Davidian Today C'est le site officiel de AGADSJ

Langues

Social

Global search
Use these syntaxes below to make advanced search
Sentence search: "Ancient David also was a young boy"
AndX search: King David
OrX search: King | David
NotX search: King ! David
Book search
Use these syntaxes below to make advanced search witin books
Reference search: 1tg2: or 1tg2:18 or 1tg2:18.3
Sentence search within book: 1tg2::"Ancient David also was a young boy"
Sentence search within book categories (tracts): tr::"The Jews before Christ’s day"
AndX search within book: 1tg2::King David
OrX search within book: 1tg2::King | David
NotX search within book: 1tg2::King ! David

LʼExode Dʼaujourdʼhui

La Seule Paix De L'esprit

L’EXODE D’AUJOURD’HUI

 

DISCOURS DE V.T. HOUTEFF,
MINISTRE DES ADVENTISTES DU 7ème JOUR DAVIDIENS
SABBAT 23 NOVEMBRE 1946
CHAPELLE DU MONT CARMEL
WACO, TEXAS

Cet après-midi nous étudierons le chapitre 8 de Zacharie.

La première chose que nous avons besoin de savoir dans l’étude de ce chapitre c’est si ces promesses furent faites au peuple du temps de Zacharie ou au peuple à notre époque. Pour trouver la réponse, il nous faut lire quelques versets épars. Nous commencerons avec :

Zach. 8 : 7, 8 – « Ainsi parle l’Eternel des armées : Voici, je délivre Mon peuple du pays de l’orient et du pays du soleil couchant. Je les ramènerai, et ils habiteront au milieu de Jérusalem, ils seront Mon peuple, et je serai leur Dieu avec vérité et droiture. »

Dans ces versets, nous voyons que Dieu promet de sauver Son peuple, non de l’ancien pays de Babylone où était Zacharie, mais du pays du soleil levant et du pays du soleil couchant et de les amener à Jérusalem. Ils seront Son peuple, non en vertu de leur ascendance ou de quelque chose d’autre, mais en Vérité et en justice. Maintenant, puisque la promesse contenue dans ces versets ne s’est pas accomplie à l’époque de Zacharie, ni à aucune époque par la suite, il y va de soi qu’elle doit s’accomplir quelque part dans le futur. Lisons :

 

 

Verset 13 – « De même que vous avez été en malédiction parmi les nations, maison de Juda et maison d’Israël, de même je vous sauverai, et vous serez en bénédiction. Ne craignez pas, et que vos mains se fortifient. »

En plus de la promesse de sauver Son peuple du pays du soleil levant et du pays du soleil couchant, le Seigneur promet de sauver également la maison de Juda et la maison d’Israël, toutes deux, des anciens royaumes dispersés. Vous êtes bien au courant du fait que le royaume des dix tribus constituait la maison d’Israël. Puisque ces deux royaumes n’ont jamais encore été unis et ramenés à Jérusalem il n’y a qu’une conclusion logique à laquelle nous pouvons parvenir. Les promesses de ce chapitre doivent s’accomplir à l’époque du « rassemblement du peuple » des quatre coins de la terre. En vue de cette grande et magnifique œuvre le Seigneur veut que nos mains soient « fortes. » Nous lirons ensuite :

Versets 20-22 – « Ainsi parle l’Eternel des armées : il viendra encore des peuples et des habitants d’un grand nombre de villes. Les habitants d’une ville iront à l’autre en disant : Allons implorer l’Eternel des armées : J’irai aussi ! Oui, beaucoup de peuples et de nations fortes viendront chercher l’Eternel des armées à Jérusalem et pour prier devant le Seigneur. » (Version d’Arby).

Puisque nous savons qu’aucune nation, à part la nation Juive qui soit venu chercher et prier devant le Seigneur à Jérusalem à l’époque de Zacharie, nous n’avons pas d’autre alternative que d’admettre à nouveau que les promesses contenues dans le chapitre 8 de Zacharie appartiennent au peuple au moment de la moisson finale, à l’époque du rassemblement.

 

Notre analyse concernant l’époque où ce chapitre trouve son accomplissement étant terminée, nous pouvons, j’en suis sûr étudier maintenant la prophétie en elle-même avec un plus grand intérêt que nous ne le ferions autrement. Commençons par :

Zach. 8 : 1-3 – « Et la parole de l’Eternel des armées vint a moi, disant : Ainsi parle l’Eternel des armées je suis jaloux de Sion d’une grande jalousie, et suis jaloux pour elle d’une grande fureur. Ainsi dit l’Eternel : je suis revenu à Sion et j’habiterai au milieu de Jérusalem et Jérusalem sera appelée la ville de Vérité ; et la montagne de l’Eternel des armées montagne sainte. » (Version d’Arby).

Oui, de merveilleuses choses sont dites concernant Sion et Jérusalem. Autrefois, le Seigneur abandonna la ville et dispersa le peuple. Mais, à l’époque où ces écritures sont en train d’être révélées, Il doit retourner, rassembler Ses élus et les amener à Sion et à Jérusalem. Quand cette grande œuvre sera accomplie Jérusalem alors sera appelée « une ville de Vérité, » … « la montagne sainte » - un peuple fort instruit dans toute la Vérité de Dieu et sans un pécheur en son sein. Evidemment, ce grand miracle a lieu pendant le Jugement pour les Vivants, les justes sont emmenés là, alors que les méchants sont liés en gerbes, pour ainsi dire, être détruits. Et tandis que le Seigneur habite dans Sion, Sa Vérité alors émanera de Sion et de Jérusalem. C’est alors que « beaucoup de peuple et de nations fortes viendront chercher l’Eternel des armées à Jérusalem et prier devant le Seigneur. » Maintenant, nous avons la plus grande occasion de travailler et de prier « que ton Règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. »

Versets 4, 5 – « Ainsi parle l’Eternel des armées des vieillards et des femmes âgées s’assiéront encore dans les

 

rues de Jérusalem, chaque homme le bâton à la main à cause du grand nombre de leurs jours. Et les rues de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans les rues. »

Jérusalem sera également une ville de joie. Il n’y aura ni crainte ni accident, même les enfants joueront en toute sécurité dans les rues. Il n’y aura pas de « visages allongés » et pas de regards inquiets. Il en sera ainsi pour jeune et vieux.

Verset 6 – « Ainsi parle l’Eternel des armées, si la chose paraît étonnante aux yeux du reste de ce peuple en ces jours-là, sera-t-elle de même étonnante à mes yeux ? dit l’Eternel des armées. »

Parce que l’accomplissement de cette prophétie semblerait si merveilleux et impossible, doit-elle nécessairement paraître impossible aussi au Seigneur ? Certes non.

Versets 7, 8 – « Ainsi parle l’Eternel des armées : Voici, je délivre Mon peuple du pays de l’orient et du pays du soleil couchant. Je les ramènerai, et ils habiteront au milieu de Jérusalem, ils seront Mon peuple, et je serai leur Dieu avec vérité et droiture. »

Zacharie prédit le rassemblement des saints de toutes les nations dans l’église de Dieu purifiée et remplie de Vérité, le Royaume, exactement comme l’enseigne la parabole de la moisson. Seul le blé doit être placé dans le grenier, l’église. Il ne doit y avoir aucun groupe mixte de saints et de pécheurs à la « montagne sainte de l’Eternel. »

Verset 9 – « Ainsi parle l’Eternel des armées, fortifiez vos mains, vous qui entendez aujourd’hui ces paroles de la

 

bouche des prophètes qui parurent au temps où fut fondée la maison de l’Eternel des armées afin que le temple fut bâti. »

Ici, Dieu nous conseille d’avoir des mains fortes et solides.

Nous devrions également écouter les paroles des prophètes bien que nous ne soyons pas en train de construire le temple qu’ils construisaient. Cependant, c’est la seule manière que notre œuvre peut prospérer. Nous ne pouvons pas nous permettre de fermer nos oreilles à ce que disent les prophètes, ou de nous asseoir dans une attitude indifférente.

Versets 10-12 – « Car avant ces jours, le travail de l’homme ne recevait pas sa récompense, et le salaire des bêtes était nul ; il n’y avait point de paix pour ceux qui entraient et qui sortaient à cause de l’affliction, et je lâchais tous les hommes les uns contre les autres. Mais maintenant, je ne serais pas pour le reste de ce peuple comme j’étais dans le temps passé dit l’Eternel des armées. Car les semailles prospéreront, la vigne rendra son fruit, la terre donnera ses produits, et les cieux enverront leur rosée, je ferai jouir de toutes ces choses le reste de ce peuple. »

Combien nous devrions être reconnaissants et heureux de ce que les jours de notre affliction sont presque à leur terme, et que si maintenant nous écoutons Ses prophéties, et nous préparons pour l’œuvre, le Seigneur nous garantit la paix et la prospérité. Nous pourrons bientôt avoir ces choses en partage si seulement nous nous cramponnons fermement à la Vérité, et ainsi au Seigneur.

 

Verset 13 – « Et il arrivera que de même que vous avez été en malédiction parmi les nations, maison de Juda et maison d’Israël, de même je vous sauverai, et vous serez en bénédiction. Ne craignez pas et que vos mains se fortifient. »

Bien que nous fussions de grands pécheurs et une grande malédiction parmi les païens, toutefois, nos bénédictions seront encore même plus grandes si nous laissons Dieu nous les donner. Nos mains devraient se fortifier pour hâter cet heureux jour.

Versets 14, 15 – « Car ainsi parle l’Eternel des armées : comme J’ai eu la pensée de vous punir lorsque vos pères m’irritaient dit l’Eternel des armées et que je ne m’en suis point repenti, ainsi je reviens en arrière et j’ai résolu en ces jours de faire du bien à Jérusalem et à la maison de Juda. Ne craignez pas ! »

Encore et encore, nous sommes assurés que la joie et la consolation du peuple de Dieu maintenant à l’époque du rassemblement seront aussi grandes que fut sa punition.

Verset 16 – « Voici ce que vous devez faire : Dites la Vérité chacun à son prochain ; jugez dans vos portes selon la Vérité et en vue de la paix. »

Chacun d’entre nous est exhorté à enseigner la Vérité à son prochain, à faire tout ce qu’il trouve sous la main. Nous devons juger selon la Vérité au lieu de gaspiller notre souffle et notre temps à parler des péchés des autres de peur de manquer de voir la « poutre » raboteuse dans nos propres yeux. Comme ce texte nous l’enseigne, parlons de la Vérité, jugeons en vue de la paix dans nos foyers et parmi nous. Nous ne devrions jamais

 

nous occuper des problèmes des autres. Nous devrions bien nous porter si nous dirigeons nos propres affaires.

Verset 17 – « Que nul en son cœur n’imagine le mal contre son prochain et n’aimez pas les faux serments, car ce sont là toutes les choses que Je hais dit l’Eternel. »

De toutes les choses que les Chrétiens ont besoin d’apprendre, celle-ci est la plus urgente : qu’ils soient honnêtes avec eux-mêmes et avec les autres, qu’ils disent toujours la vérité, qu’ils cessent d’imaginer le mal l’un contre l’autre. Rappelez-vous que quand vous répétez des ouï-dire vous courez vivement le risque de dire des mensonges soit en partie soit totalement. Vous ne pouvez vous permettre de faire cela. Car « Il n’entrera chez elle [la ville] personne qui…se livre au mensonge. » Apo. 21 : 27. Les paroles et les soupçons malveillants sont des choses que l’Eternel hait.

Versets 18, 19 – « La parole de l’Eternel des armées me fut adressée en ces mots : Ainsi parle l’Eternel des armées, le jeûne du quatrième mois, le jeûne du cinquième, le jeûne du septième et le jeûne du dixième se changeront pour la maison de Juda en jours d’allégresse et de joie, en fêtes de réjouissance. Par conséquent aimez la Vérité et la paix. »

Ces anciennes fêtes dans le type seront des fêtes de joie et d’allégresse dans l’antitype.

Verset 22 – « Et beaucoup de peuples et des nations fortes viendront chercher l’Eternel des armées à Jérusalem et pour prier devant le Seigneur. » (Version d’Arby).

Il est intéressant d’envisager l’expansion de la Vérité de Dieu telle qu’elle est soulignée dans ce chapitre : premièrement un individu parle de la Vérité à un autre

 

individu. Puis, une ville La communique à une autre ville. Finalement, une nation forte invite une autre nation à se joindre au Seigneur. C’est ainsi que la moisson continuera jusqu’à ce que l’œuvre de l’évangile soit achevée, jusqu’à ce que le peuple fidèle de Dieu soit à la droite du Seigneur (dans le Royaume), et les hypocrites et les païens à Sa gauche (dans le monde païen condamné qui est prêt à périr).

Verset 23 – « Ainsi parle l’Eternel des armées : en ces jours-là dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront : Nous irons avec vous car nous avons appris que Dieu est avec vous. »

Il est logique de conclure que les dix hommes de toutes les langues des nations qui parleront toutes les langues des nations, à l’époque de ce grand rassemblement symbolisent un groupe de personnes (l’église libérée de l’ivraie à l’époque de la moisson), tout comme les dix vierges (Math. 25 : 1) sont un symbole de l’église, alors que l’ivraie est mélangé au blé. Les dix serviteurs (Luc 19 : 13) et les dix cornes (Apo. 12 : 3 ; 17 : 3) sont des nombres d’universalité. Ces dix hommes parleront toutes les langues comme firent les Apôtres à la Pentecôte.

Il est évident que le « Juif » dont le peuple saisira le pan du vêtement sera celui par qui le Seigneur est en train d’œuvrer pour se révéler Lui-même et Sa Vérité au peuple. Ayant découvert ce fait, ils diront naturellement : « Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous ». Bien entendu, ce Juif-là ne fait pas partie des Juifs reconnus de nos jours, mais est très probablement un descendant des Juifs Chrétiens – peut-être de ceux qui à l’époque des apôtres perdirent leur

 

identité en s’appelant eux-mêmes Chrétiens (Act. 11 : 26). Aussi, il est peut-être un descendant de ces Juifs qui furent chassés de leur patrie et furent dispersés à travers les nations et assimilés par ces dernières, ensuite convertis au Christianisme.

« Et en ce jour, le rejeton d’Isaï sera là comme une bannière pour les peuples, les nations se tourneront vers lui et la gloire sera sa demeure. Et dans ce même temps, le Seigneur étendra une seconde fois Sa main pour racheter le reste de Son peuple, dispersé en Assyrie et en Egypte, à Pathros et en Ethiopie, à Elam, à Schinear et à Hamath et dans les îles de la mer. Il élèvera une bannière pour les nations, Il rassemblera les exilés d’Israël et Il recueillera les dispersés de Juda des quatre extrémités de la terre. ... Et il y aura une route pour le reste de son peuple qui sera échappé de l’Assyrie, comme il y en eut une pour Israël, le jour ou il sortit du pays d’Egypte ». Esa. 11 : 10-12, 16.

Ainsi, le rassemblement du peuple se fera dans l’exode final d’aujourd’hui.

Ceci termine le chapitre huit de Zacharie, et maintenant nous considérerons dans un bref résumé quelques unes des choses que nous avons apprises dans cette étude.

La toute première et la plus importante de toutes les choses que nous avons apprises c’est que les promesses contenues dans la prophétie de Zacharie doivent s’accomplir à notre époque et que très prochainement de merveilleuses choses se produiront ; que, autrefois le Seigneur avait abandonné Jérusalem et dispersé Son peuple à travers le monde, mais maintenant Il doit retourner et rassembler Ses élus des quatre coins

 

de la terre ; que Jérusalem sera appelée une ville de Vérité et de joie – pas de crainte, ni d’accidents, ni de tristesse là ; que le peuple de Dieu doit jouir de la paix et de la prospérité ; qu’ils diront du bien de tous, ils ne gaspilleront plus leur souffle et leur temps à parler des péchés des autres, ils ne s’occuperont jamais des problèmes des autres peuples ; ils s’occuperont de leurs propres affaires et jugeront selon la Vérité de Dieu et en vue de la paix dans leurs foyers ; que la Vérité de Dieu doit se répandre rapidement : premièrement un individu parle de la Vérité à un autre, puis, une ville La communique à une autre ville, finalement, une nation forte invitera une autre nation à se joindre au Seigneur.
Je suis d’accord avec vous que ces promesses semblent incroyables et même invraisemblables. Mais, plus elles apparaissent comme telles, plus brillantes est la perspective car, Dieu ne fait pas ce qui semble possible à l’homme, mais Il fait les choses qui leur semblent tout à fait impossible. Pensez à la merveilleuse œuvre de Dieu dans le Mouvement de l’Exode. Il les fit sortir de l’Egypte, puis ils marchèrent à travers la Mer rouge, à travers le désert et le Jourdain. Il fit tomber la manne du ciel, et continua à la faire tomber pendant quarante longues années. Visualiser si vous le pouvez des esclaves dans les briques de Pharaon devenir des prophètes, des prêtres et des rois ! Les trois Hébreux debout confortablement dans la fournaise ardente ; et Daniel dans la fosse aux lions ; la victoire de Mardoché sur Haman ; la victoire de David sur le géant ; Joseph qui nourrit le monde ; Moïse qui échappe au Nil ; Samson qui avec des mains nues renverse le temple. Les merveilles de la puissance de Dieu sont incalculables à travers les âges. Toutes ces délivrances et beaucoup d’autres étaient absolument impossible pour les hommes, mais très fortement possible pour Dieu. Ces puissants miracles nous amènent face à face avec le fait que Dieu fait des choses « impossibles, »

 

discordantes des choses « possibles ». Par conséquent, « Fortifiez vos mains, vous qui écoutez en ces jours ces paroles » de l’Eternel.

________________o_______________

Ne Ratez Pas Ceci

Si vous n’avez pas encore fait la demande de votre exemplaire du petit livre sur la santé de 96 pages (Le Coin d’Entrée), le plus médiatisé et le plus discuté qui a remué le monde Adventiste et a mis au premier plan la Société du Coin d’Entrée, ne le ratez pas si votre santé, votre maison et votre bonheur signifient quelque chose pour vous. A notre avis, ce livre est le meilleur que nous ayons jamais vu sur le sujet. En réalité, nous pensons qu’il est envoyé par Dieu et qu’un exemplaire devrait se trouver dans chaque maison. Nous sommes informés que vous pouvez maintenant l’obtenir sans le coupon.
Envoyez votre nom et adresse et le nom de l’église à laquelle vous appartenez (Il vous est demandé d'écrire en caractère d'imprimerie) à l'adresse qui se trouve sur la page de couverture.

 

Précédent
1SO15
La Foi Des Juifs Et Des Chrétiens Dans Les Prophètes
Prochain
1SO17
Des Nuages Legers Apportent Une Pluie Douce