Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

Un Nouvel Instrument Entre Les Mains De Dieu

La Seule Paix De L'esprit

MEDITATION POUR LA PRIERE
Le Terrain au Bord du Chemin

   Nous lirons dans Les Paraboles de Jésus à la page 30 en commençant par le premier paragraphe.

   « La parabole du semeur avait pour but de faire comprendre l’influence du terrain sur la croissance de la semence. Le Christ disait virtuellement à ses auditeurs: Vous n’êtes pas qualifiés pour juger mon œuvre et vous n’avez aucune raison d’être désappointés si je ne partage pas vos idées. L’accueil que vous réservez à mon message est pour vous la chose essentielle, car votre destinée éternelle en dépend.…

   « La semence tombée le long du chemin représente la parole de Dieu qui parvient aux oreilles d’auditeurs distraits.… Préoccupée par des ambitions égoïstes et complice de combinaisons coupables, l’âme s’est « endurcie par la séduction du péché ». Les facultés spirituelles sont paralysées. Les hommes entendent la parole de Dieu, mais ne la comprennent pas; ils ne réalisent pas qu’elle les concerne personnellement. Ils ne se rendent compte ni de leurs besoins, ni des dangers qu’ils courent; l’amour du Christ et son message de grâce les laissent indifférents. »

   Prions afin de ne pas agir comme des personnes toujours prêtes à dénoncer les fautes et à critiquer. Mais, portons une oreille attentive, mettant de côté tout préjugés et toutes les idées préconçues, qu’ils soient de nature privée ou Confessionnelle; afin d’ouvrir nos cœurs à la vérité, non parce qu’elle est populaire, mais parce qu’elle est enseignée par la Bible et réalisant que toute chose contraire à cela nous conduira là où elle a conduit les Juifs d’antan.

Copyright, Réimprimé en 1948
Tous Droits Réservés
A V.T. Houteff

SOYEZ UN NOUVEL INSTRUMENT TRANCHANT DANS LA MAIN DE DIEU

 

DISCOURS DE V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES ADVENTISTES DU SEPTIEME JOUR D. 
SABBAT 4 OCTOBRE 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

 

   Notre sujet de cet après-midi se trouve dans Esaïe, chapitres 40 et 41. Nous commencerons avec le premier verset du quarantième chapitre.

   Esa. 40:1,2 - « Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu. Parlez au cœur de Jérusalem, et criez lui que sa servitude est finie, que son iniquité est expiée, qu’elle a reçu de la main de l’Éternel au double de tous ses péchés. »

   Nous voyons que l’Inspiration exhorte quelqu’un à consoler le peuple de Dieu. Il doit lui annoncer non pas que leur servitude prendra fin mais qu’elle est terminée et que ses iniquités lui sont pardonnées; que Jérusalem, l’Eglise, a déjà reçu au double à cause de tous ses péchés.

   Cette servitude, bien sur,  n’aurait pas pu s’accomplir ni à l’époque d’Esaïe ni à l’époque de Jean le Baptiste,- non, même pas au  Moyen-Age. On ne peut proclamer ces nouvelles réconfortantes à l’Eglise seulement après qu’elle ait été délivrée du joug des Gentils, l’époque pendant laquelle le peuple aura payé le double pour ses péchés avant et après la dispersion. Par conséquent, ce chapitre dans sa totalité s’applique au temps de la fin, à notre époque.

   Verset 3 - « Une voix crie: Préparez au désert le chemin de l’Éternel, Aplanissez dans les lieux arides une route pour notre Dieu. »

   Ce verset est celui que Jean le Baptiste a découvert se rapportant à lui comme étant le messager devant préparer la voie au premier avènement du Christ. Mais, puisque nous avons déjà vu que le chapitre commence avec un message pour le  peuple de Dieu qui vit au temps de la fin, l’époque où ils ont payé pour tous leurs péchés, et puisque le temps de leur rédemption est enfin arrivé, manifestement ce chapitre a une première application aussi bien qu’une application finale: Il s’applique à la fois à la première et à la seconde venue de Christ. La dernière est  symbolique: une voix qui crie dans le désert, et non dans la vigne, non pas dans le pays de Juda (Esa. 5:7) mais dans le désert, dans les pays des Gentils.

   Verset 4 - « Chaque vallée sera exaltée, et chaque montagne et chaque colline seront abaissées: Et les coteaux se changeront en plaines, et les défilés étroits en vallons! »

   La responsabilité du message qui doit être proclamé c’est de préparer le peuple à rencontrer le Seigneur: et il a pour objectif d’aplanir les lieux élevés, d’élever les lieux abaissés, d’enlever tous les obstacles afin que la  voie du Seigneur, la voie pour sa venue, soit dégagée. Il est certain que ces expressions déclarent symboliquement que ceux qui sont exaltés seront humiliés, et que les humbles et ceux qui ont été rejetés seront exaltés; les erreurs doivent être corrigées, car dans le Royaume de Dieu l’égalité et la justice doivent prévaloir.

   « Quand l’Esprit de Dieu touche une âme de son merveilleux pouvoir vivifiant, l’orgueil humain en est abaissé. Les plaisirs du monde, la position et le pouvoir perdent toute valeur. « Les raisonnements

et toute hauteur s’élève contre la connaissance de Dieu», sont renversés; toute pensée est amenée captive à l’obéissance au Christ. L’humilité et l’amour qui se sacrifie, généralement si peu appréciés des hommes, se redressent alors et prennent toute leur valeur. Telle est l’œuvre de l’Evangile, dont le message de Jean constituait une partie. » Jésus-Christ, p.115-116

   Verset 5 - « Alors la gloire de l’Éternel sera révélée, et au même instant toute chair la verra; Car la bouche de l’Éternel a parlé. »

   Ici il nous est rapporté qu’au moment où ce « réveil et cette réforme » auront lieu, la gloire du Seigneur sera révélée et toute chair la verra. Par conséquent, nous devons comprendre que si nous pratiquons ces choses, nous serons tous des précurseurs de ces glorieuses promesses et les serviteurs de Dieu pour cette époque.

   Versets 6-8 - « Une voix dit crie: Et il répond: Que crierais je? Toute chair est comme l’herbe, et tout son éclat comme la fleur des champs. L’herbe sèche, la fleur tombe, quand le vent de l’Eternel souffle dessus: Certainement le peuple est comme l’herbe. L’herbe sèche, la fleur tombe; Mais la parole de notre Dieu subsistera éternellement. »

   Le message de l’heure doit mettre en évidence que tous les hommes sont mortels, que leur vie n’est pas plus longue que celle de l’herbe, même la durée de leurs vertus ne dépasse pas celles des fleurs des champs. Mais, la Parole de Dieu est éternelle; que ceux qui désirent obtenir la vie éternelle et devenir aussi éternels que la Parole elle même ne devraient pas mettre leur confiance en aucun homme, mais seulement dans la Parole de Dieu; qu’ils devraient chercher à savoir pour eux mêmes, « Est ce la Vérité?» et non pas «Qui porte cette Vérité? »

   Verset 9 - « Monte sur une haute montagne, Sion, pour publier la bonne nouvelle; Elève ta voix, Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle; Elève ta voix ne crains point, Dis aux villes de Juda: voici votre Dieu! »

   Il est conseillé à ceux qui se tiendront finalement sur le Mont Sion et qui en ce moment préparent le chemin du Seigneur en portant ces bonnes nouvelles, de monter sur une haute montagne pour ainsi dire, et d’élever leur voix à l’unisson, sans aucune crainte, pour proclamer aux villes de Juda (aux églises qui se trouvent disséminées partout) de préparer le chemin du Seigneur et de dire, « Voici notre Dieu ».

   Verset 10 - « Voici, le Seigneur, l’Eternel viendra avec une main puissante, et de son bras il gouvernera; Voici son salaire est avec lui, et son œuvre est devant lui. » Version King James.

   Le bras du Seigneur qui gouverne pour lui doit être le symbole de ceux par qui Il œuvre (Esa. 51:9), le symbole de ceux qui doivent se tenir avec lui sur le Mont Sion (Apo. 14:1): L’Eglise sans tâche et irrépréhensible. « Car les enfants d’Israël resteront longtemps sans roi, sans chef, sans sacrifice, sans statue, sans éphod, et sans théraphim. Après cela, les enfants d’Israël reviendront; ils chercheront l’Éternel, leur Dieu, et David, leur roi; et ils tressailliront à la vue de l’Éternel et de sa bonté, dans la suite des temps.» Osée. 3:4,5.
Les messagers de l’heure doivent notamment déclarer, que la récompense du Seigneur (la vie éternelle), l’accompagne, mais que son œuvre est encore devant lui et qu’elle doit néanmoins se terminer.

   Verset 11 - « Comme un berger, il paîtra son troupeau, il prendra des agneaux dans ses bras, et les portera dans son sein; il conduira les brebis qui allaitent. »

   Ce soin qu’il prodigue à son peuple sera ressenti lorsque son bras dirigera à sa place. Il prendra donc la charge de son troupeau et de son peuple, comme un berger prend la charge d’un troupeau. Il prendra personnellement soin de tous, jeunes et vieux.

   Verset 12 - « Qui a mesuré les eaux dans le creux de sa main, pris les dimensions des cieux avec la paume, et ramassé la poussière de la terre dans un tiers de  mesure? Qui a pesé les montagnes au crochet, et les collines à la balance? »    

   Puisqu’il n’y a nul autre que Dieu lui même qui puisse faire toutes ces choses et puisque Lui-même doit s’occuper de son Propre troupeau, nous savons donc que le soin qu’Il leur prodiguera sera inégalable. Et pourquoi ne hâterions nous ce jour?

   Versets 13,14 - « Qui a sondé l’esprit de l’Eternel, et qui l’a éclairé de ses conseils? Avec qui a t- il délibéré pour en recevoir de l’instruction? Qui lui a apprit le sentier de la justice? Qui lui a enseigné la sagesse, et fait connaître le chemin de l’intelligence? »

   Nous savons que l’Esprit qui conduit dans toute la Vérité et dans toute la connaissance n’est pas Lui-même conduit ou enseigné par aucun homme. Par conséquent, pourquoi devrions-nous dépendre de tout homme, dépourvu de l’Inspiration pour qu’il passe un jugement sur  la Vérité inspirée? La parole souligne que non seulement les hommes, mais même les nations ne sont rien.

   Versets 15-17 - « Voici les nations sont comme une goutte 

d’un seau, elles sont comme de la poussière sur une balance; Voici, les îles sont comme une fine poussière qui s’envole. Et le Liban ne suffit pas pour le feu, et les animaux ne suffisent pas pour l’holocauste. Toutes les nations sont devant lui comme un rien, elles ne sont pour lui que néant et vanité. »    

   Lorsque nous réalisons que les nations de la terre ne sont rien lorsqu’elles sont comparées à la puissance de Dieu, que ni le bois, ni les animaux du Liban ne suffisent pour le sacrifice, alors à ce moment précis nous réalisons que tous les hommes, de même que nous, sont aussi insignifiants et aussi futiles que la poussière. Alors nous réaliserons qu’il est important de dépendre de Lui complètement à l’instar de l’enfant qui dépend de ses parents.

   Verset 18 - « A qui voulez vous comparer Dieu? Et quelle image ferez-vous son égal?»

   C’est une question à laquelle chacun devrait répondre pour lui-même.

   Versets 19,20 - « C’est un ouvrier qui fond l’idole, et c’est un orfèvre qui la couvre d’or, et y soude des chaînettes d’argent. Celui que la pauvreté oblige à donner peu choisit un bois qui résiste à la vermoulure; il se procure un ouvrier capable, pour faire une idole qui ne branle pas. »

   Par ces versets, il nous est montré comment les hommes sont insensés: Ils ne s’arrêtent pas pour réfléchir au fait que bien qu’un morceau de bois peut servir de carburant, cependant lorsqu’un homme essaye d’en faire quelque chose à la ressemblance de Dieu, il ne s’agit là que de la sottise, et se prosterner devant cette chose est un acte dégradant et blasphématoire.

   Versets 21-26 - « Ne le savez vous pas? Ne l’avez vous pas appris? Ne vous l’a-t-on pas fait connaître dès le commencement? C’est lui qui est assis au dessus du cercle de la terre, et ceux qui l’habitent sont comme des sauterelles; il étend les cieux comme une étoffe légère, il les déploie comme une tente, pour en faire sa demeure. C’est lui qui réduit les princes au néant, et qui fait des juges de la terre une vanité; ils ne sont pas même plantés, pas même semés, leur tronc n’a même pas de racine en terre: Il souffle sur eux et ils se dessèchent, et un tourbillon les emportent comme le chaume. A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble? dit le Saint. Levez vos yeux en haut et regardez! Qui a crée ces choses? Qui fait marcher en ordre leur armée? Il les appelle toutes par leur nom; par son grand pouvoir et par sa force puissante, il n’en est pas une qui fasse défaut. »

   Puisse que Dieu est plus grand que ne peut l’imaginer l’esprit de l’homme, pourquoi les hommes dépendent si peu de lui et dépendent ils autant de leurs propres œuvres? En vérité, il se pourrait que nous ne nous prosternions pas devant une image, mais nous pourrions faire d’autres choses qui constituent de l’idolâtrie. En effet, si tel n’était pas le cas, ces exhortations ne nous seraient pas parvenues par cette prophétie révélée de manière opportune.

   Versets 27-31 - « Pourquoi dis tu Jacob, pourquoi dis tu, Israël: Ma destinée est cachée devant l’Eternel, mon droit passe inaperçu devant mon Dieu? Ne le sais tu pas? Ne l’as tu pas appris? C’est le Dieu d’éternité, l’Eternel, qui a crée les extrémités de la terre; il ne se fatigue point; on ne peut sonder son intelligence. Il donne de la force à celui qui est fatigué, 

et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. Les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent; Mais ceux qui se confient en l’Eternel, renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point. »

   N’est-il pas surprenant que l’Eglise ait traversé les siècles, et qu’arrivée aussi loin doit être maintenant enseignée quant à ce qui constitue les premiers fondements même de Sa foi?

   Esa. 41:1,2 - « Iles faites silence pour m’écouter! Que les peuples raniment leur force, qu’ils avancent, et qu’ils parlent! Approchons pour plaider ensemble. Qui a suscité de l’Orient celui que le salut appelle à sa suite? Qui lui a livré les nations et assujetti des rois? Qui a réduit leur glaive en poussière, et leur arc en un chaume qui s’envole? »

   Renouveler les forces signifie délaisser le péché et se rapprocher de Dieu, c’est apprendre de lui. Ayant fait cela alors ils invitent alors les autres à se préparer pour plaider ensemble. Les nations garderont le silence jusqu’à ce moment là et alors elles diront:

   « Venez et montons à la montagne de l’Eternel, à la maison du Dieu de Jacob. Afin qu’Il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers, car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Eternel. »  Michée. 4:2.

   Par conséquent, notre œuvre est de préparer la voie du Seigneur pour le rassemblement du peuple. 

   Versets 3-5 - « Il s’est mis à leur poursuite, il a parcouru avec bonheur un chemin que son  pied n’avait jamais foulé. 

Qui a fait et exécuté ces choses? C’est celui qui a appelé les générations dès le commencement, moi, l’Eternel, le premier et le même jusqu’aux derniers âges. Les îles le voient, et sont dans la crainte, les extrémités de la terre tremblent: Ils s’approchent, ils viennent. »

   Ces versets montrent clairement que la manifestation de la puissance de Dieu se ressentira partout.

   Verset 6 - « Chacun a aidé son voisin, et chacun a dit à son frère: sois de bon courage! » Version King James.

   Le peuple de Dieu doit en effet aider son voisin. Cependant, les insensés feront des sottises et continueront dans leur idolâtrie.

   Versets 7-10 - « Le charpentier encouragea le fondeur; celui qui polit au marteau encouragea celui qui frappa sur l’enclume; en disant: elle est prête pour la soudure et il la fixa avec des clous, pour qu’elle ne branla pas. Mais toi Israël tu es mon serviteur, Jacob, que j’ai choisi, la semence d’Abraham mon ami. Toi, que j’ai pris aux extrémités de la terre, et que j’ai appelé d’une contrée lointaine, à qui j’ai dit: Tu es mon serviteur, je te choisis, et ne te rejette point! Ne crains rien, car je suis avec toi; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; je te fortifierai, je viendrai à ton secours, je te soutiendrai avec la main droite de ma justice. » Version King James.

   Les promesses de Dieu à ses serviteurs sont certaines. Saisissons-les maintenant. Nous n’aurons jamais une aussi bonne opportunité semblable à celle que nous avons aujourd’hui. Demain il sera trop tard. Nous ferions mieux de répondre tandis que Dieu est en train de plaider. 

   Versets 11,12 - « Voici, ils seront confondus, ils seront couverts de honte, tous ceux qui seront irrités contre toi. Ils seront réduits à rien, ils périront ceux qui disputent contre toi. Tu les chercheras et tu ne les trouveras plus, ceux qui te suscitaient querelle ils seront réduits au néant, ceux qui te faisaient la guerre. »

   Nous avons l’opportunité aujourd’hui de faire tout ce que nous pouvons pour ceux qui s’opposent à nous, car ici il nous est dit clairement, qu’ils périront s’ils continuent dans leur hostilité.

   Verset 13 - « Car je suis l’Eternel, ton Dieu, qui fortifiera ta droite, qui te dis: ne crains rien, je viendrai à ton secours.» Version King James.

   Si en tant que peuple nous ne sommes pas peureux, pourquoi donc toutes ces supplications et ces encouragements? Pourquoi nous est- il demandé de bannir nos craintes?

   Versets 14,15 - « Ne crains rien vermisseau de Jacob, et vous hommes d’Israël; Je viendrai à ton secours, a dit le Seigneur et le Rédempteur, le Saint d’Israël. Voici, je ferai de toi un nouvel instrument tranchant et aigu et dentelé; Tu écraseras les montagnes, et les  broieras, et tu rendras les collines semblables à de la balle. » Version King James.

   Broyer les montagnes (les royaumes) c’est enlever le blé (les saints) au milieu d’eux. Ici, les serviteurs de Dieu reçoivent la promesse d’un nouvel instrument, différent de tous ceux qui ont été utilisés autrefois; cela revient à dire que le rassemblement des saints à l’époque de la moisson s’accomplira d’une manière dont on n’en a jamais rêvé, - - contraire à tout plan humain. Cet instrument sera dentelé. Il séparera soudainement le blé de la paille et emportera la balle. Christ « qui a son van à la main,…

nettoiera Son aire et amassera le blé dans le grenier; mais II brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point. » Mt. 3:12. Nous sommes appelés à cette cause, et en vue de cette œuvre grande et merveilleuse nous devons préparer le chemin.

    Versets 16, 17 - « Tu les vanneras et le vent les emportera, et un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu te réjouiras en l’Eternel, tu mettras ta gloire dans le Saint d’Israël. Les malheureux et les indigents cherchent de l’eau, et il n’y en a point; leur langue est desséchée par la soif. Moi l’Eternel, je les exaucerai; Moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas. »

   Oui, la balle sera balayée et emportée par le vent impétueux pour être brûlée dans un feu consumant. Mais le peuple de Dieu se réjouira dans le Seigneur  et Il  réconfortera leurs pauvres.

   Verset 18 - « Je ferai jaillir des fleuves sur les collines, et des sources au milieu des vallées; je changerai le désert en étang, et la terre aride en courants d’eau. » 

   Nous voyons que la pluie de l’arrière-saison sera abondante. Elle donnera naissance à des rivières, des sources et des étangs là où on ne s’y attendait pas. Tout cela est une prédiction de la grande moisson qui s’accomplira même dans les lieux désertiques, dans le pays des païens. « Après cela je regardai et voici une grande foule que personne ne pouvait compter de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’Agneau, revêtus de robes blanches et des palmes dans leurs mains » Apo. 7:9

   Versets 19 - « Je mettrai dans le désert le cèdre, l’acacia, le myrte et l’olivier; Je mettrai dans les lieux stériles le cyprès, 

ceux parmi eux; (2) Ceux qui sont ressuscités, et l’orme et le buis, tous ensemble. »

   Dieu embellira les pays des Gentils par un peuple possédant un caractère Chrétien et une grâce aussi merveilleuse que le myrte, l’olivier, le cyprès, l’orme et le buis tous ensemble. Il n’y a rien au monde aujourd’hui qui puisse donner de l’espoir aux hommes et la paix de l’esprit si ce n’est les promesses de Dieu.

Versets 20-24 - « Afin qu’ils voient, qu’ils sachent, qu’ils observent et considèrent que la main de l’Eternel a fait ces choses, que le Saint d’Israël en est l’auteur. Plaidez votre cause, dit l’Eternel; Produisez vos moyens de défense, dit le roi de Jacob. Qu’ils produisent, et qu’ils nous déclarent ce qui doit arriver. Quelles sont les prédictions que jadis vous avez faites? Dites le, pour que nous y prenions garde, et que nous en reconnaissions l’accomplissement; ou bien, annoncez nous l’avenir. Dites ce qui arrivera plus tard, pour que nous sachions si vous êtes des dieux; faites seulement quelque chose de bien ou de mal. Pour que nous le voyions et le regardions ensemble. Voici, vous n’êtes rien, et votre œuvre est le néant, c’est une abomination que de se complaire en vous. »

   C’est là un défi pour tous nos adversaires. Qu’ils vous disent ce qui arrivera après cela s’ils le peuvent, ou qu’ils vous relatent le passé s’ils le pourront, Dieu leur lance un défi. Ainsi ils peuvent maintenant savoir qu’ils ne sont rien et que ceux qui choisissent de les suivre Lui seront même en abomination.

   Verset 25 - « Je l’ai suscité du septentrion, et il viendra; De l’orient, il invoquera mon nom; Il foulera les princes comme de la boue, comme de l’argile que foule un potier.» Version King James.

   Celui qui est mentionné dans la prophétie vient d’un lieu situé au nord de la Terre Promise. Il invoque le nom du Seigneur dès le lever du soleil. Il foule les princes comme de la boue, semblable au potier qui foule l’argile. “ Dans le temps de ces rois le Dieu des cieux suscitera un Royaume.... Il brisera et consumera tous ces royaumes.” Dan. 2:44.

   Verset 26 - « Qui l’a annoncé dès le commencement, pour que nous le sachions, et longtemps d’avance, pour que nous disions. Il est juste? Nul ne l’a annoncé, nul ne l’a prédit, et personne n’a entendu vos paroles. »

   Y-a-t-il quelqu’un qui ait jamais annoncé ces choses au peuple? Demande le Seigneur. Puis II répond à sa propre question: « Nul ne l’a annoncé, nul ne l’a prédit et personne n’a entendu vos paroles. »

   Versets 27, 28 - « Le premier dira à Sion les voici, les voici! Et à Jérusalem: j’enverrai un messager qui apporte de bonnes nouvelles! Car j’ai regardé, et il n’y avait personne, personne parmi eux qui prophétise, et qui pouvait répondre, quand je l’ai interrogé. »

   Quand Dieu visitera son peuple au moyen de ces bonnes nouvelles, Il ne trouvera personne parmi Ses serviteurs pour faire cette œuvre, et aucun conseiller parmi eux pour donner une réponse à ces choses! Cependant, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les réveiller. Nous devrions exalter la Parole, réconforter Son peuple et préparer la voie, afin qu’il puisse faire de nous un nouvel instrument tranchant. 

Honte de Jésus!

Jésus, et en sera-t-il jamais,
Qu’un homme mortel ait honte de toi?
Honte de toi, toi  que les anges louent,
Dont les gloires resplendissent éternellement?

Honte de Jésus! Bientôt loin
Que la soirée rougisse pour posséder une étoile;
Il répand les rayons de la lumière divine
Sur cette âme ignorante qui est mienne.

Honte de Jésus! Aussi proche
Que minuit ait honte de midi; 
C’était minuit avec mon âme jusqu’à ce que Lui,
L’Etoile Brillante du Matin, ordonne aux ténèbres de fuir.

Honte de Jésus! Ce cher Ami
Sur qui mes espérances célestes dépendent!
Non, quand je rougis, qu’il soit ma honte
De ne plus révérer Son nom.

Honte de Jésus! Oui, j’aurai pu
Si je n’avais aucune culpabilité à laver;
Aucune larme à essuyer, aucun bonheur auquel aspirer,
Aucune crainte à dominer, aucune âme à sauver.
.
Jusqu’alors, - ma louange n’est pas vaine -
Jusqu’alors, je loue un Sauveur immolé; 
O, que de ceci je me glorifie,
Afin que Christ n’ait pas honte de moi!


-- Joseph Grigg 

Précédent
2SO8
Reveil Et Reforme Precedent Le Jour Grand Et Terrible De Lʼeternel
Prochain
2SO10
Des Sarments Et Non Des Rejetons