Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

Un Berger Pour Accomplir Ce Quʼune Multitude De Berger A Negliger Dʼaccomplir

La Seule Paix De L'esprit

MEDITATION POUR LA PRIERE
Pourquoi Jésus Enseigna-t-Il En Paraboles?

   Je lirai dans le livre Les Paraboles de Jésus, pp.14-15, quatrième paragraphe:

   « Une autre raison poussait Jésus à s’exprimer en paraboles. Dans cette multitude rassemblée autour de lui, il y avait des sacrificateurs, des rabbins, des scribes et des anciens, des hérodiens et des magistrats, des mondains, des bigots et des ambitieux qui n’avaient qu’un seul désir: découvrir un motif quelconque pour l’accuser. Ils le suivaient pas à pas chaque jour pour surprendre une parole qui pourrait faire condamner et réduire au silence celui qui semblait entraîner le monde à sa suite. Le Sauveur n’était pas dupe de leurs secrètes intentions, aussi présentait-il la vérité de telles manière qu’ils ne pouvaient rien trouver qui leur permit de l’accuser devant le sanhédrin. Dans ses paraboles, il censurait leur hypocrisie et leur méchanceté. Sous un langage imagé, il enseignait des Vérités qui, exposées de façon directe, les auraient éloignés et poussés à mettre fin immédiatement à son ministère. Tandis qu’il échappait ainsi aux pièges des espions, il développait la vérité de façon si claire que l’erreur était démasquée et que les cœurs sincères profitaient de Ses leçons… »

   Agenouillons-nous et prions pour que nous soyons sur nos gardes, pour ne pas devenir sourds à la Vérité à l’instar des Pharisiens; prions afin que nous soyons honnêtes de cœur et que nous mettions à profit la Vérité qui nous parvient.

UN SEUL BERGER POUR ACCOMPLIR CE QU’UNE MULTITUDE DE BERGERS
A NEGLIGE D’ACCOMPLIR

DISCOURS DE V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES ADVENTISTES DU 7ème JOUR DAVIDIENS
SABBAT 16 AOUT 1947
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

   Ouvrons nos Bibles dans Ezéchiel trente quatre, le chapitre que nous étudierons aujourd’hui.

   Ezéch. 34:1,2 – « La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots: Fils de l’homme, prophétise contre les pasteurs d’Israël! Prophétise, et dis-leur, aux pasteurs: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Malheur aux pasteurs d’Israël, qui se paissaient eux-mêmes. Les pasteurs ne devaient-ils pas paître le troupeau? »

   Nous lisons qu’Ezéchiel reçut une vision concernant les bergers égoïstes, cupides et indignes. Nous devons donc en priorité nous assurer si ces bergers égoïstes vécurent à l’époque d’Ezéchiel, avant son époque ou après. Pour découvrir cette information, lisons:

   Versets 23, 24 – « J’établirai sur elles un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David; il les fera paître, il sera leur pasteur. Moi, l’Eternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d’elles. Moi l’Eternel, j’ai parlé. »

   Ces bergers égocentriques contre lesquels il fut demandé à Ezéchiel d’écrire, seront remplacés par un seul berger, David. Lorsque ceci aura lieu, le peuple de Dieu 

n’aura qu’un berger. Il est entendu qu’il ne peut s’agir de Christ Lui-même, car l’Inspiration ne l’appelle jamais David, mais plutôt, le Fils de David. Puisque le peuple de Dieu a toujours eu et a encore plusieurs bergers, la vérité qui ressort ici est donc claire comme du cristal: le David des versets 23 et 24 doit venir, et les bergers auxquels s’adressent l’Inspiration sont précisément ceux auxquels succédera David. 

   Donc, ce ne fut pas une vision des bergers de son époque qui fut donnée à Ezéchiel, ni de ceux précédant son époque, mais une vision relative aux bergers postérieurs à son époque -- époque où Dieu susciterait ce David anti-type dans le but de nourrir Son troupeau affamé et négligé. Alors, le peuple de Dieu ne servira plus des étrangers « Ils serviront l’Eternel, leur Dieu, et David leur roi, que je leur susciterai. » Jér 30:9. Nous nous rendons compte ici que non seulement Ezéchiel, mais aussi Jérémie reçut une vision concernant cette même vérité. Oui, tous les prophètes.

   Ezéch. 37:24-25 – « Mon serviteur David sera leur roi, et ils auront tous un seul pasteur. Ils suivront mes ordonnances, ils observeront mes lois et les mettront en pratique. Ils habiteront le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob, et qu’ont habité vos pères; ils y habiteront, eux, leurs enfants, et les enfants de leurs enfants, à perpétuité; et mon serviteur David sera leur prince pour toujours. »

   Puisqu’il s’agit ici de l’addition au « Message du troisième Ange » Premiers Ecrits p.277, et puisqu’il s’agit du message de l’heure, il s’ensuit donc que le jour du Royaume Davidien est proche. Tournons nos Bibles dans:

   Osée 3:4,5 – « Car les enfants d’Israël resteront longtemps 

sans roi, sans chef, sans sacrifice, sans statue, sans éphod, et sans théraphim. Après cela, les enfants d’Israël reviendront; ils chercheront l’Eternel, leur Dieu, et David leur roi; et ils tressailliront à la vue de l’Eternel et de sa bonté à la suite des temps. »

   Le « longtemps » est maintenant presque achevé et l’époque de l’accomplissement des promesses de Dieu est certainement au seuil de notre époque.

   Ezéch. 34:3 – « Vous avez mangé la graisse, vous vous êtes vêtus avec la laine, vous avez tué ce qui était gras, vous n’avez point fait paître les brebis. »

   Il est dit, à l’époque où le royaume doit être instauré, les bergers seront accusés de tirer le maximum, autant qu’ils en sont capables, des brebis, et qu’ils ne leur accorderont aucun soin. Ceci ne doit pas devenir chez nous une pratique.

   Versets 4,5 – « Vous n’avez pas fortifié celles qui étaient faibles, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée; vous n’avez pas ramené celle qui s’égarait, cherché celle qui était perdue; mais vous les avez dominées avec violence et avec dureté. Elles se sont dispersées parce qu’elles n’avaient point de pasteur; elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, elles se sont dispersées.  »

   L’attitude insouciante venant des bergers fait que les laïques errent d’un schisme à l’autre, à la recherche de nourriture spirituelle et de soin physique. Oui, ils errent pour ainsi dire d’une vallée à l’autre, beaucoup d’entre elles étant devenues, au sens figuré, de la viande pour les bêtes (schisme), parce qu’il n’y a pas de bergers pour s’occuper des brebis; mais il existe des tondeurs pour leur enlever la laine 

du dos et la graisse sur leurs côtes. Vraiment honteux! Et qui oserait refuser de déclarer ce que Dieu dit?

   Versets 6-10 – « Mon troupeau est errant sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la face du pays; nul n’en prend souci, nul ne le cherche. C’est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de l’Eternel! Je suis vivant! dit le Seigneur, l’Eternel, parce que mes brebis sont au pillage et qu’elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu’ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis, -  à cause de cela, pasteurs, écoutez la parole de l’Eternel! Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, j’en veux aux pasteurs! Je reprendrai mes brebis d’entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie. »

   Ne nous y trompons pas cependant plus longtemps. On ne se moque pas de Dieu. Il n’abandonnera pas à toujours Ses brebis. Il ne gardera pas non plus au poste de surveillants de brebis des bergers infidèles. Bientôt Il les révoquera et réclamera qu’ils rendent des comptes quant à leur infidélité. C’est alors que ce qu’une multitude de bergers à négliger d’accomplir, un berger, en la personne de David, l’accomplira entre les mains de Dieu.

   Verset 13 – « Je les retirerai d’entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et je les ramènerai dans leur pays, je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays. »

   A l’époque de David anti-type, Dieu rassemblera 

du dos et la graisse sur leurs côtes. Vraiment honteux! Et qui oserait refuser de déclarer ce que Dieu dit?

   Versets 6-10 – « Mon troupeau est errant sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la face du pays; nul n’en prend souci, nul ne le cherche. C’est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de l’Eternel! Je suis vivant! dit le Seigneur, l’Eternel, parce que mes brebis sont au pillage et qu’elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu’ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis, -  à cause de cela, pasteurs, écoutez la parole de l’Eternel! Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, j’en veux aux pasteurs! Je reprendrai mes brebis d’entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie. »

   Ne nous y trompons pas cependant plus longtemps. On ne se moque pas de Dieu. Il n’abandonnera pas à toujours Ses brebis. Il ne gardera pas non plus au poste de surveillants de brebis des bergers infidèles. Bientôt Il les révoquera et réclamera qu’ils rendent des comptes quant à leur infidélité. C’est alors que ce qu’une multitude de bergers à négliger d’accomplir, un berger, en la personne de David, l’accomplira entre les mains de Dieu.

   Verset 13 – « Je les retirerai d’entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et je les ramènerai dans leur pays, je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays. »

   A l’époque de David anti-type, Dieu rassemblera 

son troupeau de tous les pays où ils ont été dispersés, et Il les ramènera dans leur propre pays. Dieu ne les abandonnera plus sur les collines et les montagnes des Gentils. « Puis les enfants de Juda et les enfants d’Israël se rassembleront, se donneront un chef, et sortiront du pays; car grande est la journée de Jizreel. Après cela, les enfants d’Israël reviendront; ils chercheront l’Eternel, leur Dieu, et David leur roi; et ils tressailliront à la vue de l’Eternel et de sa bonté, dans la suite des temps.» (Osée 2:2; 3:5).

   Versets 11-16 – « Car ainsi parle le Seigneur l’Eternel: voici, j’aurai soin moi-même de mes brebis, et j’en ferai la revue. Comme un pasteur inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l’obscurité. Je les retirerai d’entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et je les ramènerai dans leur pays, je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays. Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur demeure sera sur les montagnes élevées d’Israël; là elles reposeront dans un agréable asile, et elles auront de gras pâturages, sur les montagnes d’Israël. C’est moi qui ferai paître mes brebis, c’est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur l’Eternel. Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, je fortifierai celle qui est malade. Mais je détruirai celles qui sont grasses et vigoureuses. Je veux les paître avec justice. »

   « … Dieu a promis que là où les bergers ne sont pas véridiques qu’il prendrait soin lui-même du troupeau. Dieu  n’a jamais permis que le troupeau dépende entièrement des instruments humains. Mais, les jours de la purification de l’église arrivent à grand pas. Dieu aura 

un peuple pur et vrai. Dans le puissant criblage qui bientôt aura lieu, nous serons mieux à même de mesurer la force d’Israël. Les signes révèlent que le temps est proche où le Seigneur se manifestera avec son van à la main, et il purifiera entièrement son aire.» Testimonies, vol.5, p.80.

   Verset 17 – « Et vous mes brebis, ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, je jugerai entre brebis et brebis, entre béliers et boucs. »

   Maintenant l’Inspiration se détourne des bergers et s’adresse au troupeau, aux laïques et elle leur fait savoir qu’il existe deux types de bétail (deux classes de laïques), les béliers et les boucs. Par conséquent, ceci constitue pour eux un avertissement, et nous ne devons pas négliger de le déclarer, et ils ne devront pas négliger d’entendre et d’agir. C’est justement à cause de cela que les Salutations Opportunes sont distribuées comme des feuilles d’automne.

   Verset 18 – « Est-ce trop peu pour vous de paître dans le bon pâturage, pour que vous fouliez de vos pieds le reste de votre pâturage? De boire une eau limpide, pour que vous troubliez le reste avec vos pieds? »

   Une partie du bétail est accusée de choisir avec soin de manger et de boire seulement avec ceux qui leur plaisent, et de piétiner le résidu. Ils acceptent  toute Vérité qui leur est agréable mais  rejettent le reste. Nous citerons ici un exemple:

   « Mon œuvre a été des plus décourageantes, lorsque j’ai constaté que ce que Dieu avait planifié n’avait pas été accomplit.… Ces frères ont pris la position suivante: Nous croyons aux visions, mais  Sœur White, en les écrivant y a mis ses propres mots, et nous croirons aux portions que nous 

croyons venir de Dieu, mais ne tiendrons pas compte de l’autre. » Testimonies, vol.1, p.234.

   Le reproche « Ô vous, lents de cœur à croire tout ce que les prophètes ont annoncé » qui reposait sur les deux disciples, est un défi lancé à chacun de nous. Aucun de nous n’est aussi grand que le Seigneur, qui cependant croyait tout ce que les prophètes ont écrit. Une confiance totale dans les prophètes, voilà ce qui fait la grandeur du peuple de Dieu. Ici, on réalise que « quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé. » Luc 14:11.

   Eh bien, en ce qui me concerne, je ne remets en question rien de ce que Dieu a déclaré par ses prophètes. Je sais qu’Il ne ment pas; qu’Il est capable de diriger les Ecrits de ses prophètes, qu’Il ne fait pas de promesses vaines; je sais que ses prophéties ne faillissent jamais et qu’Il est à même d’accomplir tout ce qu’Il déclare. J’accepte ses promesses de reproches aussi promptement que ses promesses d’éloges. J’étudie mes devoirs tels qu’ils sont stipulés par Lui avec autant de plaisir que j’étudie ses promesses de gloire.

   Verset 19 – « Et mes brebis doivent paître ce que vos pieds ont foulé, et boire ce que vos pieds ont troublé! »

   Le vrai peuple de Dieu, celui qui est vraiment grand, accepte ce que les pseudo-sages foulent de leurs pieds.

   Versets 20,21 – « C’est pourquoi, ainsi leur parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre. Parce que vous avez heurté avec le côté et avec l’épaule, et frappé de vos cornes toutes les brebis faibles, jusqu’à ce que vous les ayez chassées. » 

   Il y a une catégorie de membres d’église qui heurtent 

avec le côté et les épaules ceux qu’ils n’aiment pas, généralement ceux qui ne font pas partie du même groupe hautain qu’eux. Ceux-ci recevront leur punition. Ceux qui se sentent maltraités ne devraient jamais se sentir blessés, ils ne devraient jamais se décourager, car le Royaume est leur part, aussi longtemps qu’ils ne « heurtent » pas et ne « poussent » pas les autres. Ceux qui doutent et qui «dispersent » recevront leur rétribution.

   Versets 22-25 – « Je porterai secours à mes brebis, afin qu’elles ne soient plus au pillage, et je jugerai entre brebis et brebis. J’établirai sur elles un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David; et il les fera paître, il sera leur pasteur. Moi l’Eternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d’elles. Moi l’Eternel j’ai parlé. Je traiterai avec elles une alliance de paix, et je ferai disparaître du pays les animaux sauvages; elles habiteront en sécurité dans le désert, et dormiront au milieu des forêts. »

   Le présent état des choses, à la fois au sein du ministère et des laïques devra bientôt cesser. Les transgresseurs et les obéissants ne seront plus ensemble. Les hypocrites et ceux qui sont sincères ne marcheront plus ensemble. Le peuple de Dieu ne sera plus obligé d’écouter tout vent de doctrine. Ils ne seront plus négligés ou laissés dans la souffrance et la crainte. 

   Puisque nous sommes face à face avec l’Inspiration et que l’on nous déclare la différence entre ce qui est bien et ce qui est mal, nous n’avons donc pas de manteau sous lequel nous cacher. Nous pouvons maintenant, choisir intelligemment soit de servir Dieu ou de servir le moi et l’homme, ou de faire confiance à Dieu, d’étudier Sa Parole pour nous-mêmes ou de faire confiance à l’homme, de laisser les autres l’étudier à notre place et nous dire ce qu’est la Vérité, et ce qu’est l’erreur. Nous pouvons décider maintenant de permettre aux préjugés de nous contrôler 

ou d’ouvrir nos cœurs,  afin que la vérité puisse y trouver demeure. Nous pouvons être maintenant comme des lumières éclatantes au sommet des montagnes. « Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui  auront enseigné la justice à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. » Dan 12:3.

   Verset 26 – « Je ferai d’elles et des environs de ma colline un sujet de bénédictions; j’enverrai la pluie en son temps, et ce sera une pluie de bénédictions. »

   Nous chantons souvent « Il y aura des ondées de bénédiction» mais en ce moment cela dépend de nous, nous pouvons soit les obtenir, soit les fuir. Ceux qui acceptent tout ce que Dieu donne, tout ce que les prophètes ont écrit, sur eux tomberont les ondées. « Seuls ceux qui auront résisté à la tentation avec la force du Tout Puissant pourront prendre part à la proclamation du Message du Troisième Ange quand il deviendra un grand cri. » Review and Herald, 19 nov. 1908.

   Verset 27 – « L’arbre des champs donnera son fruit, et la terre donnera ses productions. Elles seront en sécurité dans leur pays; et elles sauront que je suis l’Eternel, quand je briserai les liens de leur joug, et que je les délivrerai de la main de ceux qui les asservissaient. »

   Il y aura des ondées de bénédictions, et il y aura aussi une grande moisson. Ceci aura lieu lorsque les liens du joug seront brisés, quand nous serons délivrés des mains de ceux qui se servent au lieu de servir le troupeau.
Versets 28, 29 – « Elles ne seront plus au pillage parmi 

les nations, les bêtes de la terre ne les dévoreront plus, elles habiteront en sécurité, et il n’y aura plus personne pour les troubler. J’établirai pour elles une plantation qui aura du renom; elles ne seront plus consumées par la faim dans le pays, et elles ne porteront plus l’opprobre des nations. »

   Non seulement Dieu délivrera son peuple des mains des frères infidèles et cruels, mais Il le protègera pour qu’il ne soit pas la proie des païens et des schismes.

   Versets 30, 31 – « Et elles sauront que moi, l’Eternel leur Dieu, je suis avec elles, et qu’elles sont mon peuple, elles, la maison d’Israël, dit le Seigneur, l’Eternel. Vous, mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes; moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l’Eternel. »

   Dieu n’abandonne pas son troupeau. Il l’appelle tendrement « Mon troupeau », et Il lui donne l’assurance qu’Il est son Dieu. Il établira, sans y manquer un seul berger pour accomplir ce qu’une multitude de bergers aura négligé de faire. C’est maintenant l’opportunité de festoyer sur la «nourriture solide au temps convenable », de la main du berger choisi par Dieu, ou de mourir de faim de la vannure provenant des mains d’une multitude de bergers.


-o-o-o-o-o-o-

   En vue d’apporter à tous cette joie inexprimable des promesses de Dieu, l’espérance des âges, ces études sont publiées et envoyées gratuitement et sans obligation à tous ceux qui désirent les obtenir. Envoyez vos noms et adresses à l’association Universelle de Publication, à l’adresse qui figure au dos de la page de couverture.

Précédent
2SO1
La Reponse Du Seigneur A Celui Qui Le Cherche
Prochain
2SO3
Le Renouvellement Du Pays Des Chretiens Et Lʼoperation Du Cœur