Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

Lettres de Jizreel No. 7

Lettres de Jizreel No. 7

LETTRE DE JIZREEL 7

  Chers Frères:

  Vous constaterez, par la présente, que nous pensons à vous. Nous avons la ferme intention d’achever ce que le Seigneur a commencé dans cet état. Vous découvrirez bientôt que le Seigneur ne permettra pas que vous demeuriez dans les ténèbres sous l’emprise des ennemis de la Vérité. Le Seigneur ne vous laissera pas ignorants à l’approche du Jugement des Vivants, « la purification de l’église », --« Testimonies », Vol. 5, p. 80. Si vous Lui permettez, le Seigneur vous éclairera à ce sujet, bien plus qu’Il n’éclaira Son peuple au sujet du Jugement des Morts. Car sachez que l’œuvre finale est bien plus importante que la première. En termes d’importance, les deux ne sont pas comparables car l’œuvre finale concerne les porteurs du message eux-mêmes, et non ceux qui les ont précédés. Nous sommes en contact permanent avec les quartiers généraux de l’Éternel, c’est pourquoi nous sommes en mesure de vous donner des informations fraiches et non des ouï-dire, concernant les choses qui réclament des données probantes et concrètes. C’est donc un vrai privilège et un réel plaisir de répondre à toutes les objections des Frères Dirigeants faites à l’encontre du message additionnel (« Early Writings », « Premiers Écrits », p. 277), le message de l’heure.

  Tout d’abord, Anciens, à l’évidence, vous avancez que les publications de la « Verge » enseignent une chose que les frères n’enseignent pas. Soit vous n’avez pas étudié pour vous-même et vous êtes reposé sur ce qu’on vous a enseigné, soit vous avez ignoré délibérément les problèmes existants et cela est flagrant. De plus, vos critiques et celles de ceux qui s’associent à vous contre la « Verge » de Dieu, me rappellent les tentatives des Anciens, E.S Ballengers, Canright et J.I. Easterly, de refuter les écrits de la Sœur White, et les observateurs du Dimanche qui combattent la Vérité du Sabbat.

  Si vous souhaitez connaître un succès durable, vous, Anciens, feriez mieux de vous pencher sur les problèmes existants au lieu de calomnier et de médire. J’ai la conviction que vous croyez aux prophètes de la Bible non pas à cause de ce qu’ils étaient, mais à cause de ce qu’ils ont écrit sous l’inspiration. Pourquoi ne pas faire la même chose avec la « Verge »? Pourquoi tenter de la juger en répandant rumeurs et ouï-dire? Pourquoi ne pas inviter les laïcs à se détourner de ces soi-disant hommes grands et bons? Aucun n’est bon ni réellement grand. Pourquoi ne pas enseigner au peuple de Dieu à chercher la Vérité Elle-même, en appuyant sur le fait qu’Elle seule est capable de les libérer? Écoutez ce que l’Éternel déclare au sujet des hommes:

  « Cessez de vous confier en l›homme, Dans les narines duquel il n›y a qu›un souffle: Car de quelle valeur est-il?» És. 2:22.

  Frères, étudiez pour vous-mêmes, et si vous êtes de vrais chercheurs de la Vérité, que vous avez faim et soif de justice, Dieu vous donnera par Son Esprit, de comprendre correctement Sa Vérité pour ce temps. Il ne vous laissera pas ignorant. Ses promesses sont certaines et Ses ennemis ne gagnent jamais.

  Bien que les chicaneries des Frères Dirigeants soient puériles et inintéressantes, par égard pour ceux qui ne pensent pas par eux même et qui ne sont pas en mesure de connaître les faits, je vous formulerai une réponse honnête, dans la crainte de Dieu et au mieux des capacités qu’Il m’a données.

  Vos accusations selon lesquelles le Frère Houteff a une « secrétaire fictive » au sein de la Société E.W., sont absolument fausses. Cette secrétaire existe bel et bien. Rien de fictif à son sujet. Les accusations selon lesquelles la Société E.W. a prétendue avoir ses bureaux autre part qu’à Waco, sont tout autant fausses. La Société n’a rien prétendue. Elle a déclarée ouvertement que c’est la Boîte Postale qui se trouve dans une autre ville et non les bureaux de la Société. Sachez que quiconque, y compris le Frère Houteff, a le droit d’envoyer et de recevoir du courrier depuis le Bureau de Poste de son choix. Aucune escroquerie ou tromperie dans cela et vous devez le savoir. Non, ce ne sont pas les agissements du Frère Houteff qui relèvent de l’escroquerie et de la tromperie, Anciens. Ce sont ceux de vos collègues qui passent leur temps en secret, à examiner le moindre fait et geste du Frère à la recherche d’éléments accusateurs. De plus, aucun homme d’affaire avisé n’investirait des dizaines de milliers de dollars sans avoir estimé quel Bureau de Poste lui offrirait les meilleurs résultats. C’est ce que fait le Frère Houteff; c’est ce que n’importe quelle personne avisée ferait et c’est ce qui dérange les ennemis de la Vérité. Pourquoi n’avez-vous pas considéré la possibilité qu’un Bureau de Poste soit incapable de traiter en temps et en heure les multiples courriers qu’il recevrait du Frère Houteff?

  La lettre en date du 1 Juillet 1946 de la Société E.W. dit ceci: « Évidemment, nous ignorons pourquoi vous associez notre nom de façon diffamatoire à celui de « La Verge du Berger ». Par contre nous savons que vous dépassez les bornes en publiant une chose aussi préjudiciable à notre égard, dans l’espoir de nuire à nos affaires et contrecarrer nos efforts pour apporter au peuple ce dont il a besoin pour sa santé et son bien-être! »

  Vous constaterez, Frères Dirigeants, que cette lettre ne tente pas de nier la relation entre la Société et « La Verge Du Berger », mais elle s’oppose fermement aux propos diffamatoires de la Dénomination, affiliant la Société à «La Verge Du Berger. » La question « qu’y lis-tu ? » devient ici très pertinente. Il est temps d’arrêter de déformer et de mal interpréter.

  En outre, la Dénomination menace de mettre sur liste noire les laïcs qui lisent tout ce qu’ils reçoivent de Waco. C’est n’est rien de moins que du Romanisme. Il échoua au temps de Luther et il échouera certainement aujourd’hui.

  Vos tentatives d’empêcher les laïcs de faire des recherches et de prendre leurs propres décisions traduisent assurément une manipulation grossière. En agissant de la sorte, vous les privez de la connaissance du jour inévitable de la consommation des âmes—« le jour grand et redoutable de l’Éternel », le jugement des vivants. Vous, Anciens, agissez comme si vous étiez les seuls à faire la différence entre la Vérité et l’erreur ; comme si la sagesse s’arrêtait à vous; comme si les laïcs étaient des lourdauds; comme si vous étiez les esprits de Vérité; comme si vous deviez les porter dans vos bras jusqu’au Royaume! Ce n’est pas ce que l’Esprit de Dieu enseigne. Il enseigne plutôt que chacun ait en son esprit une pleine conviction (Ro. 14:5). N’est-ce pas à vous de leur dire « qu’il y eût au milieu de lui Noé, Daniel et Job, je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, ils ne sauveraient ni fils ni filles, mais ils sauveraient leur âme par leur justice?» Éz. 14:20. Et s’il est vrai que les laïcs sont si ignorants et dénués de Sens, à quoi servent-ils alors? Et qui, si ce n’est vous, Anciens, est accusé de les abandonner à leur stupidité, et par la même occasion et contrairement à ce que dit le Christ, leur fait croire qu’ils sont prêts pour le Royaume—qu’ils sont riches en Vérité et n’ont besoin de rien d’autre!

  La Dénomination n’a fait aucun progrès dans la Vérité depuis la mort de sa fondatrice Divinement mandatée. Il est normal qu’elle n’ait pas de quoi se vanter. C’est une dénomination rétrograde et aussi morte spirituellement que ne l’étaient les Juifs, depuis la mort du prophète Malachie jusqu’à l’apparition de Jean Baptiste dans le désert de Juda. Comme au temps de Jean, la communication entre elle et Dieu est coupée. Elle ne peut plus fournir à ses membres « la nourriture au temps convenable », pas plus que ne le pouvaient les Juifs sans les prophètes. Son ignorance de ce fait, et son idée qu’elle « n’a besoin de rien » rendent sa plaie inguérissable. Aujourd’hui, Anciens, vous comprenez que si vous ne répondez pas à l’appel de Dieu et n’exhortez pas vos brebis à faire de même, non seulement l’Esprit vous abandonnera comme il a abandonné les églises protestantes qui ont rejeté les messages de Dieu, mais vous serez aussi responsables de la perte des âmes de votre troupeau et des vôtres. Non, la « Verge » ne s’est pas mise à proclamer un message de Son « propre chef. » C’est l’Inspiration qui mandate Sa proclamation de même que Sa révélation.

  C’est un franc mensonge que d’affirmer ouvertement que « La Verge Du Berger » contredit la Bible et les écrits de la Sœur White, et de faire des déclarations que personne n’est capable d’appuyer par des faits. Aussi, vos habitudes de détourner ses écrits et ignorer les claires vérités Bibliques dans le but de combattre la « Verge » traduisent des agissements aussi mauvais que ceux du Sanhedrin qui crucifia le Seigneur. Par ailleurs, le fait que vous interdisiez aux laïcs d’entrer en contact avec « La Verge Du Berger » prouve absolument que la «Verge» dit la Vérité et qu’aucun d’entre vous n’est capable de la contredire; vous tous vous employez seulement à garder les laïcs dans l’ignorance de Son message. Si la « Verge » est fausse, prouvez-le par la Bible. Ainsi, vous n’aurez pas à vous inquiéter de qui lit la « Verge ». Seule cette méthode sera honnête, raisonnable et durable. Vos généralités Pharisaïques, vos calomnies et vos rumeurs ne prouvent pas que la « Verge » n’est pas envoyée par Dieu mais que vous vous opposé à Elle sans vous soucier du reste.

  De plus, depuis des années, la Dénomination malmène les Écritures, embrouille et induit en erreur le public avec son attitude autosuffisante et avec ses interprétations personnelles (non inspirées) des Écritures. Voyons par exemple Apocalypse chapitre 9 versets 16 et 17.

  « Le nombre des cavaliers de l›armée était de deux myriades de myriades: j›en entendis le nombre. Et ainsi je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui les montaient, ayant des cuirasses couleur de feu, d›hyacinthe, et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions; et de leurs bouches il sortait du feu, de la fumée, et du soufre. » Voici la description que Jean fait des 200000000 de chevaux et de cavaliers.

  Comparez maintenant cette description de l’Inspiration avec l’illustration de la Dénomination dans « Thoughts on Daniel and the Revelation », p. 510. Pourquoi la Dénomination n’a-t-elle pas utilisée pour sa représentation de la Trompette, la description des chevaux et des cavaliers faites par l’Inspiration? Pourquoi a-t-il fallu qu’elle en conçoive une? La seule réponse qu’on peut donner est que la description faite par l’Esprit ne convient pas à leur interprétation personnelle. Toutefois, lorsqu’on ne bénéficie pas du don Divin de l’interprétation, l’on ne peut que mal interpréter et c’est excusable. Seulement, en prétendant que le Révélateur n’était pas assez près pour distinguer les têtes et les queues des chevaux et d’où provenaient le feu, la fumée et le soufre, ils ont adapté la vision pour la faire correspondre à leur interprétation. C’est non seulement défier l’avertissement de Christ contre l’ajout ou le retranchement de paroles aux Écritures (Ap. 22:18,19), mais c’est aussi du blasphème pur et simple.

  Comprenez-vous aujourd’hui ce que font ces soi-disant grands « hommes d’expérience » ? Ces actes malhonnêtes condamnent quiconque se targuera d’avoir des hommes pieux à la tête de la Dénomination.

  Je suis certain que vous comprenez maintenant pourquoi il y a des noms de « Blasphème » sur les sept têtes de la bête semblable à un léopard (Ap. 13). Si une tête représente un système religieux, alors les autres aussi car elles sont toutes semblables sauf celle qui est blessée, et elles sont toutes sur la bête (le monde) au même moment.

  Si Jean n’avait pas pu voir en détail les chevaux, comment aurait-il pu voir tous les poissons de la mer mourir (Ap. 8:9)? Et avec une conception personnelle des Écritures comme la vôtre, Anciens, comment être sûr que les prophètes aient jamais vu ce qu’ils ont vu? Ne voyez-vous pas, Anciens, que ces interprétations insensées et déformées sont des tentatives Sataniques de saper la confiance que les hommes ont en les prophètes et en la capacité de Christ à révéler et représenter la Vérité correctement à Ses serviteurs? Prenez conscience de l’accusation grave portée contre l’Inspiration. Ce blasphème contre le Saint Esprit Qui conduit dans toute la Vérité détruit les âmes! Le Christ doit certainement en être horrifié, surtout si cela provient d’hommes qui prétendent Le servir! Cela seul devrait suffire à vous montrer que l’ange (le corps pastoral) de Laodicée est aveugle, nu et qu’il n’a besoin de rien. Pour vos vies et celles des autres, écartez-vous de ces doctrines de démon. Elles ne sont sûrement pas la Vérité, ni des signes de l’Esprit de Prophétie à l’œuvre. Demandez-vous quand la Turquie ou une nation quelconque n’a jamais eu 200000000 de cavaliers! Et si vous vous demandez pourquoi Dieu a laissé l’erreur s’introduire dans l’église, voici la réponse: Dieu vous a laissé héberger et propager l’erreur afin qu’au moment opportun, un moment comme aujourd’hui, Il puisse dénoncer les artisans de l’iniquité et prouver aux laïcs que Son église est aujourd’hui submergée par le Diable, comme le fut l’église Juive au temps du Christ. Par cela, Il réveille les personnes sincères et les libère de la tyrannie et du fléau débordé (És. 28:13-15).

  Avez-vous toujours peur d’entrer en contact avec l’erreur! J’espère que vous cesserez de vous fourvoyer pensant que « La Verge Du Berger » abat tout ce que Dieu a construit. Elle est là pour « rétablir toutes choses », et non pour tout abattre. Quant au fait que vous accusez la «Verge » d’enseigner que l’église est Babylone, fournissez-nous la preuve d’une telle déclaration.

  Il est vrai que l’église est l’église de Dieu, mais ceux qui y sont à la tête ne valent pas mieux que la Sanhedrin au temps de Christ. C’est parce que Dieu porte un regard suprême sur Son église qu’Il l’a aujourd’hui submergée de Sa Vérité comme Il submergea l’église Juive au temps du Christ. Dieu se réapproprie Son peuple en retranchant ceux qui le mettent en esclavage, ceux qui lui enseignent des doctrines de démons comme le montrent les paragraphes précédents, et lui interdisent d’entrer en contact avec la Vérité des Cieux pour ce temps de crise. Voyez-vous pourquoi la Conférence Générale n’est plus la voix de Dieu pour le peuple (Communiqué de la Conférence Générale, 34ème session, Vol. 4, supplément N°1, 3 Avril 1901, p. 25, Colonnes 1, 2), pas plus que ne l’était le Sanhedrin pour les Juifs au temps du Christ?

  Nous vous prions, frères, de cesser d’écouter le cri de paix et sureté de ces hommes qui vous induisent en erreur, ces hommes qui croient à tort que l’église est prospère. Écoutez plutôt ce que le Christ dit aux Laodicéens. Croyez en Lui par égard pour Sa Parole et fuyez pour vos vies. Saisissez le collyre que le Ciel vous donne et oignez vos yeux afin qu’ils restent ouverts, et pour que vous ayez votre nom écrit dans Son livre de vie plutôt que dans les livres des hommes qui s’en servent uniquement pour lever des fonds à leurs propres fins, pour combattre la Vérité et garder le peuple de Dieu dans l’ignorance tout en lui faisant croire qu’ils sont la plus grande autorité Divine de l’église. Non, cette ville n’est pas leur chaudière et ils ne sont pas la viande au milieu d’elle. Éz. 11:3,11. L’Inspiration déclare ce qui suit:

  « …Ceux qui auront placé leur confiance dans l’intellect, le génie ou le talent, ne marcheront plus à ce moment-là, à la tête du peuple. Ils ne se sontpas conformés à la lumière. Ceux qui se sont montrés infidèles n’auront plus à ce moment-là, la charge du troupeau. Dans la dernière œuvre, œuvre solennelle, rares seront les grands hommes à y être engagés. Ils sont remplis d’eux-mêmes, indépendants de Dieu, et Il ne peut se servir d’eux. Le Seigneur a des serviteurs fidèles, qui lors du criblage, du temps d’épreuve, seront révélés au grand jour…. »--« Testimonies », Vol. 5, p. 80. Qui se conforme à la Lumière en vous répétant sans cesse qu’une lumière supplémentaire ne vous est pas nécessaire?

  « Le sceau de Dieu ne sera point apposé sur ceux qui ne s’affligent pas de leur misère spirituelle et qui ne gémissent pas sur le péché des autres. Le Seigneur a donné des ordres à ses messagers, à ceux qui tiennent à la main un instrument de destruction: “Passez après lui dans la ville, et frappez; que votre œil soit sans pitié, et n’ayez point de miséricorde! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque; et commencez par mon sanctuaire. Ils commencèrent par les anciens qui étaient dans la maison.” »--« Testimonies », Vol. 5, p. 211. « Témoignages pour l’Église », Vol. 2, p. 73. Vous voyez ici ce qu’est vraiment le sceau de Dieu.

  Dressez-vous contre les abominations et prenez position pour ce réveil et cette réforme (« Testimonies », Vol. 9, p. 126) suscités par le Témoin Véritable pour les Laodicéens («Testimonies », Vol. 3, pp. 252, 253). Lisez « Testimonies», Vol. 3, pp. 266,267; Ézéchiel 9. Laissez-le aujourd’hui vous révéler au grand jour.

  Considérez aujourd’hui les représentations du message de l’heure. Considérez ses porteurs, et ses responsables Divinement choisis. Considérez ensuite la médiocre contrefaçon qu’est la vôtre. Vous comprenez aujourd’hui, Anciens, que ce n’est pas un jeu. Le Ciel vous expose sa demande. Qui choisirez-vous de servir? Si l’Éternel est Dieu, servez-le. Si c’est Baal, servez-le.

  Sincères salutations de votre ami et frère, défenseur de la Vérité et de la justice, alors que la majorité nous abandonne. Dans l’espoir que nous soyons des héros pour Dieu—« des hommes qui serviront de signes. » Za. 3:8.

  V.H. Jizreel, H.B.
  (Directeur du Mouvement Laïc Adventiste du Septième jour)
  5 T 80

Précédent
6LJ
Lettres de Jizreel No. 6
Prochain
8LJ
Lettres de Jizreel No. 8