Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

Des Sarments Et Non Des Rejetons

La Seule Paix De L'esprit

DES SARMENTS ET NON DES DISSIDENTS
Aux Frères Dans la Dispersion

 

DISCOURS DE V.T. HOUTEFF
MINISTRE DES ADVENTISTES DU SEPTIEME JOUR D.
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

 

   Puisque que souvent on nous demande ce que signifie le « D » qui est relié au nom «Adventistes du Septième  Jour » dans les Salutations Opportunes, nous nous efforcerons de l’expliquer. Le « D » signifie Davidien. Les éditeurs, au lieu d’écrire le nom entièrement utilisent souvent l’abréviation « D » lorsque l’espace est limité.

   Nous sommes fondamentalement des Adventistes du Septième Jour. Depuis que les frères dirigeants de la dénomination des Adventistes du Septième Jour ont rejeté l’addition au Message du Troisième Ange (Premiers Ecrits, p. 277), à l’instar des Juifs qui ont rejeté l’Evangile du Christ et des églises populaires qui ont rejeté les messages qui suivirent, nous sommes restés fondamentalement des Adventistes du Septième Jour. Nous sommes séparés de l’église Mère, parce que les frères « tièdes » par un vote majoritaire nous ont radiés et ont placé des gardes aux portes de l’église pour s’assurer que nous ne puissions entrer dans les églises le jour du Sabbat. Manifestement, ils firent ces choses en vue de nous forcer à renoncer à la Vérité révélée du Seigneur et également pour effrayer ceux qui embrassaient la Vérité Présente et ceux qui pourraient sonder pour eux-mêmes et accepter le message de l’heure. Il ne saurait y avoir d’autres raisons liées à notre radiation. 

   Ne pouvant nous détourner de la « nourriture solide au temps convenable » envoyée par Dieu, nous nous sommes trouvés contraints, bien sûr, 

d’ajouter Davidiens au nom Adventiste du Septième Jour, sinon nous serions accusés de donner une fausse image de la dénomination. Toutefois, nous ne nous sommes jamais séparés d’elle. En tant que peuple, nous fréquentons toujours les églises de la dénomination, toutes les fois que l’on ne nous empêche pas d’y entrer.

   Notre œuvre s’accomplit strictement au sein de la dénomination, à l’instar de l’œuvre de Jean et de Christ qui se faisait à l’intérieur de leur dénomination. Nos croyances fondamentales sont par conséquent les mêmes que celles de la dénomination, à l’exception des vérités doctrinales additionnelles que nous apporte le message additionnel. Les circonstances nous ont par conséquent placé dans une situation similaire à celle des Apôtres: Leurs croyances fondamentales étaient également les croyances fondamentales des Juifs, et l’Evangile du Christ venait s’ajouter à celles-ci.

   Dans le but de jeter le blâme et de prédisposer le peuple contre le message envoyé par le Ciel, de façon ironique, l’opposition nous appelle « dissidents ». Toutefois, l’expression même qu’ils utilisent contre nous prouve que nous avons raison et qu’ils ont tort. Si les « dissidents » n’avaient été là, l’église Chrétienne n’aurait jamais existée, - non, pas même les églises Protestantes  ni l’église Adventiste du Septième jour. 

   Aussi, remercions Dieu de ce que nous ayons eu la force morale de ne pas faire de la chair notre appui (ne pas accepter la parole des prêtres et des rabbins, pour ainsi dire, mais de sonder nous-mêmes la parole et savoir personnellement ce qu’est la Vérité) et de résister aux reproches, à l’instar de ceux qui nous ont précédé.

   C’est ici que s’applique à propos et en temps opportun la déclaration du prophète Esaïe: «La vérité a disparu, Et celui qui s’éloigne du mal est dépouillé. L’Éternel voit, d’un regard indigné, 

Qu’il n’y a plus de droiture. » Esa. 59:15.

   Toutefois, la vérité relative à ces choses c’est que, les soi-disant dissidents ne sont autres que des sarments. Souvenons nous toujours que de même qu’un arbre meurt lorsqu’il n’envoie pas de sarments à chaque saison, aussi en est-il de l’église lorsqu’elle n’est pas en harmonie avec la Vérité Céleste qui progresse. Même le monde sait que les sarments ont toujours gardé l’église en vie et libre, et qu’il en sera toujours ainsi. Par conséquent, nous nous sentons grandement honorés d’être des sarments plutôt que d’être des bourgeons endormis.

   Oui, c’est là un grand honneur d’être persécuté, d’être l’objet de railleries et d’être insulté à cause de Jésus et de Sa Vérité. Voilà ce que déclare Jésus: « Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu’on vous chassera, vous outragera, et qu’on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’Homme. Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez d’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans le ciel; car c’est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes. » Luc 6: 22,23.

   « Ecoutez la parole de l’Eternel, vous qui craignez sa parole. Voici ce que disent vos frères, qui vous haïssent et vous repoussent à cause de mon nom: Que l’Eternel soit glorifié, mais il apparaitra pour votre joie et ils seront confondus. » Esaïe. 66:5.

   « Des rois seront tes nourriciers, et leurs princesses tes nourrices; ils se prosterneront devant toi la face contre terre, et ils lècheront la poussière de tes pieds, et tu sauras que je suis l’Eternel, et que ceux qui espèrent en moi ne seront point confus. 
 

   « Le butin du puissant lui sera-t-il enlevé? Et la capture faite sur le juste échappera-t-elle? Oui, dit l’Eternel, la capture du puissant lui sera 

enlevée, et le butin du tyran lui échappera; je combattrai tes ennemis, et je sauverai tes fils. » Esaïe. 49:23-25.

   Il est manifeste que ceux qui rejettent du milieu d’eux, des frères qui croient en la vérité, le font sur l’ordre du Diable, car ceux qui se souviennent de l’ordre du Seigneur, ne rejettent personne, même pas «l’ivraie». Ils savent que l’œuvre de purification de l’église n’appartient qu’aux anges.

   « Je vis ensuite le troisième ange. Celui qui m’accompagnait me dit: « Son œuvre est redoutable, sa mission est solennelle. Il doit séparer le bon grain de l’ivraie, et sceller, ou lier, les gerbes pour les greniers célestes. Voilà ce qui devrait occuper votre esprit, retenir toute votre attention! » » Premiers Ecrits, p.118.

   « Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce. Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent; et après s’être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais. Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. » Matt. 13:47-50.

   Ainsi donc, que nous ayons raison ou tort, nous savons que les œuvres des frères ne sont pas en harmonie avec le Seigneur.

   Les pionniers de la foi Chrétienne ont donné leur vie à cause de la Vérité, pourquoi ne le ferions-nous pas?

   Maintenant donc, afin de déterminer si nous sommes des Adventistes du Septième jour ou non, permettez-moi de vous exposer nos croyances fondamentales 

contenues dans la brochure Croyances Fondamentales et Directoire. Là, vous réaliserez que la liste entière des croyances fondamentales est citée à partir du livre annuel de la dénomination Adventiste du Septième Jour. Et pourquoi? - Simplement à cause du fait que leurs croyances sont aussi les nôtres. Puis, vous remarquerez les vérités doctrinales additionnelles qui suivent.

 

CROYANCES FONDAMENTALES DES
ADVENTISTES DU SEPTIEME JOUR DAVIDIENS

 

   Emergeant en 1930 du milieu de la dénomination des Adventistes du Septième Jour («l’église des Laodicéens »), l’Association des Adventistes du Septième Jour Davidiens a toujours été dévouée à l’œuvre prophétique (prédite dans le livre d’Esaïe 52:1) qui est de préparer l’église Laodicéenne, la dernière au sein de laquelle se trouvent mélangés «l’ivraie» et le « bon grain », en vue de la proclamation finale de l’Evangile “dans le monde entier.” Matt. 24:14.

   Cette Association, en commun avec la dénomination des Adventistes du Septième Jour, détient « certaines Croyances Fondamentales, d d’une sagesse et d’un amour infinis; du Seigneur Jésus, le fils du Père Eternel par qui toutes choses ont été créées et par qui le salut de l’armée des rachetés s’accomplira;  du Saint-Esprit, la troisième personne de la Divinité, la grande puissance  régénératrice dans l’œuvre ont les principales caractéristiques, ainsi qu’une portion des références Scripturaires sur lesquelles elles sont fondées, » se résument, à l’origine comme suit, à savoir:

   « 1. Que les Saintes Ecritures de l’Ancien et du Nouveau testament, inspirées de Dieu, renferment une  révélation pleinement suffisante de Sa volonté aux hommes, et constituent la seule règle infaillible de foi et de pratique. 2 Tim. 3:15-17.

   « 2. Que la Déité ou la Trinité se compose du Père Eternel, un Etre personnel spirituel, omnipotent, omniprésent, omniscient, 

d’une sagesse et d’un amour infinis; du Seigneur Jésus, le fils du Père Eternel par qui toutes choses ont été créées et par qui le salut de l’armée des rachetés s’accomplira;  du Saint-Esprit, la troisième personne de la Divinité, la grande puissance  régénératrice dans l’œuvre de la rédemption. Matt. 28:19.

   « 3. Que Jésus Christ est vraiment Dieu, étant de la même nature et de la même essence que le Père Eternel. Tandis qu’Il garda sa nature divine, Il revêtit la nature de la famille humaine, il vécut sur terre comme un homme, étant notre Exemple, il appliqua dans sa vie les principes de justice, attesta sa relation avec Dieu par de nombreux  miracles puissants, mourut pour nos péchés sur la croix, ressuscita des morts et monta vers le père où Il vit à jamais afin d’intercéder en notre faveur. Jean 1:1,14; Héb. 2:9-18; 8:1,2; 4:14-16; 7:25.

   « 4. Que chaque personne doit faire l’expérience de la nouvelle naissance, en vue d’obtenir le salut; que ceci implique une transformation complète de la vie et du caractère par la puissance régénératrice de Dieu au moyen de la foi dans le Seigneur Jésus-Christ. Jean 3:16; Matt.18:3; Actes 2:37-39.

   « 5. Que le baptême est une ordonnance de l’église Chrétienne et devrait suivre la repentance et le pardon des péchés. En l’observant on démontre sa foi dans la mort, l’ensevelissement et la résurrection de Christ. Que le baptême par immersion est la manière adéquate. Rom. 6:1-16; Actes 16:30-33.

   « 6. Que la volonté De Dieu en rapport à la conduite morale est contenue dans le Décalogue. 

Que ces commandements sont de grands préceptes moraux immuables auxquels doivent obéir tous les hommes dans tous les temps. Exo. 20:1-17.

   « 7. Que le quatrième commandement de cette loi immuable exige l’observation du Sabbat du septième jour. Cette sainte institution est à la fois un mémorial de la création et un signe de sanctification, un signe de repos pour le croyant qui se repose de ses propres péchés et qui entre dans le repos de l’âme que Jésus promet à ceux qui viennent à Lui. Gen. 2:1-3; Exo. 20:8-11; 31:12-17; Héb. 4:1-10.

   « 8. Que la loi des dix commandements signale le péché dont la pénalité est la mort. La loi ne ni peut sauver le transgresseur de son péché ni lui conférer la puissance qui l’empêcherait de pécher. Par un amour et une miséricorde infinis, Dieu donne un moyen par lequel cela pourrait s’accomplir. Il fournit un substitut, à savoir Christ le Juste, qui devait mourir à la place de l’homme, se faisant « péché pour nous, lui qui n’a pas connu le péché, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. » 2 Cor. 5:21. Que nul n’est justifié par l’obéissance à la loi, mais par la grâce qui est en Jésus-Christ. En acceptant Christ, l’homme est réconcilié avec Dieu, justifié par son sang pour ses péchés passés et sauvé du pouvoir du péché par Jésus demeurant en lui. Ainsi l’Evangile devient « la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit ». Rom.1:16. Cette expérience est opérée par l’agent divin, le Saint-Esprit, qui convainc de péché et conduit à Celui qui porte nos péchés, ce qui conduit le croyant dans la relation de la nouvelle alliance, où la loi de Dieu est écrite dans son cœur et, à travers la puissance qui permet à Christ de demeurer en lui, sa vie devient conforme aux préceptes divins. L’honneur et le mérite de 

cette merveilleuse transformation reviennent pleinement à Christ. 1 Jean 2:1,2; 3:4; Rom. 3:20; 5:8-10;  7:7; Eph. 2:8-10; 3:17; Gal. 2:20; Héb. 8:8-12.

   « 9. Que Dieu  « seul possède l’immortalité ». 1 Tim. 3:16. L’homme mortel possède une nature fondamentalement pécheresse et mortelle. La vie éternelle est le don de Dieu par la foi en Christ. Rom.6:23. “Celui qui a le Fils a la vie”. 1 Jean 5:12. L’immortalité est attribuée aux justes à la seconde venue du Christ, lorsque que les justes morts ressusciteront de leurs tombes et que les justes vivants seront transmués à la rencontre du Seigneur. C’est alors que ceux qui seront reconnus fidèles « revêtiront l’immortalité.». 1 Cor. 15:51-55.

   « 10. Que la condition de l’homme dans la mort est l’inconscience. Que tous les hommes, les bons aussi bien que les méchants restent dans la tombe depuis le jour de leur mort jusqu’à celui de la résurrection. Eccl. 9:5,6; Psa. 146:3,4; Jean 5:28,29.

   « 11. Qu’il y aura une résurrection des justes et des injustes. La résurrection des justes aura lieu à la seconde venue du Christ; la résurrection des injustes aura lieu mille ans plus tard, à la fin des mille ans. Jean 5:28,29; 1 Thess. 4:13-18; Apo. 20:5-10.

   « 12. Que le dernier impénitent y compris Satan, l’auteur du péché seront réduits à un état de non-existence par le feu des derniers jours, devenant comme s’ils n’avaient jamais existé, c’est ainsi que l’univers de Dieu sera purifié du péché et des pécheurs. Rom. 6:23; Mal. 4:1-3; Apo. 20:9,10; Abdias 16.

   « 13. Qu’aucune période prophétique [c’est-à-dire, 

la fixation d’une période prophétique concernant la date exacte du retour du Christ] n’est donnée dans la Bible pour atteindre le second avènement, mais la plus longue, les 2300 soirs et matins de Dan. 8:14, se termina en 1844 et  nous amena à un évènement appelé la purification du sanctuaire.

   « 14. Que le véritable sanctuaire dont le tabernacle sur la terre était un type, est le temple de Dieu dans les Cieux, celui dont parle Paul dans le chapitre 8 et suivant d’Hébreux, et duquel notre Seigneur Jésus, en tant que notre grand souverain sacrificateur, est le ministre; et que l’œuvre sacerdotale de notre Seigneur est l’antitype de l’œuvre des prêtres Juifs de l’ancienne dispensation; que ce sanctuaire céleste est celui qui doit être purifié à la fin des 2300 soirs et matins de Daniel 8:14; sa purification, comme dans le type, consiste en une œuvre de jugement commençant avec l’entrée de Christ comme grand prêtre dans la phase du jugement de Son ministère dans le sanctuaire céleste, préfiguré dans le service terrestre de la purification du sanctuaire au jour des expiations. Cette œuvre de jugement dans le sanctuaire céleste commença en 1844. Sa fin marquera la fin du temps de grâce pour l’humanité.

   « 15. Que Dieu, à l’époque du jugement et selon son débat constant avec la famille humaine en les prévenant des événements à venir qui affecteront fortement leur destinée (Amos 3:6,7), proclame l’approche du second avènement de Christ; que cette œuvre est symbolisée par les trois anges d’Apocalypse 14; et que leur triple message révèle une œuvre de réforme, en vue de  préparer un peuple qui doit Le rencontrer à Sa venue.

   « 16. Que l’époque de la purification du sanctuaire en synchronisation avec la période de la 

proclamation du message d’Apocalypse 14, est un temps de jugement investigatif, qui se référent premièrement aux morts et deuxièmement, aux vivants. Ce jugement Investigatif détermine quels sont ceux qui, parmi les myriades de ceux qui dorment dans la poussière de la terre sont dignes d’avoir part à la première résurrection, et quels sont ceux qui, parmi ses multitudes de vivants sont dignes d’être transmués. 1 Pierre 4:17,18; Dan 7:9,10; Apo. 14:6,7; Luc 20:35.

   « 17. Les disciples du Christ devraient être un peuple saint, qui n’adoptent ni les maximes impies ni ne se conforment aux voies injustes du monde, qui ne vivent pas selon ses plaisirs coupables et n’acceptent pas ses folies. Que le croyant devrait reconnaître son corps comme étant le temple du Saint-Esprit, et que par conséquent, il devrait revêtir ce corps d’un vêtement propre, modeste et digne. De plus, dans le manger et le boire et dans toute sa conduite, il devrait façonner sa vie comme il convient à un disciple du doux et humble Maître. Ainsi, le croyant sera amené à s’abstenir de toutes boissons toxiques, de tabac et autres narcotiques et à préserver chaque partie de son corps et de son âme des habitudes et des pratiques qui les souilleraient. 1 Cor. 3:16,17; 9:25; 10:31; 1 Tim. 2:9, 10; 1 Jean 2:6.

   « 18. Que le principe divin des dîmes et des offrandes servant à soutenir l’œuvre évangélique est une reconnaissance de Dieu en tant que propriétaire de nos vies et que nous sommes des économes qui  doivent lui rendre compte de tous les biens  qu’il nous a confié. Lév. 27:30; Mal. 3:8-12; Matt. 23:23; 1 Cor. 9:9-14; 2 Cor. 9:6-15.

   « 19. Que Dieu a placé dans son église les dons du Saint-Esprit, comme énumérés dans 1 

Corinthiens 2 et Ephésiens 4. Que ces dons s’opèrent en harmonie avec les principes divins de la Bible et sont donnés pour le perfectionnement des saints, l’œuvre du ministère et l’édification du corps de Christ. Apo. 12:17; 19:10; 1 Cor.1:5,7.

   « 20. Que la seconde venue du Christ est la grande espérance de l’église, le grand apogée de l’Evangile et du plan du salut. Sa venue sera littérale, personnelle et visible. Plusieurs événements importants s’associeront à son retour, tels que la résurrection des morts, la destruction des méchants, la purification de la terre, la récompense des justes, l’établissement de son royaume éternel. L’accomplissement presque complet de nombreuses lignes de la prophétie, particulièrement celles qui se trouvent dans les livres de Daniel et de l’Apocalypse en relation avec les conditions existant dans le monde physique, social, industriel politique et religieux, indiquent que la venue de Jésus est proche,  « même à la porte ». Matt.24:33. Le moment exact de cet événement n’a pas encore été annoncé. Les croyants sont exhortés à se tenir prêts, car le « Fils de l’Homme » sera révélé « à l’heure où vous n’y penserez pas. »  Matt. 24:44; Luc 21:25-27; 17:26-30; Jean 14:1-3; Actes 1:9-11; Apo 1:7; Héb. 9:28; Jacques 5:1-8; Joël 3:9-16;  2 Tim. 3:1-5; Dan. 7:27; Matt 24:36,44.

   « 21. Que le règne millénaire de Christ couvre la période située entre la première et la seconde résurrections, période durant laquelle les saints de tous les âges vivront avec leur Rédempteur béni dans les cieux. A la fin des mille ans, la Sainte Cité avec tous les saints descendra sur la terre. Les méchants, ressuscités lors de la seconde résurrection, monteront à la surface de la terre avec Satan à leur tête,

dans le but d’envahir le camp des saints; c’est alors que le feu descendra du ciel d’auprès de Dieu et les dévorera. Cette conflagration qui détruira Satan et son armée servira à régénérer et à purifier la terre des conséquences de la malédiction. Ainsi, l’univers de Dieu sera purifié de la tâche odieuse du péché. Apo. 20; Zach. 14:1-4; 2 Pierre 3:7-10.

   « 22. Que Dieu fera toutes choses nouvelles. La terre, restaurée dans sa beauté première elle sera la demeure éternelle des saints du Seigneur. La promesse faite à Abraham, à savoir, qu’en Christ, lui et sa postérité posséderont la terre durant l’éternité sera accomplie. «Le Royaume et la domination et la grandeur du Royaume sous le ciel entier seront donnés au peuple des saints du Très Haut, dont le Royaume est un Royaume éternel, et toutes les dominations le serviront et lui obéiront. » Dan. 7:27. Christ, le Seigneur régnera en être suprême, et chaque créature dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et même ceux se trouvant dans la mer imputeront « la bénédiction, l’honneur, la gloire, et la puissance» à «celui qui est assis sur le trône et à l’Agneau à jamais et à perpétuité ». Gen. 13:14-17; Rom. 4:13; Héb. 11:6-16; Matt. 5:5; Esaie 35; Apo. 21:1-7; Apo. 5:13; Dan. 7:27 -- Year Book of The Seventh Day Adventist Denomination, Edition 1947, pp. 4-6.

   EN ADDITION à ces croyances fondamentales de foi qu’elle partage avec les Adventistes du Septième Jour, l’Association Davidienne soutient:

   1. Que le don prophétique dans l’église Adventiste du Septième Jour (au moyen duquel l’église prit naissance en 1844, fut nourrie et préservée pendant sept décennies) a cessé 

de se manifester en 1915 et a reprit en 1930; et que cette cessation et cette reprise sont parallèles à la cessation du don prophétique dans l’Ancien Testament et sa reprise dans le Nouveau.

   2. Que la présente manifestation était fixée aux 430 ans prophétiques d’Ezéchiel 4 et qu’elle est l’« addition » anticipée dans le livre  Premiers Ecrits, p. 277.

   3. Qu’il s’est manifesté de nouveau au moment de l’œuvre finale de l’église, afin d’effectuer le scellement des 144000 serviteurs de Dieu (Témoignages vol.1, p. 385), et pour donner force et puissance (Premiers Ecrits, p. 277) au message du Troisième Ange (Apo. 14:6-11), afin que les 144000 soient revêtus de puissance pour  accomplir l’œuvre finale pour le monde et rassembler tous leurs frères du milieu de toutes les nations. (Esa. 66:19,20; Apo.18:4).

   4. Que la destruction de l’ivraie parmi les premiers fruits des vivants (Matt. 13:30,48,49; Ezéch. 9:6,7) a pour résultat, la purification de l’Eglise.

   5. Qu’immédiatement après, les anges lâcheront les quatre vents (Apo. 7:1-3), à la suite de quoi, s’ensuit le temps de détresse et où Michaël se lève pour en délivrer tous ceux dont les noms sont écrits dans le Livre de Vie de l’Agneau. (Dan.12:1).

   6. Que le fait que les anges lâchent les quatre vents pour qu’ils soufflassent aux quatre coins de la terre (Apo. 7:1) n’anticipe pas une guerre mondiale, mais plutôt un décret mondial mis en vigueur à travers Babylone par l’image de la bête et que nul ne pourra ni acheter ni vendre sauf s’il adore 

« l’image ». Apo. 13:15,17.

   7. Que de façon subséquente, le temps de détresse de Jacob (Jér. 30:7) pour les 144000, les fils de Jacob, se développe sur le chemin de leur retour à la maison (Gen. 32:1,24), au pays de leurs pères (Ezéch. 36:28; 37:21,25).

   8. Que la période de temps précédent l’événement qui est unique dans l’histoire, fera que le nom des 144000 sera changé à l’instar de celui de leur père Jacob (Gen. 32:28) et comme un seul corps, ils reçoivent un nom nouveau que la bouche du Seigneur déterminera (Esa. 62:2).

   9. Que ces évènements atteindront un point ultime, avec l’établissement du Royaume (Dan. 2:44; Esa. 2:1-4; Mic. 4; Ezéch.37) dans lequel les 144000, ceux qui suivent «l’Agneau partout où il va » (Apo. 14:4) se tiendront avec Lui sur le Mont Sion (Apo. 14:1) et là, ils «reçoivent les richesses des nations.» Esa. 60:5,11.

   10. Que cette série d’évènements sera suivie du Grand Cri de l’Ange qui éclaire la terre de sa gloire (Apo. 18:1), alors que cette autre Voix crie: « Sortez du milieu d’elle mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. » Apo. 18:4.

   11. Qu’en réponse à cet appel, beaucoup de nations diront « Venez et montons à la montagne du Seigneur, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi et de Jérusalem la parole de  l’Eternel » Mic. 4:2.

   12. Que la voix cessera de crier quand tous les saints seront rassemblés d’entre 

toutes les nations. Alors, « les jours viennent dit le Seigneur l’Eternel, où j’enverrai la famine dans le pays, non pas la disette du pain et la soif de l’eau, mais la faim et la soif d’entendre les paroles de l’Eternel. Ils seront errants d’une mer à l’autre, du septentrion à l’orient, ils iront çà et là pour chercher  la parole de l’Eternel et ils ne la trouveront pas. ».Amos 8:11,12.

   13. Que c’est alors que suivra la dissolution de l’organisation mondiale de l’image de la bête (Apo.19:1-3), la fin du jugement investigatif des vivants (Apo.15:5-8), la fin du temps de grâce (Apo.22:11), et le déversement des sept dernières plaies sur les méchants. (Apo.16).

   14. Qu’au moment de la septième plaie, les armées préparées pour la bataille d’Harmaguédon combattront l’armée des Ceux et seront anéanties (Testimonies, vol. 6, p. 406) et que Christ apparaîtra dans toute Sa gloire, détruira le reste des méchants, ressuscitera les morts justes (1 Thess. 4:15-16), Il inaugurera le millénium. (Apo. 20:5).

   15. Que pour un peu de temps (Apo. 20:3), cent ans (Esa. 65:20) après les mille ans, les méchants revivront et finalement seront détruits par le feu (Apo. 20:9), après quoi toutes choses seront renouvelées et le plan originel de Dieu s’accomplira parfaitement, dans une joie céleste ininterrompue et ce pour l’éternité (Apo. 21:4).   

Précédent
2SO9
Un Nouvel Instrument Entre Les Mains De Dieu
Prochain
2SO11
Comment Doit Arriver Le Royaume