAIRE. 

Bien que les cadeaux d’anniversaire en l’honneur des natifs soient en accord avec les impulsions les plus nobles et les plus généreuses du genre humain, la pratique d’offrir des cadeaux les uns aux autres lors des anniversaires de naissance, ressemble à celle apparentée à l’époque de Noël, un acte qui engendre la fierté, l’extravagance, la détresse, le mécontentement, la jalousie, le chagrin et une multitude de maux qui y sont liés.(connexes)

Etant obligatoires, les cadeaux d’anniversaire, tout comme les cadeaux de Noël, ne sont en dernière analyse, pas de vrais cadeaux, mais des échanges purement formels qui, dans la plupart des cas, sont inutiles, extravagants, et nuisibles. Le disciple du Christ qui chérit de tout cœur Ses conseils, rejettera cette habitude maléfique, que l’occasion soit Noël, Pâques,  les anniversaires ou quoi que ce soit. En bref, il évitera de n’en offrir aucun exceptés

LES DONS D’AMOUR. 

Si vous souhaitez offrir un cadeau d’amour, pas un don pour l’occasion, que ce soit quelque chose d’utile, jamais un luxe ou une vanité, et non pas au-delà de vos moyens, qu’il soit incité par un esprit altruiste et généreux, plutôt que par la contrainte de fierté, de la coutume ou de la récompense. Que ce soit un  excellent et véritable don d’amour en l’honneur du receveur, et non en l’honneur d’une période qui suggère non seulement une récompense mais en exige même.

Les Chrétiens devraient être des donateurs, pas des commerçants! 

Finalement, le même esprit désintéressé qui poussa Marie  à casser « le vase d’albâtre » et à répandre le précieux parfum en Son honneur tout comme Son sang a été répandu pour  nous laver tous, devrait inciter tant le donateur que le receveur et le don devrait avoir le même effet aujourd’hui qu’avait le parfum avant l’ensevelissement et comme avait le sang avant la résurrection. 

Non seulement les Chrétiens devraient être des donateurs sages et désintéressés au bon moment, mais aussi des receveurs sages et reconnaissants. En effet, ils devraient se réjouir des dons glorieux de Dieu plus que des cadeaux périssables des hommes. De tels Chrétiens sont heureux dans l’octroi de dons d’amour, mais leur plus grande joie et leur plus grande bénédiction seront dans l’observance de 

LA COMMEMORATION DU DON DU REPOS SAINT ET ETERNEL. 

Le plus important don tangible jamais accordé à l’humanité est la belle terre et « la plénitude de celle-ci », couronné par le Jour de repos de l’Eternel- – le reste qui observe véritablement ce jour démontre par là  que le Seigneur a créé toutes choses en six jours et « Il s’est reposé le septième jour; c’est pour cette raison que le Seigneur a béni le jour du Sabbat et l’a sanctifié. » En conséquence, de tous les jours de la semaine, seul celui-là est saint. Donc, «rappelez-vous le jour du Sabbat, et gardez-le » en tant que tel. « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.  Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l›Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l›étranger qui est dans tes portes.  Car en six jours l›Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s›est reposé le septième jour: c›est pourquoi l›Éternel a béni le jour du repos et l›a sanctifié.  Ex. 20:8-11 

Par l’observation fidèle du Sabbat maintenant, tout vrai Chrétien montrera son appréciation de cette disposition sage et affectueuse pour le bien-être physique, mental et spirituel de l’humanité et ainsi sa foi en son Créateur, qu’il se voit accorder le privilège de

Garder Le Don Du Sabbat Pour Toujours. 

« Car voici, le jour vient, ardent comme une fournaise. Tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume; Le jour qui vient les embrasera, dit l’Éternel des armées, il ne leur laissera ni racine ni rameau. Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera Le soleil de la justice, et la guérison sera sous ses ailes; vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d’une étable, et vous foulerez les méchants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, dit l’Éternel des armées.» Mal. 4:1-3 

« Souvenez-vous [Tous ceux qui seront témoins de la destruction des méchants décrite ci-dessus] de la loi de Moïse, mon serviteur, auquel j’ai prescrit en Horeb, pour tout Israël, des préceptes et des ordonnances. « Mal. 4:4

[Ce commandement pour garder la loi que Moïse reçut en Horeb, est, selon les Saintes Ecritures pour tous ceux qui doivent vivre le jour grand et redoutable du Seigneur – – la vie quand Dieu envoie au monde Son dernier prophète, Elie antitypique: « Voici, »: « Il dit, « Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l’Éternel arrive, ce jour grand et redoutable. » Mal. 4:5 

Evidemment c’est que nous nous souvenions du Sien.

Le Don Saint, la loi de Moïse, non seulement avant que le prophète promis arrive et tandis qu’il proclame le jour grand et redoutable du Seigneur, mais même pour toujours: « Car, comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l’Éternel, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom. A chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’Éternel. 

Et quand on sortira, on verra les cadavres des hommes qui se sont rebellés contre moi; car leur ver ne mourra point, et leur feu ne s’éteindra point; et ils seront pour toute chair un objet d’horreur. » Esa. 66:22-24

« Priez », invite le Seigneur, attendant avec impatience le temps « du jour grand et terrible » pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat. » Mat.24:20. Si  non seulement nous devons chérir le Don du Sabbat, mais il nous faut aussi prier sincèrement pour que des circonstances ne viennent nous placer dans une situation critique Violant le Sabbat, de laquelle nous ne pourrons échapper. Puisque le Sabbat est fait pour l’homme, et pas l’homme pour le Sabbat, il est évidemment pour lui une bénédiction, et pas lui une bénédiction pour ce jour. 

Les Chrétiens savent par expérience, que Satan essaye plus durement de priver les hommes du Don du Sabbat, qu’il agit pour les priver d’un autre don de Dieu, même à inspirer la bête à leur Parler contre le Très-Haut et essayer de changer « les temps et la loi » Dan. 7:25. Donc, ne soyez pas un disciple de la bête, mais soyez un disciple de Christ et par votre comportement « confirmez la loi » Rom. 3:31 

Et rappelez-vous ce Don Sacré, le Sabbat, est un don, non seulement pour les enfants de Jacob, mais

Un Don « A Toute Chair.» 

« Heureux l’homme qui fait cela et le fils de l’homme qui y demeure ferme, gardant le Sabbat, pour ne point le profaner, et veillant sur sa main, pour ne commettre aucun mal. 

« Que le fils de l’étranger [lui qui n’est pas un Israélite] qui s’attache à l’Eternel ne dise pas: l’Eternel me séparera de Son peuple! Et que l’eunuque ne dise pas: Voici, je suis un arbre sec! 

« Car ainsi parle l’Eternel: Aux eunuques qui gardent Mes sabbats, qui choisiront ce qui m’est agréable, et qui persévéreront dans  Mon alliance, même à eux Je donnerai dans Ma maison et dans Mes murs une place et un nom préférables à des fils et à des filles: Je leur donnerai un nom éternel qui ne périra pas.

« Aussi les fils de l’étranger, qui s’attacheront à l’Eternel pour le servir, pour aimer le nom de l’Eternel, pour être Ses serviteurs, tous ceux qui garderont le Sabbat pour ne point le profaner,  et qui persévéreront dans Mon alliance, même eux, Je les amènerai sur Ma montagne sainte, et Je les réjouirai dans Ma maison de prière, leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréés sur Mon autel; car Ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples » Esa. 56:6,7

La bonne évaluation de ce Don de Repos Eternel assurera la juste appréciation

D’Autres Précieux Dons. 

Un vrai observateur du sabbat ne sera pas ingrat. Plutôt, il sera reconnaissant en toutes choses, remerciant le Seigneur pour l’abondance aussi bien que pour la disette; et dans le bonheur ou le malheur, il dira de tout cœur avec l’apôtre Paul:  « Ce n’est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j’ai appris à être content de l’état où je me trouve. Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette.»

Ainsi tout vrai Chrétien, dans le désastre ou le bonheur, apprendra à gagner d’autres à Christ, se rappelant « qu’il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux: un temps pour naitre et un temps pour mourir; un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté; un temps pour tuer et un temps pour guérir; un temps pour abattre et un temps pout bâtir; un temps pour pleurer et un temps pour rire; un temps pour se lamenter et un temps pour danser; un temps pour lancer des pierres et un temps pour ramasser des pierres; un temps pour embrasser, et un temps pour s’éloigner des embrassements; un temps pour chercher, et un temps pour perdre; 

un temps pour garder, et un temps pour jeter; un temps pour déchirer, et un temps pour coudre; un temps pour se taire, et un temps pour parler; un temps pour aimer, et un temps pour haïr; un temps pour la guerre, et un temps pour la paix. » Eccl. 3:1-8 

Fidèle à sa foi, le dévoué disciple du Christ, avec une reconnaissance révérencieuse et de la gratitude rendra grâce pour le don de tous les temps et du moment,  pour l’abondance et pour la disette, aussi pour le don d’une maison et pour le don des proches – – un mari, une épouse et des enfants, un père et une mère, parents et amis. Et il honorera avec gratitude  l’ordre du Seigneur:  

« MARIS, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

Car jamais personne n’a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’Église, parce que nous sommes membres de son corps. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s›attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair.» Eph. 5:25-31

« FEMMES, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses.  Eph. 5:22-24 . « Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu’il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. » Rom.7:2

« JE DIS DONC AUX CELIBATAIRES ET AUX VEUVES,  qu’il leur est bon de rester comme moi. Mais s’ils manquent de continence, qu’ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler. 

« ET A CEUX QUI SONT MARIES, j’ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari, si elle est séparée, qu’elle demeure sans se marier ou qu’elle se réconcilie avec son mari, et que le mari ne répudie point sa femme. Mais pour le reste c’est moi qui parle, et non le Seigneur:

« SI UN FRERE A UNE FEMME NON-CROYANTE, et quelle consente à habiter avec lui, qu’il ne la répudie point; et si une femme a un mari non-croyant, et qu’il consente à habiter avec elle, qu’elle ne répudie point son mari. Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints. Si le non-croyant se sépare, qu’il se sépare; le frère ou la sœur ne sont pas liés dans ces cas-là. 

Dieu nous a appelés à vivre en paix. « Car que sais-tu, femme, si tu sauveras ton mari? Ou que sais-tu, mari, si tu sauveras ta femme? 

« QUE CHACUN DEMEURE DANS L’ETAT où il était lorsqu›il a été appelé. As-tu été appelé étant esclave, ne t›en inquiète pas; mais si tu peux devenir libre, profites-en plutôt. Car l›esclave qui a été appelé dans le Seigneur est un affranchi du Seigneur; de même, l›homme libre qui a été appelé est un esclave de Christ. Vous avez été rachetés à un grand prix; ne devenez pas esclaves des hommes. Que chacun, frères, demeure devant Dieu dans l’état où il était lorsqu’il a été appelé. 

« POUR CE QUI EST DES VIERGES, je n’ai point d’ordre du Seigneur; mais je donne un avis, comme ayant reçu du Seigneur miséricorde pour être fidèle. Voici donc ce que j’estime bon, à cause des temps difficiles qui s’approchent: il est bon à un homme d’être ainsi.

« ES-TU LIE A UNE FEMME, ne cherche pas à rompre ce lien; n’es-tu pas lié à une femme, ne cherche pas une femme.

Si tu t’es marié, tu n’as point péché; et si la vierge s’est mariée, elle n’a point péché. Néanmoins, ces personnes auront des tribulations dans la chair, et je voudrais vous les épargner.

« Voici ce que je dis, frères, c’est que le temps est court; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas, ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas, et ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe [ et il vient du Royaume de Dieu dans lequel tous doivent être semblables].Or Je voudrais cependant que vous fussiez sans inquiétude [ne laissez pas les choses de ce monde vous troubler, elles sont pour un temps, alors que le royaume est éternel]. 

« Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur; et celui qui est marié s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme. Il y a de même une différence entre la femme et la vierge: celle qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur, afin d’être sainte de corps et d’esprit; et celle qui est mariée s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari. » 1 Cor. 7:8-16,20-34. Les célibataires, par conséquent, sont moins encombrées. 

« SI QUELQU’UN ASPIRE A LA CHARGE D’EVEQUE, il désire une œuvre excellente. Il faut donc que l’évêque soit  irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement. Il faut qu’il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, désintéressé. 

Il faut qu’il dirige bien sa propre maison, et qu’il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; (car si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’Église de Dieu?) bon témoignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans l’opprobre et dans les pièges du diable. 

« LES DIACRES AUSSI DOIVENT être honnêtes, éloignés de la duplicité, des excès du vin, d’un gain sordide, conservant le mystère de la foi dans une conscience pure. Qu’on les éprouve d’abord, et qu’ils exercent ensuite leur ministère, s’ils sont sans reproche. Les femmes, de même, doivent être honnêtes, non médisantes, sobres, fidèles en toutes choses. Les diacres doivent être maris d’une seule femme, et diriger bien leurs enfants et leurs propres maisons; car ceux qui remplissent convenablement leur ministère s’acquièrent un rang honorable, et une grande assurance dans la foi en Jésus Christ. 

« Je t’écris ces choses, avec l’espérance d’aller bientôt vers toi, mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Église du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité. » 1 Tim. 3:1-15

« CELUI QUI DIT QU’IL EST DANS LA LUMIERE, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et aucune occasion de chute n’est en lui. Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, il marche dans les ténèbres, et il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux. 

« JE VOUS ECRIS, PETITS ENFANTS, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom. 

« JE VOUS ECRIS, PERES, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. 

« JE VOUS ECRIS, JEUNES GENS parce que vous avez vaincu le malin. 

« JE VOUS AI ECRIT, PETITS-ENFANTS, parce que vous avez connu le Père.  

« JE VOUS AI ECRIT, PERES, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. 

« JE VOUS AI ECRIT, JEUNES GENS, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin. 

« SI QUELQU’UN AIME LE MONDE, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. 

Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure » (la fin du monde). 1 Jean 2:9-18      

« Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.

Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché. » 1 Jean 3:1-5 

Enfin, bien-aimés, « donnez une attention plus sérieuse » au

DON DES SAINTES ECRITURES SUR LES TABLES DE PIERRE. 

I

Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.

II

Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.  Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l›Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l›iniquité des pères sur les enfants jusqu›à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, Et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. 

III

Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. 

IV

Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.  Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.  Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.  Car en six jours l’Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour: c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

V

Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne.

VI

Tu ne tueras point.

VII

Tu ne commettras point d’adultère. 

VIII

Tu ne déroberas point.

IX

Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain. 

X

Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain. Ex. 20:3-17

Lorsque « l’Éternel eut achevé de parler à Moïse sur la montagne de Sinaï, il lui donna les deux tables du témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu. » Ex. 31:18

Cette loi suprême et universelle, le Décalogue, initialement écrit par Dieu lui-même, sur deux tables de pierre, est donnée aux volontaires pour la sauvegarde de leurs précieux dons: leur religion, leurs maisons et leurs vies mêmes, les maisons et les vies de leurs familles, leurs propriétés, leurs villes, leurs nations et la paix et la bienveillance à toute l’humanité. 

Jésus lui répondit: « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. » Mat. 22:37-40 « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous.

En effet, celui qui a dit: Tu ne commettras point d’adultère, a dit aussi: Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d’adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi. Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de liberté. » Jacques 2:10-12

« Celui qui dit: Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui. » 1 Jean 2:4

D’ailleurs, « ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent. » Mat. 7:6

Et vous qui n’avez aucune perle à jeter, n’essayez pas de provoquer la perte de ceux qui en ont, mais plutôt chérissez jalousement et sauvegardez

Le Don De La Liberté Religieuse. Ou (De Religion)

« A celui qui est faible dans la foi, faites accueil, et ne discutez pas sur les opinions. » Rom. 14:1. Soyez charitable. 

« L’un croit pouvoir manger de toutes choses » bonnes ou mauvaises; « l’autre qui est faible, mange des légumes », car en eux, il trouve la force pour son corps. « Que donc, « celui qui mange » même à sa propre destruction  « ne méprise pas celui qui ne mange pas; et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l’a accueilli. Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui?  Il se tient debout ou il tombe pour son propre maître; et il sera tenu debout, car le Seigneur est puissant pour l’affermir» (Rom.14:2-4), mais aucun homme ne peut le tenir debout. 

« Un homme » d’ailleurs, « estime un jour supérieur à un autre; un autre estime chaque jour identique. Que chaque homme soit pleinement persuadé dans sa propre pensée [non, dans la pensée d’un autre].Celui qui a égard au jour, y a égard au Seigneur; et celui qui n’a pas égard au jour, il n’y a pas égard au Seigneur.» Qu’est-ce que c’est, par conséquent?  «Celui qui mange, mange au [à cause du] Seigneur, car il remercie Dieu ; et celui qui ne mange pas, ne mange pas au [à cause du] Seigneur, et il remercie Dieu. »

Rom. 14:5,6. Désormais, ne sois pas troublé par ces préoccupations.

Tant le croyant que l’incroyant ne doivent trafiquer ensemble. Ils doivent maîtriser leurs langues, et chacun doit être charitable l’un envers l’autre. Que chacun vive en paix avec tous les hommes. Surtout que les croyants doivent le faire avec ceux qui font partie de la même famille de foi. 

Prescrivant de ne pas se marier, et de  « s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière. » 1 Tim. 4:3-5 

Vous qui connaissez la vérité, vous pouvez manger quotidiennement de tout ce que vous pouvez avec une conscience éclairée en rendant grâce, pour que ces choses soient « sanctifiées par la parole de Dieu et la prière. » 

« Si tu exposes ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus-Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie. Repousse les contes profanes et absurdes. Exerce-toi à la piété; car l’exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir. C’est là une parole certaine et entièrement digne d’être reçue. » 1 Tim. 4:6-9 

Ne sois pas comme « Diotrèphe, ‘qui aime’  à être le premier parmi eux, et qui ne nous reçut point. C’est pourquoi, si je vais vous voir, je rappellerai les actes qu’il commet, en tenant contre nous de méchants propos; non content de cela, il ne reçoit pas les frères, et ceux qui voudraient le faire, il les en empêche et les chasse de l’Église. » 3 Jean 1:9,10

Si vous êtes chassés pour la vérité ne soyez pas fâchés ou découragés, mais réjouissez-vous de la consolation divine: « Écoutez la parole de l›Éternel, Vous qui craignez sa parole. Voici ce que disent vos frères, Qui vous haïssent et vous repoussent à cause de mon nom: Que l’Éternel montre sa gloire, et que nous voyions votre joie! -Mais ils seront confondus.» Esa. 66:5

Jamais, tu n’exerceras  en rien la force contre son gré, ni ne retiendras de  ce qui pourrait lui appartenir. Et jamais tu n’interviendras  entre lui et son Dieu, devant qui seul il est responsable, et qui seul est capable de résoudre tous les problèmes: … « Car voici, l’Éternel arrive dans un feu, et ses chars sont comme un tourbillon; Il convertit sa colère en un brasier, et ses menaces en flammes de feu. C’est par le feu que l’Éternel exerce ses jugements, c’est par son glaive qu’il châtie toute chair; et ceux que tuera l’Éternel seront en grand nombre. Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins, au milieu desquels ils vont un à un, qui mangent de la chair de porc, des choses abominables et des souris, tous ceux-là périront, dit l’Éternel. » Esa.65:15-17

Ne retenez ni ne découragez personne dans la recherche de la prétendue vérité, mais aidez-les à «sonder toutes choses et à « retenir ce qui est bon. » 1 The. 5:21. N’essayez pas de faire d’eux des invalides ou passer vous-même pour un imbécile en attendant qu’ils acceptent votre parole ainsi; invitez-les à voir par eux-mêmes et à porter leur propre responsabilité. 

« De précieuses lumières émaneront encore des Saintes Ecritures et il n’appartient à personne d’énoncer ce qui, dans les messages que Dieu se réserve de faire connaître, doit ou ne doit pas être présenté; ce serait éteindre l’Esprit. Personne n’a le droit, quelle que soit l’autorité que lui confèrent ses fonctions, d’interdire l’accès à la lumière. » Quand le Seigneur envoie un message à son peuple, nul ne peut se soustraire à l’obligation d’en examiner le contenu, ni se permettre de rester à l’écart ou d’adopter une attitude indifférente et présomptueuse en disant: « Je sais ce qu’est la vérité. Je suis satisfait de mes conclusions. Ma décision est prise, et quoi qu’il advienne, je ne changerai pas d’opinions. Je n’ai pas à écouter ce que dit ce messager car je sais que cela ne peut être la vérité. » C’est parce qu’elles agissent ainsi que les Eglises populaires ont été abandonnées à des ténèbres partielles et que les messages de Dieu ne leur sont pas parvenus. Témoignages pour l’Ecole du Sabbat  p. 64 

Rappelez à chacun qu’il a le droit de croire ce qu’il veut et qu’il devra rendre compte pour lui-même au Seigneur seulement et pas à vous. Accordez  à tous la liberté de religion que vous auriez aimée que l’on vous octroie à vous. Même si un chrétien ne sacrifiait jamais ses principes, il ne sera jamais aussi courtois avec ceux qui sont en désaccord avec lui comme il l’est avec ceux qui le sont. 

« Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes. » Mat.7:12.  Oui, ainsi, est l’enseignement des deux. Et aussi pour recevoir tous les dons saints ne manquez pas

D’Abandonnez  L’Egocentrisme, La Vanité Personnelle, L’Orgueil Intellectuel, Les Préjugés. 

Dieu invite ceux qui occupent des postes à responsabilité dans l’Ecole du Sabbat à délaisser tout égocentrisme, toute vanité personnelle, orgueil intellectuel; si un message vous parvient que vous ne comprenez pas, prenez la peine d’en écouter les explications données par le messager, comparez ce texte à ceux de l’Ecriture, et jugez ensuite s’il est en conformité ou non avec elle. Si vous estimez que la position prise n’a pas de fondement scripturaire et que vos conclusions sur ce sujet ne peuvent être mises en doute, produisez alors vos preuves. Au contact de l’erreur, votre conviction ne risque pas d’être ébranlée. Il n’y a ni vertu ni dignité à poursuivre une lutte dans l’obscurité, à fermer les yeux de peur de voir clair, à se boucher les oreilles pour ne pas entendre, à endurcir son cœur dans l’ignorance et l’incrédulité par crainte d’avoir à s’humilier en reconnaissant avoir été éclairé sur certains points de la doctrine.

« Ce n’est pas en vous abstenant d’examiner cette dernière que vous obéirez à l’injonction du Sauveur de ‘sonder les Ecritures’. Est-ce chercher des trésors cachés que d’appeler fatras le résultat du travail d’autrui, ne pas en faire l’examen 

critique pour voir si les pensées que vous condamnez recèlent ou non de précieux joyaux de vérité? Verra-t-on ceux qui ont presque tout à apprendre à s’abstenir d’assister à des réunions où l’on examine des messages, simplement pour ne pas avoir à constater que, éventuellement, les opinions exprimées seront en désaccord avec ce qu’ils estiment être la vérité? C’est ainsi qu’agissaient les Juifs aux jours du Christ, parce qu’ils possédaient un cœur mauvais et incrédule au point de se détourner du Dieu vivant. Nous sommes invités à ne pas faire comme eux, c’est-à-dire, finir par choisir les ténèbres au lieu de la lumière. Aucun de ceux qui croient tout savoir ne doit mettre sur le compte de l’âge ou de l’intelligence le refus de se laisser enseigner par le plus humble des messagers du Dieu vivant. » Testimonies on Sabbath-School Work, pp.65,66 

Seul le Seigneur, par ailleurs, est responsable de votre salut, et à lui seul vous devez rendre compte pour vos péchés. « Cessez de vous confier » en l’homme, dans les narines duquel il n’y a qu’un souffle: car de quelle valeur est-il? Esa. 2:22. Ne devenez pas invalides en laissant les autres penser à votre place,

Mais usez du don de l’Esprit et de la Raison.

« Tous devraient être prudents quant à la présentation de nouvelles interprétations de l’Ecriture avant qu’ils n’aient à donner une étude approfondie à ces points et soient entièrement prêts à les soutenir dans la Bible. Ne présentez rien qui risque de provoquer des dissensions, sans preuve manifeste que Dieu est en vous, donnant un message pour ce temps. 

« Mais méfiez-vous de rejeter ce qui est la vérité. Le grand danger de notre peuple a été de dépendre des hommes et de s’appuyer sur la chair. Ceux qui n’ont pas eu l’habitude de rechercher la Bible pour eux-mêmes, ou l’appréciation de preuves, qui ont mis leur confiance dans les responsables et ont accepté les décisions qu’ils ont prises seront donc nombreux à rejeter les messages que Dieu envoie à son peuple, si ceux-ci (les pasteurs) ne les acceptent pas. 

« Personne ne doit prétendre qu’il a reçu toute la lumière pour le peuple de Dieu. Le Seigneur ne tolérera pas cela. Il a dit: ‘Voici, j’ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer’. Même si tous nos leaders devaient refuser la lumière et la vérité, la porte restera ouverte. Le Seigneur va susciter des hommes qui donneront le message pour ce temps à son peuple » Testimonies to Ministers, pp.106,107. Une recherche de la vérité chrétienne ne sera pas seulement un trésor de tous les dons susmentionnés de Dieu, mais sera aussi également le respect du Don Du Gouvernement. 

C’est pourquoi « Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes. » Rom. 13:1,2 

L’autorité de Dieu, étant suprême et absolue, les vrais chrétiens préféreront jamais l’hommage au Roi du ciel et de la terre, tout en cherchant fidèlement à rendre « à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. » Luc 20:25…  «Rendez à tous ce qui leur est dû: l’impôt à qui vous devez l’impôt, le tribut à qui vous devez le tribut, la crainte à qui vous devez la crainte, l’honneur à qui vous devez l’honneur. » Rom. 13:7

Cette volonté sera: « Ne devez rien à personne» aussi longtemps que les exigences de  leur débiteur ne soient pas en conflit avec les lois et les statuts divins. Comme de vrais chrétiens, ils seront aussi fidèles à Dieu et à l’homme que le furent Daniel et Joseph. 

Quand  « les chefs et les satrapes cherchèrent une occasion d’accuser Daniel en ce qui concernait les affaires du royaume… ils ne purent lui trouver aucune occasion », ni aucune faute. » Dan. 6:4. Le trouvant donc sans faille, ses ennemis se concertèrent pour faire établir un édit royal avec une défense sévère, portantque quiconque, dans l’espace de trente jours, adressera des prières à quelque dieu ou à quelque homme, « sera jeté dans la fosse aux lions » Dan. 6:7

En sécurisant la signature du roi sur le décret, ils cherchaient à créer une situation qui devait nécessairement trouver Daniel dans un acte de rébellion contre le roi. Ils savaient que, bien qu’il se proposait de rendre indéfectible son allégeance au roi, il ne le ferait pas au point de montrer sa déloyauté envers son Dieu. Et ainsi, comme il le faisait auparavant, il a continué à adresser des prières à son Dieu, il fut jeté dans la fosse aux lions. Mais celui à qui il priait lui sauva la vie face aux bêtes féroces. 

Et, parmi les esclaves de l’ancienne Egypte apparaissait Joseph à la stature majestueuse, le plus grand Intendant que le monde ait jamais vu. Voilà que sa fidélité indéfectible à son gouvernement le porta à l’honneur au point qu’il lui fut donné de partager le trône de Pharaon lui-même! 

A partir de cela et d’autres exemples de la Bible, il est clair que sa fidélité à son gouvernement est son serment d’allégeance- – un hommage à son drapeau. Au total, donc, nous voyons que si d’une part, la loyauté d’un homme envers le gouvernement de Dieu est un péché contre Dieu, d’autre part, son manque de loyauté envers le gouvernement de son pays est un péché contre celui-ci aussi, indirectement, contre Dieu, pour manque de loyauté envers son gouvernement est la désobéissance à l’ordre expresse de Dieu: « Rappelle-leur d’être soumis aux magistrats et aux autorités, d’obéir, d’être prêts à toute bonne œuvre. » Tite 3:1. « Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi 

les hommes, soit au roi comme souverain, soit aux gouverneurs comme envoyés par lui pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien. » 1 Pi.2:13,14

Comme le drapeau d’une nation n’est pas une idole ou un fétiche, mais un symbole, une norme, de sorte que le salut à ce dernier, n’est pas le culte des idoles, comme certains le pensent, mais plutôt la confession publique de la fidélité envers le gouvernement de son pays, ainsi le baptême est une confession de loyauté envers le gouvernement du Père, du Fils et du Saint-Esprit. 

Su ordre divin, les Israélites confectionnèrent  des bannières (drapeaux) selon leurs tribus, à des fins d’identification et comme emblèmes de leur fidélité à celles-ci.(voir Nombres 2) 

Clairement donc, attribuer l’idolâtrie à quelqu’un lorsqu’il salue le drapeau de son pays, équivaut à accuser Dieu d’autoriser cette idolâtrie, non seulement pour son peuple antique, mais, par leur exemple, également pour les fidèles de tous les temps! 

Ainsi tout chrétien qui veut être obéissant aux ordres de Dieu, doit être loyal envers le pays dans lequel il vit. C’est pourquoi, en tant que chrétiens en Amérique, consacrés à Dieu, et par conséquent fidèles aux justes principes de cette liberté de ce gouvernement soumis à 

Dieu « nous engageons nos cœurs, nos esprits, nos mains, notre tout, d’abord pour le drapeau du royaume éternel de Dieu, et à la théocratie pour laquelle il se trouve, un peuple composé de toutes nations, et lié par les cordes de l’éternel amour, la liberté, la pureté, la justice, la paix, le bonheur, la lumière et la vie pour tous et, deuxièmement pour le drapeau des Etats-Unis d’Amérique et de la République pour lequel il se trouve, une nation, indivisible, avec liberté et justice pour tous. » 

Et tant que la bannière étoilée se déploie comme l’emblème des principes inviolables de la Constitution de cette terre des hommes libres, aussi longtemps lui sera notre serment d’allégeance, une chose inviolable. 

Et maintenant écoutons le résumé de toute l’affaire

Pour chacun de ceux qui chérit véritablement ces dons précieux, et qui garde sérieusement ce qu’il a  que personne ne prenne sa couronne (Apo. 3:1), retentit la joyeuse nouvelle: « Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre. » Apo. 22:12

« A celui qui vaincra, je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est au milieu du paradis de Dieu. » 

« Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort… Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. »

«  A celui qui vaincra, je donnerai à manger de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc, et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit. »

«  A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations et il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, elles seront broyées: ainsi que moi-même j’en ai reçu de mon Père. Et je lui donnerai l’étoile du matin. » 

« Celui qui vaincra, sera revêtu  ainsi de vêtements blancs; je n’effacerai point son nom du livre de vie, mais je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. » 

« Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, qui est la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et j’écrirai sur lui mon nom nouveau. »

« Voici je me tiens à la porte et je frappe: si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et souperai avec lui, et lui avec Moi. »

« Que celui qui a des oreilles, entende ce que l’Esprit dit aux Eglises. » Apo. 2:7,11,10,17,26-28:3:5,12,21,20,22

Et finalement, si vous sentez que vous avez besoin de Lui et si vous êtes impatients de recevoir de Lui tous les dons, même le don de l’Esprit pour vous conduire dans toute la vérité (Jean 14:17:16:13) puis que vous preniez conscience que seule la prière du juste à une grande efficacité solennellement inclinez-vous tout en lisant et laissez le Juste vous apporter la bénédiction du ciel dans Sa prière.

« Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien; pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin.

Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!» Mat. 6:9-13 

FAITS A PROPOS DE LA BIBLE

La Bible contient 3.566.480 lettres, 773.693 mots, 31102 vers, 1189 chapitres et 66 livres. Le plus long chapitre est le Psaumes 119, le plus court et le chapitre central est le Psaume 117. Le verset central est au Psaume 118, le verset 8. Le nom le plus long se trouve dans le chapitre 8 d’Esaïe. Le mot « et » se retrouvent 46 277 fois, le mot « Seigneur » 7698 fois. Le chapitre 37 d’Esaïe et le chapitre 19 de 2 Rois se ressemblent. Le verset 9 du chapitre 8 d’Esther, est le plus long et le 35è verset du chapitre 11 de Jean, le plus court. Chaque lettre de l’alphabet sauf « j », se trouvent dans le verset 21 du chapitre 7 d’Esdras. « Dieu » n’est pas mentionné dans le livre d’Esther. 

—0-0-0—

« La Bible est une enclume qui a usé beaucoup de marteaux. »

LA VILLE DE NEW YORK ET LA NOUVELLE JERUSALEM

Examinons pour un moment la Ville de New York, jetons un coup d’œil sur les métropoles de l’Ouest!– 

Sa population actuelle est de 7.454.995 habitants et sa superficie totale est de……, incluant la partie de l’eau, tandis que la surface terrestre seule est de…… m2. 

Sa structure la plus élevée est l’Empire State Building, le plus haut du monde. Elle est une merveille pour les yeux des hommes, et un défi à leur respect. Sa tour se dresse majestueuse dans la beauté simple à des sommets jamais atteints jusqu’alors par les constructeurs mortels-103 étages, ou plus de 381 m, près d’un quart de mile de la distance verticale! C’est la plus haute des structures humaines, elle est moitié plus haute que le Woolworth Building, et domine la pointe du Chrysler Building de 62 m et les ombres de la Tour Eiffel de 81 m!

Mais regardez la silhouette du sommet de cette superbe ville et la splendeur de la structure de son édifice des plus fiers, s’éclipser et disparaître alors que l’œil contemple avec attention la Nouvelle Jérusalem, la cité de Dieu, se déployant et s’étendant de l’extérieur comme de l’intérieur au-delà de tout entendement, dans une magnificence prodigieuse, stupéfiante dans des dimensions inexprimables et dans une gloire qu’on ne peut décrire! – – 

« La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur……douze mille stades. » Apo. 21:16

La cité mesurait 603 504 km de chaque côté, et formait un carré parfait. Sa surface est donc de 140.625 k2, soit 90.000.000 acres, soit 3.920.400.000.000 pieds- environ 430 fois plus grande que la région de New York City! Laissant 100 pieds pour une personne, ou un espace de 10 m2, la ville tiendrait 39204000000 de personnes, soit près de 20 fois la population de la terre. 

Et  « la longueur, la largeur et la hauteur étaient égales » (Apo. 21:16) – – 603504 km de chaque côté et 603504 km de haut, sa majesté montante se levant à des hauteurs insoupçonnées par l’esprit mortel! 

Et ses murs (« cent quarante quatre coudées, » ou 65 837 m de haut) sont de jaspe, et « la ville » était «d’or pur, semblable à du verre pur. » Ses douze portes sont « douze perles: chaque porte … d’une seule perle. » Et sur elles sont inscrits les noms des douze tribus des enfants d’Israël. Et la place de la ville est « d’or pur, comme du verre transparent. » 

Les fondements de la muraille de la ville étaient «ornés de toutes sortes de pierres précieuses. »

En effet, le langage est  pauvre pour décrire la ville sainte « Mais, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. » 1 Cor. 2:9

ACTIONS REPRESENTATIVES ET MANIFESTATIONS DANS L’HISTOIRE DE L’APPARITION DU MOUVEMENT

1831 Premier dimanche d’Août, William Miller prêcha son premier sermon sur la venue du Christ.

1840 Mars, William Miller a donné ses premier cours à Portland, au Maine. Ils ont été suivis par Ellen Harmon, devenue plus tard Mme EG White. 

1844 Le septième jour du sabbat a été porté pour la première fois à l’attention du peuple adventiste à Washington, New Hampshire, par Mme Rachel D. Preston, une baptiste du septième jour, de l’Etat de New York. 

1845 Ellen G. Harmon relata sa première vision, sur le thème « Le voyage du peuple adventiste vers la Ville Sainte. » 

1846 James White épousa Ellen Gould Harmon, en Août 1930. Deux dépliants furent écrits par Mme EG White, intitulés « Au Reste Dispersé à l’Etranger» et publiés. 

1848 Première assemblée générale des observateurs du sabbat qui s’est tenue à Rocky Hill, Connecticut, les 20 et 21 Avril. Mme EG White eut une vision concernant le début du travail de publication.

1849   Les quatre premiers numéros de la publication intitulée Vérité Présente, imprimé à Middletown, Connecticut. 

Premier Témoignage pour l’Eglise adressé « A Ceux Qui Reçoivent Le Sceau Du Dieu Vivant » Signé « EG White. »

1852 Premier numéro de la Revue Adventiste et du Sabbath Herald furent publiés à Rochester, New York. James White équipa la première imprimerie grâce aux dons reçus. Ils s’élevaient à 655,84 $. Le coût de l’équipement était de 652,95 $. La première presse achetée, fut une presse à main de Washington. Premier numéro du Moniteur de la Jeunesse parut en août.

1853 Ecoles du sabbat ordinaires organisées à Rochester et à Buck’s Bridge, New York.

1854 Premier camp-meeting animé par J.N. Loughborough et M.E. Cornell à Battle Creek, Michigan, du 10 au 12 Juin. 

1860 Le nom Adventiste du Septième Jour fut adopté pour la dénomination, le 1er Octobre. 

1861 L’Association de Publication Adventiste du Septième Jour (maintenant Review and Herald Publishing Association) fut intégrée le 1er Mai. Les premières églises furent officiellement organisées. 

1863 Conférence Générale organisée lors d’une réunion tenue à Battle Creek, Michigan, du 20 au 23 Mai. John Byington fut élu premier président de la Conférence Générale. 

1865 Première publication sur la santé, « Comment Vivre », fut publiée. Rédigée et compilée par Mme EG White.

1866 Health Reform Institute (Sanatorium de Battle Creek) fut ouvert pour  les patients, le 5 Septembre. 

1872 Première Ecole Confessionnelle ouverte le 3 Juin, à Battle Creek, au Michigan. G.H. Bell fut le responsable. 

1874 Educational Society adventiste du septième jour fut constituée le 11 Mars. Premier numéro des Signes des Temps fut publié. J.N. Andrews, d’abord missionnaire  à l’étranger, partit de Boston le 15 Septembre.

1881 James White est décédé à Battle Creek, Michigan, le 6 août. (Né le 4 août 1821.) 

1888 Le message de la « justification par la foi», présenté à la Conférence de Minneapolis et rejeté. 

1889 L’Association Nationale de La Liberté religieuse fut organisée le 21 juillet. 

1900 Le message de la « justification par la foi » a finalement été rejeté par les deux: dirigeants et laïcs.

1903 Le siège de la Conférence Générale a déménagé à Washington, D.C., le 10 août. 

1915 Mme Ellen G. White est décédée le 16 juillet, à St. Helena, Californie. (Née le 26 Novembre 1827.)

TABLEAU CHRONOLOGIQUE DE L’APPARITION  ET DE LA PROGRESSION  DES ADVENTISTES DU SEPTIEME JOUR DAVIDIENS

1929 Première étude de la Vérité Présente donnée (Esaïe 54) le 6 janvier. 

1930 La vérité sur les 144000 révélée le 1er Février.

La Verge du Berger vol. 1 manuscrit, 33 copies, remise à des frères dirigeants de la dénomination du SDA, en juin.

La Verge du Berger vol. 1, 5000 exemplaires, fut publiée le 4 Décembre.

1931 Le premier adhérent à la Verge du Berger fut excommunié de l’Eglise Adventiste du Septième Jour.

Le premier médecin de l’Eglise Adventiste du Septième Jour  accepta le message en Juillet.

Le premier versement de la dîme fut reçu le 9 Septembre. 

1932 Le premier voyage missionnaire, fut organisé, en octobre.

La Verge du Berger vol. 2,  en 5000 exemplaires, fut publiée le 2 Octobre.

Première réunion publique tenue le 12 Novembre. 

1933 Premier croyant à abandonner le message.

Premier ouvrier biblique envoyé dans le champ le 14 Février.

Première édition de la Brochure n° 1,  en 3000 exemplaires publiée le 24 août.

Premier pasteur Adventiste du Septième Jour qui accepta le message, le 15 Décembre.

Deuxième édition du Tract n° 2,  en 3000 exemplaires publiée le 29 Décembre. 

1934 Première commission d’enquête de la Conférence Générale qui rencontra V.T. Houteff, le 25 Février.

Premier congrès tenu du 25 Février au 12 Mars. 

Première édition de la Brochure n° 3,  en 5000 exemplaires éditée le 24 Mai.

Première sortie du code symbolique, publié le 15 Juillet.

Première édition du Tract n° 4 en 6000 exemplaires, publiée le 28 août.

1935 Première édition du Tract n° 5 en 6000 exemplaires publiée le 16 Mai.

Le Quartier Général a déménagé à Waco, au Texas, le 24 Mai.

1936 L’Eglise Adventiste de Waco, au Texas,

Premier décès, le 2 Décembre.

Première construction de bureau érigée.

Premier dortoir construit (bâtiment n° 4).

1936 Première Association Internationale de Commerce, en Mars.

Réseau téléphonique installé en Juin.

Académie du Mont Carmel a ouvert, en septembre.

Le barrage N°. 1 intégré.

1937 Premier mariage célébré le 1er Janvier.

Fondation prévue pour le barrage du lac de Meriba (Dam N° 2), le 7 avril.

Verger de pêchers n°1 planté, en février et Mars. 

fermée aux adhérents de la Verge du Berger en Mars.

La première édition du Tract n°6, en 6000 exemplaires, fut publiée le 8 Juin.

La première édition du Tract n°7 en 6000 exemplaires, fut publiée le 8 Juin.

1937 Constitution et Règlements de la Verge du Berger des Adventistes du Septième Jour furent rédigés.

Première édition du Tract n° 8 en 6000 exemplaires, fut publiée le 15 Novembre. 

1938 Premier voyage en Europe réalisé le 21 Mai.

1940 Première édition du Tract n° 9, en 15000 exemplaires, publiée le 31 Janvier.

Première édition du Tract n° 11 en 6000 exemplaires, fut publiée le 23 août. 

1941 Premier questionnaire de l’Ecole du Sabbat des Adultes expédié.

Le drapeau du Royaume du Christ conçu en Novembre.

Première édition du Tract n° 13 en 25000 exemplaires, publiée le 10 Décembre.

1942 Cours d’enseignants de la Bible (Correspondance) débuta.

Catalogue de programme et Manuel de règles, en 5 070 exemplaires publié le 28 novembre. 

1943 L’Organisation nommée « L’Association Générale des Adventistes du Septième Jour Davidiens».

Le Lévitique (Constitution et lois) des Adventistes du Septième Jour Davidiens fut publié en 5075 exemplaires, le 12 Février.
 

Premières leçons de l’Ecole du Sabbat des Enfants (Berceau et primaire et intermédiaire).

Les Croyances Fondamentales et l’Annuaire des Adventistes du Septième Jour Davidiens furent publiés en 5 100 exemplaires, le 4 Mars.

Première édition du Tract n° 14, en 35.095 exemplaires, fut publiée le 30 avril.

Premières bourses universitaires délivrées, avec vérification des pouvoirs ministériels, en Juin.

Bequeathment (gestion des dons et legs. Premiers certificats fournis, en Septembre 1944.

Questions-Réponses, Livre 1, en 29 760 exemplaires, publié en Mai.

Questions-Réponses Livre 2, en 29 564 exemplaires, publié en Juin.

Questions-Réponses Livre 3, en 29 815 exemplaires, publié en July.

Questions-Réponses Livre 4, en 30 000 exemplaires, publié en Août

Questions-Réponses Livre 5, en 30 000 exemplaires, publié en Décembre. 

LES PROGRES DU MONT CARMEL

1935 Site acheté, le 15 Mars.

Déménagement du Bureau de Los Angeles, le 17 Mai.

Arrivée des premiers nouveaux venus, le 24 Mai.

Premier bâtiment occupé en Septembre.

Réservoir de stockage d’eau, rempli en Novembre.

Pompe à eau et moulin à vents installés. 

1938 La Banque de Palestine organisée le 1er Janvier.

Réseau électrique du village fut livré le 10 Septembre.

Le journal du Mont Carmel fut mis en circulation, en février.

Première double cérémonie de mariage effectuée le 27 Mai.

King’s Highway coupée. 

1939 Première commémoration annuelle de l’histoire, le 25 Octobre- Le jour des Jours.

La première naissance, le 26 Octobre. 

1940 Le bâtiment administratif rempli et le Bureau furent enlevés là-bas, le 21 Janvier.

Le système sonore, installé.

Service de cafétéria fut inauguré, le 10 avril. 

1941 Les toilettes publiques et les douches furent installées. 

1942 Les routes coupent à travers les collines du Mont Carmel.

1943 Le nom de l’Institut Lévitique de David, adopté.

Domestic Science Building commencé. 

1944 Première unité du Sanatorium, construite.

Filling Station installé.

Première édition des organes internes, La Trompette, distribuée le 7 avril.
 

COINING DAYLIGHT EN DOLLARS

Songez à ce que cela signifie de tourner les aiguilles du temps en avance d’une heure sur tout un continent ! C’est exactement ce que fit l’Oncle Sam à 2 h le deuxième lundi du mois de Février, 1942. Et hop ! Comme par magie, notre grande nation entière d’environ 132.000.000 de personnes a changé l’ordre de leurs vies. Peut-être que vous avez trouvé un peu difficile parfois de se lever une heure plus tôt que d’habitude, mais juste penser à obtenir une grande proportion de 132.000.000 personnes hors de leurs lits une heure plus tôt, à compter sur une certaine journée.  C’est justement ce que notre gouvernement a fait avec son Heure Avancée d’été, loi votée en 1918, et de nouveau en 1942, certains jours. Sans accroc, sans la moindre confusion ou de perturbation, les rouages de la vie et les activités commencent à se déplacer sur le nouveau calendrier et littéralement, « la lumière du jour frappe en dollars ».Cela avait été précédemment jugé que la restriction sur ordre du gouvernement de l’utilisation de panneaux d’affichage électriques à certaines heures équivaut à une économie de 8.000 tonnes de charbon par mois, soit plus de 400.000 tonnes par an. En vertu de la loi sur les économies du jour, la diminution de l’utilisation de la lumière artificielle dans les foyers et les lieux publics signifie une économie annuelle de charbon, seules de plusieurs millions de tonnes; alors que l’économie totale, y compris l’économie de pétrole utilisé dans les lampes et la fabrication de gaz en 1918 a été estimée par le Président de l’Association Américaine pour l’Avancement des Sciences, à 25.000.000 de $. La loi couvre les six mois à partir de Mars à Octobre. Opposition des agriculteurs qui trouvent qu’il est impraticable dans le cadre de la ferme aider à causé son abrogation en 1919. – Adapté de travail de référence le nouvel étudiant’S.

TRANSFORMATION DE LA LUMIERE DU JOUR EN DOLLARS

(Cont’d)

On y voit à quelle organisation nationale et l’économie peut faire pour la nation collectivement et individuellement. Tout aussi attentivement organisation domestique et l’économie fera de même pour la maison et pour tous les membres de celui-ci. Organiser, et arrêter toutes les fuites! Ne gaspillez pas les dons de Dieu-votre temps, votre énergie, vos moyens: Soit « à chaque instant impitoyable » donner « des soixante secondes de dollars d’exécuter à distance », tout mouvement, toute la réalisation, et chaque cent, toute la bonne. 

Tirer le meilleur parti de tout votre privilège et l’opportunité, et n’oubliez pas que les miettes éparses une fois collectées, font des «  paniers pleins. » 

« Celui qui cultive son champ est rassasié de pain, mais celui qui poursuit des choses vaines est rassasié de pauvreté. » Pro. 28:19 

« Va vers la fourmi,…Considère ses voies, et deviens sage elle qui, n’ayant ni chef, ni inspecteur, ni maître; prépare  sa nourriture en été, et amasse pendant la moisson de quoi manger… un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir » (Pr.6:6-11),  amènent la pauvreté et la disette.

faites chaque nuit claire de la position de certaines étoiles, et le jour suivant à midi, le temps par ces horloges est envoyé. – -le nouvel étudiant de référence du travail. 
 

Comme vous le voyez sur le diagramme, à midi ou 12 heures, juste au-dessous du Soleil, d’après Son temps, mais si elle était laissée aux décisions individuelles des personnes, Est ou Ouest de ces points, comme au temps de la journée, il y aurait beaucoup de confusion, ce qui conduirait souvent à la catastrophe, comme dans la circulation des trains de chemin de fer. Donc, l’Oncle Sam divise le pays en quatre sections et fixe arbitrairement dans quelle mesure des deux côtés des méridiens étant donné le temps indiqué par le Soleil lors de ces méridiens doivent s’étendre. Par exemple, la section sur la côte Ouest prend son temps à partir du 120è méridien; l’article de la Rocky Mountain States  à partir du 90è méridien et les Etats de l’Est du 75è. C’est ce qu’on appelle l’heure normale, et diffère de Sun Times à tous les points à l’Est et à l’Ouest de ces méridiens établis. 

LES DIVISIONS DU TEMPS STANDARD AMERICAINS

CHOSES MONDAINES PUBLIQUES

Le fleuve le plus long du monde, le Mississipi et le Missouri, est long de 6.759 km. Le Nil est le deuxième – avec 6.437km. 

Le Mont Everest, LE PIC LE PLUS ELEVE au monde, s’élève à une altitude de 8.839m, sur une distance d’environ 8.000 km. Il est situé dans la chaîne de l’Himalaya, sur les frontières du Tibet et au Népal, au nord de l’Inde britannique. 

LA LUMIERE voyage à la vitesse de 299.337km à la seconde. 

LE SON varie, voyage plus rapidement dans les liquides que dans les gaz, et encore plus vite dans les solides. L’AIR transmet le son à un taux d’environ 335.280 m par seconde, mais varie légèrement avec la température de l’atmosphère. Les sons transmis par l’eau chaude circulent entre 1.432 et 1.463 m par seconde. Par l’intermédiaire de verre, d’acier ou de fer, voyagent .sonore à environ 5.029 m par seconde. 

A l’équateur, le rayon de la terre est de 6.378472 km; aux pôles de 6.356895 km, une différence de 21.577 km. 

La distance moyenne de la terre au soleil est de 149.508 058 km. 

La distance moyenne de la Terre à la Lune est de 384.398 km.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il y avait 30 rois souverains régnant dans leur propre pays. En Mai 1944, seulement 18 sont restés sous le règne réel dans leur propre pays, et non en exil ou dans la soumission à une autre nation. (Voir Tract n°12, Le Monde Hier, Aujourd’hui, Demain, p.66.)

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE a commencé le 28 juillet 1914, et s’est terminée par un armistice, le 11 Novembre 1918, soit une durée de 1567 jours. 

LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE  A COMMENCE LE 1ER Septembre 1939, a adopté sa 1567è journée du 15 Décembre 1943, et entrée dans sa 1889è  journée le 1er Novembre 1944. Donc la Seconde Guerre Mondiale est devenue la plus longue de l’histoire, et elle a déjà coûté plus de sang et de misère humaine et de la richesse nationale que la catastrophe de 1414-1918.

LES LOIS DU BUSINESS

LES DIRECTEURS sont responsables de leurs employés. 

LES CONTRATS ECRITS concernant les terres doivent l’être sous pli scellé.

LES BILLETS ne portent pas d’intérêt à moins qu’ils ne le prescrivent. 

SI UN BILLET EST PERDU OU VOLÉ, le fabricant n’est pas libéré si la contrepartie et le montant peuvent être prouvés. 

DES BILLETS À VUE sont versés lorsqu’ils sont présentés sans la grâce, et portent intérêt légal après une demande, s’ils n’y sont pas écrits.

UN ENDOSSEUR SUR UNE DEMANDE DE  BILLET peut être détenu que pour un temps limité, variable dans les différents Etats. 

UNE NOTE A NEGOCIABLES doivent être soit payable au porteur ou être dûment endossé par la personne à l’ordre de laquelle elle est faite.

Si les désirs DE L’ENDOSSEUR est d’éviter toute responsabilité, il peut approuver « sans recours. » 

CHEQUES,VENANT A ECHEANCE LE DIMANCHE  ou un jour férié sont, en règle générale, payables le jour suivant.

SI UN CHEQUE EST MODIFIE  d’aucune façon par le titulaire, il devient nul.

UN CHEQUE PRIS PAR UN MINEUR est nul dans certains Etats et peut être annulé sur décision judiciaire dans d’autres.

UN CONTRAT AVEC UN MINEUR OU UN FOU est nul. 

SI UN CHEQUE N’EST PAS PAYE à son échéance, les signataires, le cas échéant, devraient être légalement notifiés comme étant Holden. 

UN CHEQUE OBTENU PAR FRAUDE ou donné par une personne ivre ne peut pas être recouvré. 

C’EST UNE TROMPERIE pour dissimuler une fraude. 

LES SIGNATURES AVEC UN CRAYON A MINE sont légales selon la loi.

LES ACTES DE L’UN DES PARTENAIRES lient les autres spécial.

Le mot « LIMITE » dans le cadre de noms d’entreprise indique une limitation de la responsabilité de chaque membre. 

UN ACCORD, sans considération de la valeur est nul.

« VALEUR RECUE » doit être écrit sur un chèque, mais il n’est pas nécessaire. Lorsque ce n’est pas mentionné, il est présumé par la loi  mais peut être démontré par la preuve. 

UNE CONSIDERATION n’est pas suffisante dans la loi si elle est illégale dans sa nature

L’ENDOSSEUR D’UN CHEQUE est exonéré de ses responsabilités s’il n’est pas signifié un avis de déshonneur dans les 24 heures de son non-paiement.

RECEVOIR SON ARGENT n’est pas légalement concluant. 

QUE LA JOIE DE VOTRE ETRE SOIT COMPLETE

Et maintenant, si vous avez aimé, apprécié, et profité de ce don, et si vous désirez suivre le rythme des progrès de la vérité, les éditeurs de cette brochure comme un service chrétien envoie, sur demande, un CADEAU supplémentaire- – Une série de publications de la Vérité Présente, composée de vingt-et-un livrets, et l’agrégation des 1682 pages, richement illustrées. Il perçoit, mais une imposition – obligation de l’âme à elle-même pour prouver toutes choses et retenir ce qui est bon. 

Étant donné  le DON « supplémentaire » est déjà une partie de ce CD-ROM, il n’est pas disponible. 

Précédent
12BR
LE MONDE HIER, AUJOURD’HUI ET DEMAIN
Prochain
1REP
Le Répondeur 1